Avec le traité de Budapest, la Russie, les USA, la Grande-Bretagne, la France et la Chine ont roulé l’Ukraine dans la farine. Syndrome de STALINE attendant aux portes de Varsovie que la SS DIRLEWANGER ait parachevé Katyn. Et HOLLANDE soutient activement POUTINE avec Minsk2-Munich2, hoquet de SARKO en Géorgie, en pire. Nous sommes dans la ligne perverse (menaces nucléaires permanentes de POUTINE) du Rwanda de 1990 à 1994.« Vous avez eu à choisir entre la guerre et le déshonneur [la notion de déshonneur les fait rigoler depuis le Rwanda et les 10 millions de morts de la Françafrique : la vente des Mistral est-elle leur seule motivation ? de facto, c’est bien pire, l’objectif est un deuxième Yalta mais de Lisbonne à Vancouver dans la version étendue par MERKEL] ; vous avez choisi le déshonneur [ou pire, les conférences d’Evian et des Bermudes lubrifiant la SHOAH], vous aurez la guerre. »

a Retweeté

: aggression renews importance of nuclear deterrence. Read NATO Def College report

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s