Mail envoyé au sénateur Mc CAIN : POUTINE est-il un pervers nécrophile comme HITLER ?

Thank you for supporting Ukrain. A question about Putin’s psychological portrait : is he a necrophil perverse like Hitler (cf Hitler’s psychological portrait by Erich FROMM in « The anatomy of human destructiveness ») ? It’s in french. Mister KERRY speaks fluent french and would be surely interested.
A neigbourgh of mine, said to me that a canadian journalist noticed that Putin, when he was a child, was torturing and killing animals. In « Another look into Putin’s soul » Andrei Piontokovsky notices p22, about the Koursk :  » There was perhaps also something bizarre about the self-satisfied smile with which he said of the submarine, « It sank. ». »

1°) Double langage :
-P-C.RACAMIER «Les perversions narcissiques» : «la pensée perverse n’opère que dans la disjonction et dans la déliaison… »  (page 68), et, « … autour d’un noyau pervers, il n’est plus rien qui puisse être tenu pour vrai, ni même pour vérifiable… » (page 102).
– Marie-France HIRIGOYEN  dans « Abus de faiblesse et autres manipulations » : « … D’une façon générale, ces individus se moquent pas mal de ce que l’interlocuteur peut penser… dans leur esprit les faits n’existent pas… Toutes leurs difficultés et tous leurs échecs sont portés au crédit d’autrui… ».
Les rapports de POUTINE et MERKEL sont éclairants : https://www.google.fr/#q=POUTINE+MERKEL+regard

2°) propagande en miroir :
L’EXPRESS du 31/10/12 Styles p56-59 :  Il reproche à l’autre d’être coupable des torts qui sont en réalité les siens. C’est ce qu’on appelle l’identification projective [la propagande en miroir]. UN MECANISME QUI REND LA VICTIME IMPUISSANTE JUSQU’A CE QU’ELLE EN COMPRENNE LE FONCTIONNEMENT. C’EST EVIDEMMENT QUELQU’UN QUI NE S’EXCUSE JAMAIS»

3°) Sadisme nécrophile :
«… les nécrophiles. Leur but est de transformer tout ce qui vit en matière morte [buter dans les chiottes, Tchétchénie, POLITKOVSKAIA, viande froide…]… leur ennemi, c’est la vie elle-même. »
«…  Erich Fromm  « La Passion de détruire » : Hitler y est présenté comme un pervers nécrophile qui entrait dans une sorte d’extase quand, plusieurs fois par semaine, il se faisait projeter le spectacle des villes bombardées, des crématoires fumants et celui des généraux qui ont fomenté le coup d’Etat du 20 juillet 1944, empalés sur des crocs de bouchers… »

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s