La somme « Mr.Putin operative in the Kremlin » de Fiona HILL et Clifford G.GADDY permet de réfléchir au profil de POUTINE, en particulier en pages finales 385-397 : 1°) dès 2001, POUTINE est défini comme « major nuisance » pages 316-317, 2°) les auteurs se trompent : POUTINE est un tacticien, judoka et probable lecteur de SUN TSU, pas un stratège ; il est aux antipodes du fondateur de Singapour ou de Kagamé, 3°) les auteurs se trompent en ne voyant pas que POUTINE est en lui-même un paradoxe : la vente du gaz est incompatible avec le chantage associé et le financement de sa menace militaire, 4°) POUTINE, pervers narcissique nécrophile, est un double d’HITLER dans la fuite en avant, 5°) POUTINE est aveuglé par son sentiment de puissance issu de sa lecture du « Traité des cinq roues », il prend tout le monde pour des MERKEL, des SARKODOURAK, des FLANBY et des OBAMOU, 6°) la communication du Kremlin est une communication de groupe pervers au sens de RACAMIER et HIRIGOYEN, 7°) POUTINE va aller en cumulant les NEMTSOV et les MH17, 8°) POUTINE est en phase 1 d’HITLER, il va passer en phase 2 post-opération BARBEROUSSE en Ukraine, 9°) il faut appliquer à POUTINE le TIT FOR TAT de la théorie des jeux et lui laisser gérer lui-même son boomerang, aveuglé par son sentiment de puissance et ses signatures du pervers, 10°) en TIT FOR TAT, le Yalta-bis proclamé à Yalta doit être symétriquement traité par la reconnaissance du droit de la Chine sur le bassin de l’Amour et du Caucase à l’auto-détermination, 11°) POUTINE s’usera sur son opposition interne au nucléaire, à l’usure militaire, à la perte du confort lié à la corruption ; le nucléaire créera un choc psychologique mondial bien plus élevé que le MH17 et interne bien supérieur au viol de la règle post-STALINE et BERIA avec l’assassinat de NEMTSOV, 12°) les auteurs se trompent intégralement page 394 quand ils ne voient pas que l’évolution de POUTINE est de type Corée du Nord, 13°) page 395, les auteurs n’envisagent pas que POUTINE soit un pervers narcissique nécrophile, comme HITLER, addict à l’Apocalypse nucléaire pour tous y compris les siens, 14°) toujours page 395, la démarche de POUTINE est de type paranoïa paradoxale, selon la formule de KISSINGER « Même les paranoïaques ont des ennemis » : ils les créent comme POUTINE. Les points forts contre POUTINE sont l’Arabie Saoudite, la Turquie qui va se percevoir désormais comme cernée (interdiction de Mer Noire, Crimée, Grèce, Chypre, Syrie, Arménie, Géorgie…), le Caucase et le Bassin de l’Amour rendu à la Chine qui le réclame dans ses manuels scolaires. En conclusion, Fiona HILL et Clifford G.GADDY font l’impasse sur le fait que POUTINE est un pervers narcissique nécrophile, comme HITLER, englué dans son sentiment de toute puissance et addict de l’Apocalypse nucléaire. A la différence d’HITLER, POUTINE pratique la signature du pervers à haute dose, indiquant ouvertement ce qu’il va faire en forme de mantras et brandissant son addiction au massacre nucléaire de masse pour tous y compris pour les siens, si l’on peut dire que ce sont les siens. La question psychologique de fond est : POUTINE perçoit-il l’humanité entière comme les rats de l’immeuble de son enfance ? La question de fond est aussi : le clan POUTINE veut-il finir sa vie en univers contaminé ? Les russophones des pays baltes et d’Ukraine, cf ceux de Marioupol qui ont déjà donné, ne paraissent pas tous addicts aux systèmes mafieux de type Guinée Bissau, de l’Oural (cf l’extraordinaire chapitre 4 de « La Russie selon Poutine » d’Anna POLITKOVSKAIA), du Donbass et de Tchétchénie et au camp militaire de type Crimée. Ils ont goûté à la liberté et au niveau de vie de l’Europe.

Bibliographie sur POUTINE et GAZPROM

(ouvrages achetés et lus)

  • « GAZPROM l’arme de la Russie » de Valéry PANIOUCHKINE et Mikhaïl ZYGAR : GAZPROM est le bâton de POUTINE page 235.

  • « GAZPROM le nouvel empire » d’Alain GUILLEMOLES et Alla LAZAREVA : sociétés intermédiaires ITERA, ETG et RUE où se perd le profit pages 144-145.

  • « La Russie selon POUTINE » d’Anna POLITKOVSKAIA : chapitre 4 pages 183-242 analyse systémique du système de corruption mafieu spoliateur ; le meilleur outil d’appréhension de la corruption des juges est la qualité de leurs voitures sur les parkings des tribunaux comparée à leurs salaires.

  • « Dans la tête de Vladimir Poutine » de Michel ELTCHANINOFF : modèle de la « verticale du pouvoir » page 57 et « dans ce type de régions protégées par les troupes russes… le milieu criminel prend immédiatement le pouvoir… ».

  • « MR PUTIN OPERATIVE IN THE KREMLIN » de Fiona HILL et Clifford G.GADDY : voir lien ci-dessous.

  • « THE MAN WITHOUT A FACE THE UNLIKELY RISE OF VLADIMIR PUTIN » de Masha GESSEN : le FSB est coincé pour les attentats prégénocide électoral de Tchétchénie ; POUTINE revendique d’être voyou page 49 ; POUTINE est classé au KGB comme n’ayant pas le sens du danger page 62 ; SOBCHAK est assassiné pour déviationnisme page 144 ; POUTINE pompe son mémoire d’économie page 141 ; POUTINE à St Pétersbourg 1 milliard de matières premières russes contre nourriture, sans livraison de nourriture, avec des coms de 25-50% pour les 9% de contrats sur le milliard concerné.

  • « ANOTHER LOOK INTO PUTIN’S SOUL » d’Andrei POINTKOVSKY, mathématicien : à propos du sous-marin KOURSK « There was perhaps also something bizarre about the self-satisfied smile with which he said of the submarine, « It sank ». »

  • « FIRST PERSON : AN ASTONISHINGLY FRANK SELF-PORTRAIT BY RUSSIA’S PRESIDENT VLADIMIR POUTINE » : POUTINE tel qu’il veut qu’on le voit.

  • « T comme Tchétchénie » d’Hélène BLANC : « une élite politique inflitrée à plus de 77% par les membres actifs des services secrets et de la haute hiérarchie militaire »

  • « GOODBYE POUTINE » sous la direction d’Hélène BLANC, sur la dangerosité de POUTINE.

Au final, la question de fond est : POUTINE est-il un pervers narcissique nécrophile, au sens d’Erich FROMM dans « La passion de détruire », et perçoit-il le monde entier comme les rats de l’immeuble de son enfance ? Est-il un HITLER-bis addict de l’Apocalypse nucléaire et son clan veut-il terminer sa vie en univers contaminé ? Quelle est l’espérance mathématique de ce scénario ? Les Russes comprennent-ils qu’ils sont dans un scénario HITLER conquérant qui sera suivi par HITLER la descente aux enfers ? Peut-on imaginer GENGIS KHAN ou TAMERLAN au pouvoir, les pyramides de têtes de Bagdad étant remplacées par une incinération nucléaire généralisée.

La seule contradiction du système est que le Versailles de POUTINE au bord de la mer Noire est contradictoire avec une irradiation généralisée. Les bouffées de haine compulsives l’emportent-elles sur tout ?

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s