« Quel mandat pour la commission Jospin ? » Libé 30/7/12 p17 par Pierre LASCOUMES CNRS, Centre d’études européennes (CEE) – Sciences-Po (auteur de livre sur la corruption), Daniel LEBÈGUE Président de Transparence International France. « Aucune des personnes ayant, depuis une vingtaine d’années, nourri la réflexion sur les liens entre « argent et politique » n’est associée à cette commission… nous invitons Lionel Jospin à une réflexion sur le périmètre de travail du groupe… pour traiter en parallèle « réforme du système politique » et « moralisation de la vie publique ». » On pourrait ajouter, en loi de PARETO ou des 20/80, en commençant par les génocides, les rituels de sacrifices humains avec viols et tortures y compris d’enfants, la requalification de massacres en « suicides » (affaire ALEGRE) y compris de lanceurs d’alerte SANTOUS, JAMBERT, JPK COURAUD, BORREL, BEREGOVOY, GROSSOUVRE, les coms et retrocoms sur les contrats d’armements liés aux présidentielles avec pour unité de compte le milliard d’euros, la levée du secret Défense défense du secret… HOLLANDE le changement c’est du pipeau. HOLLANDE GUAINO-SARKO bis. Une seule question : JOSPIN a-t-il levé le secret Défense sur les frégates de Taïwan ? Non, alors HOLLANDE se moque des Françaises et des Français !

mercredi 18 janvier 2012

Pourquoi j’ai mal à la France ?

 Affaires de l’Observatoire, des piastres, des fuites, Ben Barka, massacre des harkis, génocide des Ibos au Biafra, tuerie d’Auriol, Foncière des Champs-Elysées, Aranda, avions renifleurs, Irlandais de Vincennes, écoutes illégales du président et de ses prétoriens, Carrefour du développement, URBA-GRACCO, SAGES, Gaudino et la mafia des tribunaux de commerce, EUROCEF, EUROCEN et assassinat du policier Santous, Pacary Méry, affaire Schuller-Maréchal, COGEDIM, Carcassonne, Draguignan, Century, cliniques de Marseille, Canson, HLM de Paris, du Gard et des Alpes-Maritimes, cliniques de Marseille, Lycées de l’Ile de France, conseils généraux du Gard, des Alpes-Maritime et de l’Essonne, Joséphine, Vibrachoc, Société Générale, Triangle, Crédit Lyonnais, La Chapelle d’Arblay, CFAO, Executive Life, Française des Jeux, autoamnistie, Yanacocha, GMF, MNEF, CREF, PREFON, CRH, UGAP, enveloppes illégales des fonctionnaires des Finances (cf Mathias Emmerich “La République prodigue” page 67), Luchaire, Krajina, extinction des puits de pétrole et indemnité de guerre du Golfe, Elf, héritage Giacometti, sous-marins de Karachi, frégates de Taiwan et d’Arabie Séoudite, contrat Shahine, chars Leclerc, pétrole contre nourriture, Angolagate, comités d’entreprise RATP, EDF et Air France, TGV, fonds secrets, questure de la Ville de Paris, fraude électorale à Paris, emplois fictifs Ville de Paris-Air France-CRI, marchés de l’eau, sang contaminé, Mediator et Isoméride, prothèses PIP, ARC, SPA, Nice, Grenoble, Lyon, Angoulême, Perben Aubert, Voirain, Verita, Renard/Cannes/Laurent le Magnifique, Piat, Arrecks, arsenal de Toulon, hélice et arbre de transmission du Charles de Gaulle, Sébastien Pisani, techniciens de la DCN tués à Karachi, pilotes militaires français de l’avion de Juvénal Habyarimana, trahison d’Etat pour le raid des Etendard sur la Bekaa, pompiers volontaires de Loriol, UIMM et 1%, réseau de corruption de Perpignan (“Les frères invisibles” page 231), héritage Canson, réseaux de spoliation de Lyon (cf “Les frères invisibles” pages 285-292 : un franc-maçon est spolié par des francs-maçons), Montpellier, Bordeaux et Marseille (Apollonia), gendarmes de Rivesaltes, déchets de Marseille, faux diplômes de l’université de Toulon, Hauts de Seine, Sénat, Flosse, milice GIP, assassinat du journaliste JPK Couraud, Société Générale bis avec Kerviel, Caisse d’Epargne, disparues de l’Yonne et centre de torture d’Appoigny, Fourniret et son château, assassinat de Géraldine Giraud et de son amie, Alègre, Dutroux Nice Antibes DEFI Perpignan, Institut de danse de Grasse, Chanal, Angers, Outreau, le juge pédocriminel qui jugeait ses pairs pédocriminels au CSM Conseil Supérieur de la Magistrature, Germanos, ministre pédocriminel au Maroc, Glencross, Doucé, harcèlement des gendarmes De Baets, Willy Holvoet, Candela, Calliet, Jodet, Jambert, Roussel, Mechain, scandale de l’IGS, génocides Bamiléké, Burundi, Rwanda [Thierry DESJARDINS « La décomposition française » page 113 : « … plus personne ne croit aujourd’hui que Bérégovoy et Grossouvre se soient, eux, suicidés…; page 114 : « … « intransportable »… Bérégovoy est mort pendant le transport… »], Kivu, Congo-Brazzaville, rôle de l’ONU dans les génocides, maraboutages des élections présidentielles [Eric BRANCA Arnaud FOLCH « Histoire secrète de la droite » page 10-11 et Sylvie JUMEL « La sorcellerie au cœur de la République »]…


Affaire Eurocen, au coeur de la Préfecture de Police de Paris 0,5 milliard de francs (“l’affaire Eurocen… impliquait profondément l’interloge maçonnique de la police” [qui comporte 2 niveaux selon « Les frères invisibles »] selon Gaetner cité par “Les frères invisibles” p 346). Un milliard de francs de délit d’initié est cité pour l’affaire Société Générale, un milliard de francs de 83 à 89 pour les associations paramunicipales de Nice (“Les frères invisibles” p 95), 1 milliard de francs de marchés irréguliers pour l’UGAP (Monde 22/9/99). Air Liberté 1 milliard. Jean-Pierre chiffre les pots de vin à 1,6 milliards dans l’affaire MGM-SASEA/Crédit Lyonnais. Urba : 1,2 milliard (Montaldo “Rendez l’argent” p299) et affaires du RPR environ 1 milliard (Valdiguié “Notre honorable président” p145). Crédit Agricole de l’Yonne 2 milliards (“Disparus de l’Yonne” p126-127). Le Point du 23/3/01 mentionne de 1 à 2 milliards de détournements pour le seul arsenal de Toulon sans compter les autres arsenaux. Selon Tous contribuables n°15 de janvier 2003 : “Au total, le coût des gabegies devrait s’élever pour l’Etat à 1,2 milliard d’euros…” (près de 8 milliards de francs) pour la DCN. Pour le Monde du 21/12/2000 les détournements de Sirven à Elf se montent à 3,5 milliards. Surfacturations du TGV et des lycées d’Ile de France: 4,5 milliards. GMF : 9 milliards (“Les frères invisibles” page 315). Calvi et Pfister, dans « Le repas des fauves », mentionnent : après les bien timorés travaux de la commission d’enquête parlementaire sur le Crédit lyonnais, Charles de Courson, député UDF de la Marne, avait indiqué, en mars 1997, devant la commission des Finances de l’Assemblée nationale, que « les détournements avérés des cadres ou des dirigeants » de la banque publique pouvaient être estimés à 5 milliards de francs [Express 2/4/98 p93 : « L’affaire du Crédit Lyonnais est une succession de renvois d’ascenseurs maçons. C’est explosif. » ; Express 19/4/01 p86 : le président du CDR est maçon « pour de bon »]. Angolagate 1 milliard de commissions et lien avec génocide selon l’abbé Pierre. Mine d’or de Yanacocha : “perte” de 4 milliards. “2,3 milliards de francs versés… rétro-commissions… d’un contrat de vente de navires passé avec le Koweit en 1995…” (“Scandales à l’Elysée” p254). Contrat Shahine avec l’Arabie Séoudite : 1,75 milliards de francs (“Noir Chirac” de Verschave p 186). Frégates d’Arabie Séoudite : 2,5 milliards de rétro-commissions (9,84 milliards de francs selon “Noir Chirac” de Verschave p 186). Taiwan 5 milliards de retrocommissions (Monde 7/12/2000 “de droite et de gauche” selon Dumas, Figaro 23/4/2001, confirmé par le Monde du 30/10/2001 sur la découverte de 5 milliards (en fait 2,8 milliards de dollars ont transité, soit près de 17 milliards de francs) sur le compte suisse de Wang pour les frégates de Thomson, les Mirage et missiles de Dassault, SNECMA et Matra). CCR /Rochefort Finances 1 milliard. Apollonia 1 milliard d’euros soit 6,56 milliards de francs. Corse : Crédit Agricole 0,9 milliard (“Crédit Agricole hors la loi ?” Izambert), coût du terrorisme 5 milliards, pompage annuel de la métropole 12,6 milliards (B.Bonnet “Préfet en Corse” p191). Point 23/5/03 p87 : “Le char Leclerc – et le contrat abracadabrantesque avec les Emirats – est le principal responsable des pertes gigantesques de Giat Industries (4 milliards d’euros depuis 1990!).” soit 26 milliards de francs. En février 2000, coup de théâtre : Abdallah Mutawa, l’unique interlocuteur du GIAT aux Emirats, est placé en résidence surveillée. La rumeur évoque de possibles actes de corruption. (Libération 8/4/03). Une partie des fabuleuses avances du contrat a servi a spéculer sur le marché des capitaux, ce qui s’est soldé par plus de 2 milliards de perte. L’analogie systémique avec Yanacocha questionne comme les 1,2 milliards de commissions de Technip TSKJ pour Bonny Island au Nigeria (Figaro 2/6/03 p12).Les détournements/rétro-commissions dépassent-ils 50 milliards de francs au sommet de l’Etat : la question principale étant, combien pour les 200 milliards [payés en grande partie par nos impôts] et les deux incendies du Crédit Lyonnais (“Les frères invisibles” pages 312-314, “Noir Chirac” p 73-145-186-233-237 ; le Point 7/2/98 et 16/1/99 ; Laske « Ils se croyaient intouchables » pages 101 et 120 à 127 ; Lascoumes « Corruptions » page 68 et Eva Joly “Est-ce dans ce monde-là que nous voulons vivre ?” page 268, ; Figaro 23/4/2001 ; en pages 232-233 de “Noir Chirac” Verschave boucle l’affaire Joséphine levée par Montaldo, avec les vrais-faux billets de Bahrein au Tchad (!) : “L’un des intermédiaires arrêtés à Paris, Claude Sokolovitch, a déclaré que le deal envisagé visait à conclure les échanges de milliards entre Paris et la péninsule arabique amorcés en 1983 lors d’une méga opération financière Joséphine. La connaissance qu’a Jacques Chirac de ce montage explosif est aussi grande que son intimité avec Rafic Hariri, l’un des chefs artificiers de cette “USINE A GAZ” A LAQUELLE EST MENOTTE UN LARGE ECHANTILLON DE LEADERS POLITIQUES FRANCAIS.” ?…) ?”Taïwan connection” p 59 : rétrocommissions « … 70% POUR CEUX QUI SONT AU POUVOIR ET 30% POUR CEUX DE L’OPPOSITION … ». Le Floch-Prigent (Monde du 13/11/03 p 16) : « … « Je m’en suis ouvert au président François Mitterrand, qui m’a dit qu’il vaudrait mieux REEQUILIBRER LES CHOSES, SANS TOUTEFOIS OUBLIER LE RPR »… »

LA CORRUPTION FAIT PERDRE A L’ETAT 98,4 MILLIARDS DE RECETTES/AN (Point 25/10/02 p 44, source Service Central de Prévention de la Corruption).

VERSCHAVE CHIFFRE, DANS “NOIR CHIRAC” p 73, A 131 MILLIARDS/AN LES “MARGES NON OFFICIELLES DEGAGEES” (Françafrique, armement, nucléaire, pétrole, finance, jeux…).

Sur la base de ces chiffres la France fait largement mieux que la Grèce : “… Selon un récent rapport parlementaire, de 1975 à 2008, ce sont plus de 200 milliards qui ont été détournés par les politiques sous forme de commissions occultes sur les gros contrats commerciaux…”Source Aujourd’hui en France 31/10/11 page 12 en haut à droite.


Et avoir été qualifié en tant qu’élu d’opposition (en salle de conseil municipal de Beynost : “A 50 ans, en tant que policier, je dis que vous êtes pire que ceux dont je m’occupes !”) de pire que les drogués et les trafiquants de drogue, c’est pour moi ma deuxième médaille de la Résistance !


http://sites.google.com/site/bernardreynaudbeynost/glossaire-systemique-de-la-france

http://beynost.blogspot.com/2009/11/temoignage-pour-ledification-de-la.html

Syrie : « Le régime emploie la méthode russe, bombardant massivement des quartiers ciblés. » Libé 30/7/12 p3


POUTINE en Syrie, c’est STALINE attendant aux portes de Varsovie que les SS aient dupliqué Katyn ! Mieux, un STALINE qui fournirait des armes aux SS et les conseillerait, des SS qui pratiqueraient le massacre des enfants avec viol et torture, innovation dans la progressivité du mal dans la ligne du système ALEGRE-DUTROUX-Outreau….


Syrie : le boycott des produits chinois (et du gaz russe), c’est pour quand ? La Chine, c’est la naissance d’un impérialisme totalitaire anomique façon Napoléon et Hitler. On a déjà donné.


Chine : « des cyberespions liés à l’armée ont infiltré institutions et entreprises [au niveau mondial] » Libé 30/7/12 p5. Le boycott des produits chinois (et du gaz russe), c’est pour quand ? La Chine, c’est la naissance d’un impérialisme totalitaire anomique façon Napoléon et Hitler. On a déjà donné.


« Pékin impose sa loi en mer de Chine » Figaro 28/7/12 p1 : le boycott des produits chinois c’est pour quand ? La Chine, c’est la naissance d’un impérialisme totalitaire anomique façon Napoléon et Hitler. On a déjà donné.


Cathares 1 million de morts ? Le million de morts, page 11 de « Cathares Le massacre oublié » de Katherine QUENOT, donne 43 417 victimes, pour l’essentiel dans des batailles et des prises de villes ou de bourgs (Muret 15 000 selon Katherine QUENOT page 228, Béziers 8 000 selon Wikipedia et 20 000 selon Arnaud AMAURY cité par Katherine QUENOT page 212, Marmande 5 000 selon Katherine QUENOT page 232, Moissac 300 selon Katherine QUENOT page 225, Tonneins 500 selon Katherine QUENOT page 214, Lavaur 80 selon Katherine QUENOT page 220, Lombrives 510 emmurés dans une grotte selon Katherine QUENOT page 282), et 1500 brûlés vifs pour la croisade des barons selon Katherine QUENOT page 230, plus 200 à Montségur page 270 (220 selon Wikipedia), 183 page 278, 20 page 28, 24 page 282…

Pas de chiffres pour deux bourgs page 224, Lagrave et St Antonin Noble Val…

Le million de victimes page 11 de « Cathares Le massacre oublié » de Katherine QUENOT paraît concerner le Languedoc et le Midi même si quelques villes italiennes sont mentionnées.

43 417 victimes de trop.