Il faut aller plus loin qu’Hannah ARENDT, en caractérisant le Totalitarisme en 28 points :

Le Totalitarisme en 28 points : 1°) désolation totalitaire (Hannah ARENDT) : désespérer le peuple, 2°) létalité (massacres, purges, génocides, famines…), 3°) haine de la vie, du vivant, déshumanisation des êtres humains, ce qui caractérise selon Erich FROMM le sadisme, 4°) sadisme et passion de détruire (Erich FROMM), primum nocere, d’abord nuire et tuer, 5°) propagande de masse, contrôle des médias, Black List aujourd’hui, 6°) culte de la personnalité (NAPOLEON, HITLER, STALINE, MAO, POUTINE), 7°) communication perverse, double, triple, quadruple langage, 8°) contrôle de tout l’éventail du pouvoir y compris de contrefeux rideaux de fumée, 9°) police politique (VALLS et le traitement stalinien de la manif Pour Tous), 10°) pensée inversée perverse : ce qui est mal est bien, ce qui est bien est mal, 11°) théorie du complot : ceux qui savent sont ceux qui noient le poisson (D.LORENTZ), 12°) société secrète au grand jour (H.ARENDT) : lorsque c’est le cas, il est alors trop tard, 13°) théorie de l’engagement de CIALDINI : usage massif du petit doigt dans l’engrenage, 14°) banalité du mal (H.ARENDT), médiocrité du mal, 15°) mise en mouvements des pervers d’une société (volontaires de la mort de Vendée, SA et SS DIRLEWANGER, mercenaires sortis des prisons poutiniennes, rituels de sacrifices humains d’enfants avec viols et actes de barbarie…), 16°) fabrique de masse de pervers (Rwanda, satanisme, médias de l’horreur), 17°) appareil régalien perverti, à la botte, 18°) « chantiers » et provocations (incendie du Reichtag, chemin de fer de Moukden, avion d’HABYARIMANA, attentats du FSB…), 19°) rapport éthologique dominants dominés, syndromes de Stockholm, ZIMBARDO et MILGRAM, 20°) anomie (perte des repères) conduisant à l’amok (explosion létale) cf toute l’oeuvre d’Emmanuel TODD, 21°) signatures du pervers issues du sentiment de toute puissance et d’impunité (arbeit macht frei), 22°) faire son miel de ses propres errements (« L’argent maudit ! L’argent qui corrompt ! »), 23°) bouc-émissaire et propagande en miroir (accuser la victime de son propre projet létal), 24°) fuite en avant (NAPOLEON, HITLER, POUTINE), 25°) confinement des sanctions (CARRIER, Nuremberg sans Katyn…), 26°) dernier avatar (la SHOAH rend les choses plus difficiles) : falaises de Saïpan de TOJO (sous-traiter aux intéressés leur propre destruction), syndrome du gamarre fou, ce qui constitue l’essence de la stratégie de SUN-TSU, 27°) en synthèse, le Totalitarisme est un système parasitoïde : corruption, propagande équivalent aux virus inhibiteurs, létalité, 28°) avec une spécificité proprement humaine : la progression dans l’ordre du mal (définie par Berel LANG dans « Pourquoi Hitler ? » de Ron ROSENBAUM) avec le viol, la torture et le massacre d’enfants banalisés et black listés, liés directement au satanisme et au gnosticisme-luciférien au stade final du raidissement intégriste avant changement.

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s