Avec HOLLANDE, LARCHER, Jeanne d’Arc passant des Armagnacs aux Bourguignons, le FNUMPS confirme son addiction à juin 1940 : « trop peu, trop tard » et à Montoire avec les voyages à Moscou (allons-nous avoir les pleins pouvoirs à PETAIN-bis ?). Le dernier n° de RAIDS est hallucinant sur l’état des matériels militaires : page 49, 5 ou 6 avaries/jour sur la colonne WALLAERT et page 33 VAB « à bout de souffle » à Madama ! C’est vraiment juin 1940, quand les AMIOT (1), bombardiers de nuit peints en noir et à train fixe, bombardaient de jour la percée de GUDERIAN sur Sedan avec, en plus, un objectif erroné !

(1) http://commandantdelaubier.info/circonstances/fanadelaviation.PDF

Voir les pages 66-81 du n°3 Hors-Série Le Fana de l’Aviation décembre 2014-janvier 2015 sur l’incurie de la défense aérienne d’avant-guerre.

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s