Rappel – Des parasites (douves, trématodes, vers nématomorphes et acanthocéphales, toxoplasma, guêpe Hymenoepimecis, ver gordien ) poussent leurs hôtes au suicide dans le cycle complexe du parasitisme. Sciences et avenir d’octobre 2002 titre en p70 : « Suicide et parasitisme, mode d’emploi ». Science et Vie novembre 2005 titre en p 92 : « Sauterelles Un ver les pousse au suicide » (travaux de Frédéric Thomas du CNRS IRD de Montpellier sur Meconema Thalassinum).

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s