Comment ne pas penser à l’ « overdose médicamenteuse » de DJAMEL ? au rôle de la psychiatrie au sein du KGB soviétique ?

Source : http://journal.alinareyes.net/

https://twitter.com/aAlinaReyes

Source :

https://www.themoscowtimes.com/business/article/russia-massive-capital-flight-continues/520112.html

http://www.businessinsider.com/nato-commander-russia-could-be-gearing-up-for-another-ukraine-offensive-2015-5?IR=T

Bibliographie sur POUTINE et GAZPROM

(ouvrages achetés et lus)

  • « GAZPROM l’arme de la Russie » de Valéry PANIOUCHKINE et Mikhaïl ZYGAR : GAZPROM est le bâton de POUTINE page 235.

  • « GAZPROM le nouvel empire » d’Alain GUILLEMOLES et Alla LAZAREVA : sociétés intermédiaires ITERA, ETG et RUE où se perd le profit pages 144-145.

  • « La Russie selon POUTINE » d’Anna POLITKOVSKAIA : chapitre 4 pages 183-242 analyse systémique du système de corruption mafieu spoliateur ; le meilleur outil d’appréhension de la corruption des juges est la qualité de leurs voitures sur les parkings des tribunaux comparée à leurs salaires.

  • « Dans la tête de Vladimir Poutine » de Michel ELTCHANINOFF : modèle de la « verticale du pouvoir » page 57 et « dans ce type de régions protégées par les troupes russes… le milieu criminel prend immédiatement le pouvoir… ».

  • « MR PUTIN OPERATIVE IN THE KREMLIN » de Fiona HILL et Clifford G.GADDY : voir lien ci-dessous.

https://beynost.wordpress.com/2015/04/02/la-somme-mr-purin-operative-in-the-kremlin-de-fiona-hill-et-clifford-g-gaddy-permet-de-reflechir-au-profil-de-poutine-en-pariculier-en-pages-finales-385-397-1-des-2001-poutine-est-defin/

  • « THE MAN WITHOUT A FACE THE UNLIKELY RISE OF VLADIMIR PUTIN » de Masha GESSEN : le FSB est coincé pour les attentats prégénocide électoral de Tchétchénie ; POUTINE revendique d’être voyou page 49 ; POUTINE est classé au KGB comme n’ayant pas le sens du danger page 62 ; SOBCHAK est assassiné pour déviationnisme page 144 ; POUTINE pompe son mémoire d’économie page 141 ; POUTINE à St Pétersbourg 1 milliard de matières premières russes contre nourriture, sans livraison de nourriture, avec des coms de 25-50% pour les 9% de contrats sur le milliard concerné.

  • « ANOTHER LOOK INTO PUTIN’S SOUL » d’Andrei POINTKOVSKY, mathématicien : à propos du sous-marin KOURSK « There was perhaps also something bizarre about the self-satisfied smile with which he said of the submarine, « It sank ». »

  • « FIRST PERSON : AN ASTONISHINGLY FRANK SELF-PORTRAIT BY RUSSIA’S PRESIDENT VLADIMIR POUTINE » : POUTINE tel qu’il veut qu’on le voit.

  • « T comme Tchétchénie » d’Hélène BLANC : « une élite politique inflitrée à plus de 77% par les membres actifs des services secrets et de la haute hiérarchie militaire »

  • « GOODBYE POUTINE » sous la direction d’Hélène BLANC, sur la dangerosité de POUTINE.

Le remarquable dossier du Nouvel Obs du 16/4/2015, pages 30-35, sur POUTINE : 1°) confirme sa pratique massive de corruption à la mairie de St Pétersbourg, pratique couverte par le maire SOBTCHAK qui sera assassiné (ceux qui sont suceptibles de parler sont assassiné comme l’équipage du lance-missiles qui a descendu le Malaysia Airlines), 2°) confirme ce qui paraissait évident : POUTINE a reconnu devant CHIRAC qu’il faisait semblant d’être chrétien (on s’en doutait avec le génocide électoral de Tchétchénie et l’assassinat systématique des opposants), 3°) expose une personnalité froide à l’extrême, ce dont on se doutait avec les maltraitances sadiques à répétition de MERKEL (qui en redemande de façon étrange) : « C’est un personnage glaçant, qui ne manifeste aucune aspérité… Il semble dénué de sentiments… Ses yeux sont comme des icebergs, neutres, transparents… » ; 4°) donne des indices qui se recoupent sur une perte de crédibilité de POUTINE chez ses proches : « … Il m’a semblé seul. Dépassé. Il n’a confiance en personne, même plus en ses proches. Je pense qu’il a peur… »… Poutine n’est plus, au yeux d’Hélène Carrère d’Encausse, le même. « … Les Russes… Ils trouvent que ça suffit. Quelquechose ne colle plus entre Poutine et le peuple… »… « … Il gouverne seul… Son équipe rapprochée, qui compte six personnes, des ex-KGB, ne fait qu’appliquer ses décisions… « La situation est particulièrement dangereuse. »… »

Au final, la question de fond est : POUTINE est-il un pervers narcissique nécrophile, au sens d’Erich FROMM dans « La passion de détruire », et perçoit-il le monde entier comme les rats de l’immeuble de son enfance ? Est-il un HITLER-bis addict de l’Apocalypse nucléaire et son clan veut-il terminer sa vie en univers contaminé ? Quelle est l’espérance mathématique de ce scénario ? Les Russes comprennent-ils qu’ils sont dans un scénario HITLER conquérant qui sera suivi par HITLER la descente aux enfers ? Peut-on imaginer GENGIS KHAN ou TAMERLAN au pouvoir, les pyramides de têtes de Bagdad étant remplacées par une incinération nucléaire généralisée.

La seule contradiction du système est que le Versailles de POUTINE au bord de la mer Noire est contradictoire avec une irradiation généralisée. Les bouffées de haine compulsives l’emportent-elles sur tout ?

Contexte totalitaire, de la complicité avec POUTINE aux génocides et massacres barbares et à la corruption de masse :

http://osce.usmission.gov/mar_26_russia_violations_in_ukraine.html#.VRRtMRh4lPQ.twitter

http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/03/09/les-nominations-tres-speciales-de-vladimir-poutine_4590143_3214.html#xtor=AL-32280515

http://www.euractiv.com/sections/europes-east/brussels-blesses-merger-between-daimler-and-russian-military-vehicle-producer?utm_source=EurActiv+Newsletter&utm_campaign=58379d0ea6-newsletter_weekly_update&utm_medium=email&utm_term=0_bab5f0ea4e-58379d0ea6-245691937

http://en.wikipedia.org/wiki/Kamaz_Typhoon

Permalien de l'image intégrée

« François n’a pas d’affect » Valérie TRIERWEILER lors de la campagne électorale 2012.

« Un animal froid avide du pouvoir et de ses attributs. »

« hybride de Chirac et Mitterrand, il a pris le pire des deux… »

« … il est darwinien. »

« Il est insaisissable », reconnaît Thomas, le propre fils du président.

Le président apparaît comme « rarement attentif aux autres ».

« Quand il a quitté la rue de Solferino, il ne s’est jamais occupé de recaser ceux qui avaient travaillé pour lui ».

Source Aujourd’hui en France  17/1/2014 page 4 en bas et « Jusqu’ici tout va mal » de Cécile AMAR.

« Les deux expressions favorites de François sont : j’enfume ! et il faut laisser dégorger les escargots !…

Il bordélise par tactique »

Source Aujourd’hui en France 29/3/14 p2.

« Hollande ment tout le temps, c’est pour cela qu’il est à 20% [13% de facto]. »

Montebourg selon le Figaro du 5/9/14 p15

Source : https://fr.news.yahoo.com/hollande-surnomme-martine-aubry-tullius-detritus-prend-frondeurs-151933516.html

Acte I – Syndrome du rat :

Enfance de POUTINE : « … Pas de confort, la promiscuité, les rats, les disputes entre voisins… » « …Ses racines familiales sont là, entre l’appartement communautaire de vingt huit mètres carrés de la rue Baskov, infesté de rats… » « … où il passait son temps à poursuivre les rats… » « … Sur ces escaliers, j’ai compris une bonne fois pour toutes ce que signifiait être acculé. L’immeuble était envahi de hordes de rats, jusque devant l’entrée. Mes copains et moi passions nos journées à les chasser avec des bâtons. Un jour, j’en ai repéré un énorme que j’ai réussi à coincer dans un angle. Il était piégé. Mais tout à coup il a filé comme une flèche et s’est précipité sur moi. Tout s’est inversé. C’était le rat qui me poursuivait. Il a sauté sur le palier et a dévalé les marches. Heureusement j’ai été plus rapide que lui et je lui ai claqué de justesse la porte au nez. Je n’ai jamais oublié cette leçon… »  « … « – Vous vous souvenez, dans le livre De la première personne, vous racontiez comment, encore adolescent, vous avez acculé un rat dans le coin d’un hall d’immeuble, sous l’escalier ?– Oui, oui, c’est ça ! Et ensuite, il s’est jeté sur moi. C’est à peine si je ne me suis pas enfui en courant.– Et, après cela, vous avez compris qu’il ne fallait jamais acculer personne dans un coin.– Et je m’en suis parfaitement souvenu. Toute ma vie. »… »  « Poutine veut exterminer les terroristes comme des rats » Les Echos 8/2/2006. « … « Les Américains se servent des pays comme de rats de laboratoire ». Voilà en résumé ce que Poutine pense des États-Unis… » News Yahoo.com

Les degrés de la perversion narcissique au sadisme nécrophile défini par Erich FROMM dans « La passion de détruire » :

Acte II, double, triple et quadruple langage :

-P-C.RACAMIER « Les perversions narcissiques » : « Alors que la pensée est toute faite de liaisons, la pensée perverse n’opère que dans la disjonction et dans la déliaison… » (page 49), « … le sujet est tout en agir : projets, revirements, manipulations, mystères… ne donne plus rien à comprendre… » (page 68), et, « … autour d’un noyau pervers, il n’est plus rien qui puisse être tenu pour vrai, ni même pour vérifiable… » (page 102).

– Marie-France HIRIGOYEN confirme dans « Abus de faiblesse et autres manipulations » : « … D’une façon générale, ces individus se moquent pas mal de ce que l’interlocuteur peut penser… dans leur esprit les faits n’existent pas. Tout est révisable, il n’y a pour eux ni référence, ni vérités. Leur discours… empêche l’expression de pensées critiques, ou même, pour être plus exact, l’idée seule de critique… Ce sont des prédateurs qui cherchent à démolir les pensées de l’autre, sa capacité de réflexion et son humanité… une autre caractéristique des pervers narcissiques est la déresponsabilisation… Toutes leurs difficultés et tous leurs échecs sont portés au crédit d’autrui… ».

Le topo de POUTINE à MERKEL sur la nuit de noce « Tu seras baisée de toute façon » et la terrorisation de MERKEL par le molosse de POUTINE sont particulièrement éclairants : comment MERKEL a-t-elle pu accepter de subir un tel traitement sans couper radicalement les ponts. Est-elle maso ? Garde-t-elle de la RDA un syndrome de Stockholm ?https://www.google.fr/#q=POUTINE+MERKEL+regard

Bibliographie :

– « Les pervers narcissiques Qui sont-ils ? Comment fonctionnent-ils ? Comment leur échapper ? » » de Jean-Charles BOUCHOUX Eyrolles

– « Saccages psychiques au quotidien » de Maurice HURNI et Giovanna STOLL L’Harmattan

– « Abus de faiblesse et autres manipulations » de Marie-France HIRIGOYEN JC Lattès

– « Le génie des origines » de Paul-Claude RACAMIER Payot

– « Les perversions narcissiques » de Paul-Claude RACAMIER. PAYOT

– « La cruauté ordinaire » de Yves PRIGENT Desclée de Brouwer

– « L’homme sans gravité » entretiens avec Jean-Pierre LEBRUN de Charles MELMAN Denoël

– « Le Harcèlement psychologique » Daniel & Kathleen RHODES Marabout

– « Abus de faiblesse et autres manipulations » Marie-France HIRIGOYEN JC Lattès.

– « Le harcèlement moral. La violence perverse au quotidien » Marie-France HIRIGOYEN SYROS.

– « Le pervers narcissique et son complice » Alberto EIGUER DUNOD.

– « La passion de détruire. Anatomie de la destructivité humaine » Erich FROMM ROBERT LAFFONT.

– « Les pervers narcissiques »L’EXPRESS 20/3/13 pages 94-107.

– « Petite leçon de psychologie : le pervers narcissique et ses complices » 06/05/2007 L’actualité analysée par le psychiatre Serge Hefez sur familles.blogs.liberation.fr.

– « Les pervers narcissiques en dix questions » styles 31/10/2012 pages 56-59, Elvira MASSON.

– « Les pervers narcissiques » Nouvel Observateur 15/3/2012 pages 95-103.

– « Les vampires de l’amour » Nouvel Observateur19/1/2012 pages 9-14.

http://pervers-narcissiques.fr/Bibliographie/bibliographie-pn.html

Acte III, propagande en miroir et faire son miel de ses propres dysfonctionnements :

L’EXPRESS du 31/10/12 Styles p56-59 : délinquant relationnel [létal et barbare]… ses méthodes sont sournoises… Il n’a pas d’empathie et ne reconnaît jamais ses torts [Rwanda, ALEGRE, Outreau, Mourmelon, Malaysia Airlines, soldats russes en Ukraine, inflation+récession en Russie…]. Il passe son temps à dénigrer sa victime. Il reproche à l’autre d’être coupable des torts qui sont en réalité les siens [Outreau, Ukraine]. C’est ce qu’on appelle l’identification projective [la propagande en miroir]. UN MECANISME QUI REND LA VICTIME IMPUISSANTE JUSQU’A CE QU’ELLE EN COMPRENNE LE FONCTIONNEMENT. C’EST EVIDEMMENT QUELQU’UN QUI NE S’EXCUSE JAMAIS [génocides du Biafra au Rwanda-Kivu et Congo-Brazzaville… et pédocriminalité rituelle sataniste létale et barbare d’ALEGRE à Outreau, nazis de Mourmelon, « Cult and ritual abuse » aux USA plus conférences d’Evian et des Bermudes lubrifiant la SHOAH, génocide électoral de Tchétchénie, Malaysia Airlines, soldats russes en Ukraine, inflation+récession en Russie…]… »

Ce quadruple langage et cette propagande en miroir évoquent « L’intelligence pervertie de Lucifer… L’Amour, il L’appelle la haine, La Vie, il L’appelle la mort. La Vérité, mensonge, la Justice tyrannie, et blanc le noir et noir le blanc… Et, prisonnier de son système, de sa logique malade, Lucifer est le premier à croire ce qu’il dit… »

Faire son miel de ses propres dysfonctionnements consiste à satelliser ses déviances dans la généralité et l’abstraction pour s’en indigner avec vigueur et hauteur : l’archétype en la matière est l’indignation de MITTERRAND face à « L’argent maudit, l’argent qui corrompt ! », alors que MITTERRAND a corrompu la France jusqu’à la moelle (voir ci-dessous). Page 178 de « First person An astonishing frank self-portrait by Russia’s president Vladimir Putin », POUTINE s’indigne de Berlin 1953, Budapest 1956 [en mars 2015, il fleurit, en Hongrie, le monument aux acteurs de l’écrasement de 1956 avec la bénédiction de ORBAN nouveau KADAR !!!], Prague 1968, pour mieux envahir l’Ukraine en 2014 sous couvert de mensonges en série.

Acte IV – Exacerbation du sentiment de puissance du tenant de la « Théorie des cinq roues »  et de « L’art de la guerre » de SUN TSU, « un seul homme peut l’emporter sur tous »,  débouchant sur la « signature du pervers » : l’orgueil exacerbé affiche systématiquement à l’avance (Géorgie, Crimée, Ukraine, espace unique Lisbonne-Vladivostok, apocalypse nucléaire) son programme (à l’inverse d’HITLER qui n’a annoncé que 3 fois la SHOAH : en 1919, puis avec Mein Kampf, puis en janvier 1939), niant ensuite au moment du passage à l’acte, pour conclure au final triomphalement : « Je vous l’avais dit ! ». L’archétype de la signature du pervers est « Arbeit macht frei ».

Source : http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/03/09/les-nominations-tres-speciales-de-vladimir-poutine_4590143_3214.html#xtor=AL-32280515

Acte V – Sadisme nécrophile [cf l’euthanazie, hoquet du cœur et de la racine de la SHOAH, du massacre de l’élite polonaise par HEYDRICH en 1939 et du massacre des prisonniers russes, génocide planifié et ciblé sur les vies « indignes » déclarées unilatéralement indignes d’être vécues, sur l’abus de faiblesse et l’inversion de la non assistance à personne en danger] :

« Toutefois, les sadiques eux-mêmes sont encore avec les autres ; ils veulent les contrôler, mais ne veulent pas les détruire. Ceux chez qui ce type pervers de relations n’existe pas, qui sont encore plus narcissiques et plus hostiles, ce sont les nécrophiles. Leur but est de transformer tout ce qui vit en matière morte [buter dans les chiottes, Tchétchénie, Anna POLITKOVSKAIA et surtout viande froide…] ; ils veulent détruire toute chose et veulent détruire tout le monde… leur ennemi, c’est la vie elle-même. »

Source : Erich FROMM « La passion de détruire Anatomie de la destructivité humaine »

« P.Mouton et M.Schweitzer… citent les thèses défendues par Erich Fromm dans son livre « La Passion de détruire ». Hitler y est présenté comme un pervers nécrophile qui entrait dans une sorte d’extase quand, plusieurs fois par semaine, il se faisait projeter le spectacle des villes bombardées, des crématoires fumants et celui des généraux qui ont fomenté le coup d’Etat du 20 juillet 1944, empalés sur des crocs de bouchers… »

https://books.google.fr/books?id=89l3uDcttR4C&pg=PA130&lpg=PA130&dq=Erich+FROMM+La+passion+de+d%C3%A9truire&source=bl&ots=ID9nujVQHm&sig=eyQRbnNuzwKuxK4HunIcRHjN3M4&hl=fr&sa=X&ei=YsjMVKC1HMH4UPWug9gN&ved=0CEgQ6AEwBzgK#v=onepage&q=Erich%20FROMM%20La%20passion%20de%20d%C3%A9truire&f=false

Propagande russe : http://fr.sputniknews.com/french.ruvr.ru/2014_09_20/photo-Les-armes-russes-les-plus-redoutables-3337/?slide-1

« Pour le CSA, le bonheur des enfants trisomiques est suspect » Et n’oublions pas que les nains sont aussi concernés ! Qui peut être tué jusqu’à sa naissance en plus des trisomiques ? : les nains selon Bruno DENIEL-LAURENT dans « Eloge des phénomènes Trisomie : un eugénisme d’Etat » page 38. La France est pleinement nazie. « La hiérarchisation des foetus va donc devenir chaque jour plus subtile et, qui sait, ce seront sans doute demain les malentendants, les hémophiles, les sclérosés, les becs-de-lièvre ou les diabétiques que l’on décidera d’écraser dans les utérus… » (même ouvrage page 57).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Aktion_T4

https://beynost.wordpress.com/2014/07/18/laisser-passer-leuthanazie-cest-voter-les-pleins-pouvoirs-a-hitler/

« Cette adhésion au projet d’euthanasie forcée peut également découler du fait que le corps médical est la profession la plus nazifiée du Reich : plus de 50% des médecins sont membres du parti nazi, de la SA et de la SS[28]. »

« De nombreux spécialistes de l’Aktion T4 poursuivent leurs activités meurtrières dans la cadre de la destruction des Juifs d’Europe : ils sont notamment mis à disposition d’Odilo Globocnik dans le cadre de l’Opération Reinhardt, leurs salaires continuant à être versés par l’Aktion T4[61].

La France Totalitaire, dans sa logique perverse à cœur gnostique-luciférien comme le nazisme, va-t-elle réhabiliter le Docteur Karl Brandt, médecin personnel d’Hitler, responsable de l’euthanasie nazie, jugé à Nuremberg : « L’euthanasie peut paraître horrible, inhumaine, mais les êtres humains qui ne peuvent plus prendre soin d’eux-mêmes et dont la vie est une souffrance doivent être aidés ; cette considération n’est pas inhumaine. Je n’ai jamais pensé que c’était contraire à l’éthique ou à la morale » ? En sachant que les nazis, après le blocage de Von GALEN, ont fait mourir de faim les handicapés et les malades mentaux (voir le documentaire télé « The war »). Jugé criminel de guerre le Dr Karl Brandt sera condamné à mort le 20 août 1947 et exécuté : l’euthanasie nazie a mis en place la logistique de la SHOAH et en particulier le Cyclon-B.

Sophie COIGNARD « Un Etat dans l’Etat Le contre-pouvoir maçonnique » page 282 : « …Qui, pourtant, sait que l’Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) est une sorte de succursale de la franc-maçonnerie ?… » « … C’est un des engagements les plus anciens des francs-maçons… » Figaro Magazine 28/2/2014 page 42.

https://beynost.wordpress.com/2014/01/25/euthanazie-dont-valls-est-le-porteur-officiel-au-ps-octobre-2009-le-parti-socialiste-relance-leuthanasie-191109-aujourdhui-en-france-page-11-lact/

Euthanazie, dont VALLS (officiellement franc-maçon) est le porteur officiel au PS. Octobre 2009 : le Parti Socialiste relance l’euthanasie. 19/11/09 Aujourd’hui en France page 11 : « … « L’acte consistera en une piqûre de potassium, souligne Manuel Valls. L’euthanasie se pratiquerait vraisemblablement à l’hôpital, mais le principe d’une mort à domicile n’est pas écarté. Ensuite, le dossier devra être enregistré et contrôlé par une des commissions régionales de contrôle qui seront créées spécialement à cet effet. »…

Dans tous les cas, chaque praticien sera libre de refuser de pratiquer l’euthanasie, même si un dossier a obtenu un feu vert… » Souvenez-vous du parjure de GUIGOU sur le PACS, des tentatives actuelles de supprimer l’objection de conscience pour l’IVG, du parjure de HOLLANDE au Congrès des maires sur l’objection de conscience des maires et de la Terreur imposant aux prêtres conventionnels le mariage pour tous à la hussarde, les contraignants d’épouser leur aide au prêtre ou une parente ! Comme les kmers rouges (et la Corée du Nord dans ses camps de concentration) organisaient des mariages forcés et en vérifiaient la consommation !

Octobre  2014, BAYLET (franc-maçon) exige de VALLS l’euthanasie pour rester dans la majorité.

La France est d’ores et déjà strictement aussi nazie que l’Allemagne d’HITLER qui vidait les asiles par l’euthanazie en 39 pour accueillir les Allemands de l’est rapatriés suite au Pacte germano-soviétique et en 43-44 les sans-abris des bombardements (tout en euthanaziant dans les deux cas les « inaptes » !). En France aujourd’hui, à l’identique, « … les euthanasies actives sont régulièrement pratiquées en toute illégalité… POUR LIBERER DES PLACES… » Figaro 7/7/14 p16. « On tue les vieux » de Christophe FERNANDEZ président de l’AFPAP Association française de protection et d’assistance aux personnes âgées, Thierry PONS coordinateur de l’AFPAP, Dominique PREDALI journaliste avec introduction par le Professeur Jacques SOUBEYRAND chef du service interne et gériatrie à l’hôpital Sainte-Marguerite de Marseille, décembre 2007, page 76 : « … Le Docteur Jean-Marie Gomas est encore plus catégorique : toutes les semaines, dans les hôpitaux de la région parisienne, des patients se font euthanasier sans l’avoir demandé et sans qu’il soit possible de les protéger. Il affirme que ces euthanasies sauvages sont monnaie courante dans les hôpitaux comme à domicile. L’une de ses consoeurs a d’ailleurs démissionné d’un grand centre anticancéreux d’Ile-de-France « car elle en avait marre de voir euthanasier ses malades tous les week-ends POUR FAIRE DE LA PLACE pour les chimio du lundi matin »… ». La France, en cette année 2014, est pleinement et totalement nazie, n’est qu’un hoquet du nazisme. L’euthanazie est un viol du droit de sûreté et HOLLANDE est garant du respect de la Constitution de la France.

Le rôle des « médecins exécuteurs » de l’euthanasie nazie est défini par Götz ALY dans sa somme « Les Anormaux Les meurtres par euthanasie en Allemagne (1939-1945) » pages 64, 72, 133-134, 137, 141, 173, 176, 181, 191. L’euthanasie nazie étend ses cibles d’année en année jusqu’aux victimes des bombardements choquées et aux personnes âgées.

L’EXPRESS 13/12/09 page 48 : « … Entre eux, ils s’appellent les Bildbergers… Chaque année, dans un secret absolu, une centaine de membres de ce cercle franco-américain… se retrouvent pour cogiter… Il arrive aussi aux « maîtres du monde » d’inviter des esprits de gauche jugés prometteurs. Ainsi le socialiste Manuel Valls… » L’euthanazie a été le coeur du nazisme (avec son parachèvement par la famine après le blocage par VON GALEN : voir le documentaire américain « The war » sur la libération du château de la mort Hartheim) et a mis en place la logistique de la SHOAH pour le gazage par le Cyclon B. L’euthanazie a été non seulement la racine de la SHOAH mais aussi celle du massacre ciblé des élites polonaises et des prisonniers russes : voir « Heydrich et la solution finale » d’Edouard HUSSON.

Pour la Loge P2-Société de Thulé Totalitaire Française, génocideuse-massacreuse violeuse et barbare, du Rwanda à ALEGRE et Outreau, la consigne est ASAP : as soon as possible. …

VALLS a été qualifié de « Faux dur et vrai sectaire » à la mi-mai 2013 en couverture de Valeurs Actuelles… La France est un système pleinement totalitaire létal et barbare (Rwanda et massacres couverts d’ALEGRE à Outreau et Mourmelon) dont le code-source est La Mort Pour Tous.

« La répression pour tous ? » de François BILLOT de LOCHNER, sur le totalitarisme stalinien (et nazi page 98) aujourd’hui en France. « La répression pour tous ? », pages : 72 (métro syndrome PAPON : une maman de 37 ans), 75 (métro syndrome PAPON, avec insultes pétasse et salope), 77, 81 (brutalisation d’une jeune femme à terre+jeune fille handicapée violemment frappée : films pris accablants), 149 (« Nous voyons une manifestante à genou devant les CRS. Un civil (toujours avec son brassard) vient vers elle et lui donne un gigantesque coup sur la tête, accompagné d’un : « Arrête de sourire. » [Monsieur HOLLANDE votre République exemplaire, c’est « un gigantesque coup sur la tête » pour délit de sourire ???], 150, violence sur une jeune fille de 20 ans : « Un groupe de policiers en civil nous a donné l’ordre de nous agenouiller, mains en l’air [là, ça me fait penser à la fameuse photo du ghetto avec les enfants mains en l’air], tout en matraquant ceux qui n’allaient pas assez vite… j’ai souri en les voyant s’exciter tous seuls. L’un d’eux m’a alors attrapée par la capuche, me projetant la tête contre le sol tout en me criant : « ça te fait rire, ça te fait rire ? » Puis j’ai senti ma tête vibrer. il m’avait donné un gros coup (de genou je pense) en plein crâne. J’ai entendu tout le monde qui se mettait à crier… »), 103 et 153 (femme enceinte dans un transport bondé et avec chaleur étouffante : ça ne vous rappelle rien ?), 145 « des femmes enceintes, un aveugle [au fait, la vieille dame ratissée large alors qu’elle allait au Monoprix a-t-elle été fichée, monsieur HOLLANDE, vous qui avez commémoré la manif du FLN et de PAPON ?], un vieillard, des enfants. Monsieur HOLLANDE, les hommes qui rouent de coups des femmes et qui, après qu’un cordon des CRS les ait, de façon étonnante, laissé passer (la menace d’incidents de MAUROY en 1984 à VALLS en 2013 m’avait fait me poser la question : les incidents vont-ils être organisés façon incendie du Reichtag ou chemin de fer de Moukden ? Je n’osais penser que la réalité serait de type Totalitaire en France métropolitaine, dans ma patrie, dans mon pays, mais, après le Rwanda et les massacres d’ALEGRE à Outreau, comment ne pas craindre le pire pour ne pas tomber dans le vécu des juifs de Vilnius et de Budapest, surtout après les annonces de massacres de GOUTEUX et du sataniste norvégien de la Corrèze ? ), font apparaître des T-shirt à croix gammées (« La répression pour tous ? » page 98), est-ce la naissance officielle d’un corps franc, de corps francs, de type République de Weimar ? sous l’égide d’un état totalitaire et qui seront protégés par la « Justice » comme sous la République de Weimar ? Ces hommes sont-ils formés dans des donjons sadomasos pour frapper ainsi des femmes ? Sont-ils recrutés chez les satanistes : comment ne pas se poser la question après avoir vu sur France 2 un commando du COS exhibant un blouson HELL FEST dans les premiers jours d’opération au Mali et après l’annonce de l’opération LUCIFER ABC par la DGSE début 1994 ? Nuit de Cristal et étoile jaune (le délit de T-shirt) pour la France qui porte la France selon TODD et LEBRAS dans leur dernier ouvrage « Le Mystère français ». Si oui, nous sommes en plein totalitarisme poutinien. La corruption, chez nous, est déjà massive depuis 30 ans.

Voir l'image sur Twitter

Permalien de l'image intégrée

Les témoignages de ZELLER, Grand Maître du Grand Orient, « TOUS LES SERVICES OFFICIELS ETAIENT SYSTEMATIQUEMENT NOYAUTES » et d’un officier de police « TOUT COMMISSAIRE NOUVELLEMENT PROMU EST CONTACTE PAR LES FRANCS-MACONS DANS LE MOIS QUI SUIT, CAR SA FONCTION EST DE CELLES QUI PEUVENT SERVIR UN JOUR. » (« Les frères invisibles » p 333 et 334) signent le VIOL DE L’ARTICLE 3 DE LA CONSTITUTION DE LA FRANCE ET LE DECODAGE SYSTEMIQUE DE TYPE COCHIN. TéléObs 9-15/5/09 page 60 : « … Cette « osmose incontestable entre la maçonnerie et les hautes autorités de l’Etat », Alain GRAESEL, grand maître de la Grande Loge de France, la revendique fièrement… » C dans l’air 4/12/09 , Alain BAUER, ex-Grand Maître du Grand Orient et conseiller de SARKOZY : « dans le pouvoir local la maçonnerie est beaucoup plus présente qu’on imagine. » La mise sous contrôle des ministères de l’Intérieur et de la Défense en France aujourd’hui est documentée officiellement par le Figaro Magazine du 7/12/12 page 42. Sophie COIGNARD, dans Le Point, du 18/1/07 page 39 : « … La police est un nid de francs-maçons, notamment chez les commissaires… » Elle confirme dans le documentaire de LCP que 1/4 des commissaires et la 1/2 des contrôleurs du ministère de l’Intérieur sont francs-maçons, ce qui n’est pas statistiquement représentatif de la population française. « Un Etat dans l’Etat » de Sophie COIGNARD page 123 « 24 juin 2003, Nicolas Sarkozy… : « La franc-maçonnerie est ici chez elle au ministère de l’Intérieur… (1) » « Place Beauvau » d’Olivia Recasens, Jean-Michel Decugis et Christophe Labbé : « … Clotilde Valter, inspectrice générale de l’administration, spécialiste des questions de police au PS et ancienne conseillère du premier ministre, Lionel Jospin, pour la sécurité : « Le poids de la franc-maçonnerie est écrasant, je n’ai jamais vu ça, nulle part ailleurs. Jamais à un tel niveau » (p. 163). Une opinion partagée par un ancien de l’équipe de Daniel Vaillant : « La franc-maçonnerie est partout au ministère de l’intérieur à tous les étages et dans tous les bureaux. On le sent dans les coups de fil au cabinet du ministre pour les nominations. » L’EXPRESS du 27/6/12 p49 sur le ministère de l’Intérieur : “une génération de quadragénaires désespérés par le plafond de verre que constitue le poids des syndicats et de la franc-maçonnerie dans la maison”. Il y a même évolution vers le droit divin : « … Place Beauvau… Le poste lui paraît d’autant plus réservé qu’il dispose de solides réseaux francs-maçons… » (Valeurs actuelles 6/11/14 page 19) « … Cazeneuve… ne cache pas son appartenance à la franc-maçonnerie… ». (Le Point 10/11/11 page 59 en haut au milieu) « … il existe deux fraternelles distinctes, l’une pour la base (4000 membres), l’autre pour les très hauts gradés (150 membres). La seconde a une réputation de faiseurs de rois… » (« Les frères invisibles » page 334 Pocket). Tout cela définit un « Etat Totalement Totalitaire » violeur des articles 2 et 3 de la Constitution et 6 et 16 de la Déclaration des droits de l’homme son préambule. OTTENHEIMER et LECADRE concluent « Les frères invisibles » par « … la France peut-elle s’épargner la séparation de la maçonnerie et de l’Etat ? » Le livre « Un Etat dans l’Etat » de Sophie COIGNARD est hallucinant sur le totalitarisme poutinien en France (le KGB étant remplacé par le club humaniste) : pages 51 « … meurtre d’Agnès Le Roux… un commissaire franc-maçon avait prévenu le principal suspect, Maurice Agnelet, des perquisitions qui allaient avoir lieu… », 72 « … L’Inspection générale des services judiciaires (IGSI) est, place Vendôme, l’un des hauts lieux où l’esprit fraternel souffle avec le plus de vigueur. Presque tous les patrons qui se sont succédé à la tête de ce service hautement stratégique sont des initiés… », 91, 102 « En avril 2007, Patrice Demoly, commissaire principal… publie dans la revue du Syndicat des commissaires une tribune libre intitulée : « Police et franc-maçonnerie : la nécessaire transparence »… Les missions régaliennes de l’Etat exigent une neutralité totale, éloignée de tout soupçon »… sa contribution… a attendu près de deux ans avant d’être publiée… », 112 « … Ce qu’on sait en revanche, grâce à une écoute téléphonique, c’est ce que disait Bernard Orengo, ancien commissaire central de Nice reconverti dans la politique comme adjoint aux sports : « Il faut faire attention au téléphone, il y a un vrai fou au tribunal de Nice ! » Un « fou » nommé… Eric de Montgolfier… », 113 « … les magistrats profanes ont appris à décrypter certains signaux indiquant une agitation maçonnique. L’attention inexplicable portée à un détenu, les visites inopinées de certains collègues curieux sur une procédure, mais aussi les menaces à peine voilées… », 116 « … les frères ont de solides positions aussi bien à la Chancellerie que dans les tribunaux… », 117 « … Jean de Maillard … « Le procureur général était franc-maçon, il entravait nos instructions de manière presque ouverte… », 119 « … Lamanda est nommé premier président de la Cour de cassation, le plus haut poste de la magistrature française. Une petite révolution dans l’Etat maçonnique miniature que représente cette juridiction suprême, où siégèrent quelquefois un premier président – pour le siège – et un procureur général -pour le parquet- appartenant tous les deux à la confrérie… » , 121, 123 « 24 juin 2003, Nicolas Sarkozy…: « La franc-maçonnerie est ici chez elle au ministère de l’Intérieur… »… », 124 « … bantoustans maçonniques… », 125 « … le service des Courses et Jeux est également très sensible aux vibrations fraternelles… », 126 « … un membre du cabinet [de la ministre de l’Intérieur], pourtant chevronné, confie même à Fabien Chalandon qu’il n’aurait jamais cru que les réseaux francs-maçons soient aussi puissants… », 140, 141, 149 « … c’est de loin la GLNF qui fait le plus recette dans le monde du renseignement… », 172, 176, 177, 205, 258 « … la justice, à l’époque [1993], à Auxerre… n’était peut-être pas exempte d’interférences fraternelles qui l’ont incitée à se hâter lentement… » 271 « … loi Anselmi : adoptée à la suite du scandale de la loge P2, elle réprime la constitution d’associations secrètes… »… « La vendetta française » Coignard p 96 : « … COUR D’APPEL D’AIX-EN-PROVENCE. CETTE COUR, CONNUE POUR ABRITER DES FRANCS-MACONS DE HAUT RANG, DONT ON NE PEUT ECRIRE LES NOMS SOUS PEINE D’INTERMINABLES ET COUTEUX PROCES… La piste des représailles fraternelles [contre de Montgolfier] est d’autant plus crédible que L’INSPECTION GENERALE DES SERVICES JUDICIAIRES ELLE-MEME COMPTE JUSQU’AU PLUS HAUT NIVEAU DE NOMBREUX FRANCS-MACONS DANS SES RANGS… » L’Express 19/4/01 p82 mentionne une influence « énorme » des maçons dans les tribunaux de commerce de PACA, celui du 27/1/00 parle de 30% pour Marseille. « Les frères invisibles » font mention p 256-258 des tribunaux de commerce de Paris et Bobigny et précise en p 255 que les tribunaux de commerce sont cooptés à la soviétique (avec suffrage indirect Figaro 22/11/02 p9). « Noir Chirac » complète p 84 : « Derrière le CDR et ses 17 milliards d’euros de pertes, il y a le Tribunal de Commerce de Paris, un vaisseau GLNF qui flotte encore et toujours sur un océan d’iniquités. » Lyonmag.com de 6/2003 mentionne comme franc-maçon « l’administrateur judiciaire qui joue un rôle clef dans la vie économique lyonnaise puisqu’il gère les entreprises en difficulté que lui confie le tribunal de commerce. D’ailleurs les francs-maçons sont nombreux dans cette juridiction… La maçonnerie est également assez présente au conseil des Prud’hommes… » Les témoignages de Zeller, Grand Maître du Grand Orient, « TOUS LES SERVICES OFFICIELS ETAIENT SYSTEMATIQUEMENT NOYAUTES » et d’un officier de police « TOUT COMMISSAIRE NOUVELLEMENT PROMU EST CONTACTE PAR LES FRANCS-MACONS DANS LE MOIS QUI SUIT, CAR SA FONCTION EST DE CELLES QUI PEUVENT SERVIR UN JOUR. » (« Les frères invisibles » p 333 et 334) signent le VIOL DE L’ARTICLE 3 DE LA CONSTITUTION DE LA FRANCE ET LE DECODAGE SYSTEMIQUE DE TYPE COCHIN. TéléObs 9-15/5/09 page 60 : « … Cette « osmose incontestable entre la maçonnerie et les hautes autorités de l’Etat », Alain Graesel, grand maître de la Grande Loge de France, la revendique fièrement… » Fontenelle « Des frères et des affaires » p165 une lettre de la GLPAM au siège de la GLNF mentionne les « nombreux juristes que comporte la Province [huissiers, avocats, notaires et autres magistrats]« … p233 en 2000 est inauguré à Paris la loge Honneur Fidélité Fraternité… « on n’y trouve – presque – que des policiers. Et non des moindres, puisque plusieurs de ses membres fondateurs… sont DES CONTROLEURS GENERAUX DE LA POLICE »… p96 « Les gendarmes ont quitté le GADN il y a quelques années pour former leur propre fraternelle »… p234 la mafia calabraise est entrée en maçonnerie… poser la question de l’existence, derrière la mafia d’un état-major politique occulte qui aurait envisagé d’UTILISER LA N’DRANGHETA, COSA NOSTRA ET DES FRANCS-MACONS DEVOYES POUR SUBVERTIR L’ETAT DEMOCRATIQUE… une loge maçonnique super-secrète… un projet de subversion à l’échelle nationale… http://www.angelfire.com/wizard2/solidaires/Midi.htmlLe Point 18/1/07 page 39, article de Sophie COIGNARD : « … La police est un nid de franc-maçons, notamment chez les commissaires… » L’Express, repris en main après « Les frères invisibles » d’OTTENHEIMER, chante, en avril 2004, l’apologie de la prise en main de la police par la franc-maçonnerie : voir la réponse d’un policier à l’Express sur le viol du principe d’égalité des concours par les policiers francs-maçons : « De très nombreux frères-policiers siègent dans les jury de concours. Et j’ai connu un chef de service qui recevait de nombreux parents de candidats venus le solliciter à la veille des épreuves d’un concours. « C’est service contre service » se plaisait-il à dire. Mais ses intervention ne se limitaient pas à ce domaine. »   François KOCH, journaliste spécialisé à l’Express « Le vrai pouvoir des francs-maçons Politique Réseaux d’affaires Services » page 113 : « … Ancien secrétaire général du syndicat Alliance, Jean-Claude Gleize a , lui, quitté le Grand Orient (GO), « dégoûté par le carriérisme, le copinage et la recherche d’intérêts personnels » de ses frères policiers… », page 115 : « … Et l’on pourrait compter jusqu’à un frère sur deux policiers dans certaines directions du ministère de l’Intérieur… », page 118 : « … » J’ai vu le fils d’un policier maçon repêché [délit de favoritisme] alors qu’il avait échoué au concours d’entrée de la police », narre Jean-Claude Gleize [et l’article 40 du Code de Procédure Pénale, cher à SARKOZY ?], … « … à la commission qui décide de l’avancement des carrières… « une personne présente dans la salle sur deux était un frère »… Roger Dachez… « … nous ne redoutons plus d’être infiltrés par la police : elle est chez nous ! » Viol de l’article 3 de la Constitution de la France : aucune section du peuple ne peut s’attribuer la souveraineté nationale ! Le Monde libertaire 10/4/97 : «… Dans le Canard enchaîné du 5 juin 1996, André Rougeot titrait : « Le petit flic qui avait droit à vingt millions de découvert […]. » Collecteur de fonds très particulier, Daniel Voiry est resté, cas unique dans la police, le secrétaire personnel de quatre directeurs successifs de la sécurité publique… Pensez, il était intermédiaire dans la vente de la tour B.P. à la Défense… « Le soir de la mort de Voiry, tous les pontes de la préfectures y compris le préfet, viendront présenter leurs condoléances à la famille. » Voiry, adhérent à la F.A.S.P., était considéré comme « un sale type de droite, en cheville avec d’autres sales types, franc-maçon dans une loge de droite […] » écrivait Rougeot. C’est pourtant un avocat de gauche qui offrira son concours à l’épouse (elle-même membre du RPR) et au fils, Michel… en présence de deux socialistes éminents : un préfet et un syndicaliste policier. Du reste, au début novembre 1992, un conseiller de Claude Quillès, ministre socialiste de l’intérieur à l’époque, ordonnait aux limiers de suspendre les investigations en direction de la famille du « ripou aux 40 millions de fausses factures… »… »

La France est devenue un état radicalement totalitaire, de type poutinien, qui doit retrouver la liberté par :

– l’inscription sur tous les bâtiments publics de l’article 2 de la Constitution de la France :  » La République est le gouvernement du Peuple, par le Peuple, pour le Peuple »,

– la réservation au peuple seul souverain du droit de légiférer pour la Constitution (comme en Suisse) et pour sa représentation y compris pour l’exécutif et du droit d’approuver les traités internationaux,

– la réservation au peuple seul souverain du droit de définir l’impôt et de fixer son montant, en direct et par niveau dans le cadre du principe de subsidiarité,

– la déchéance à vie de la nationalité française en cas de non respect de l’article 40 du Code de Procédure Pénale, – l’alignement de la liberté constitutionnelle d’expression et de la liberté constitutionnelle de la presse sur celles des USA, – le rétablissement du droit de manifester, sans provocations et répressions d’état totalitaires (1),

– le droit de boycott, équivalent du droit constitutionnel de grève et du retrait de la plèbe romaine sur le Mont-Sacré,

l’application du principe de subsidiarité, promis lors du référendum de Maastricht,  de la portion de rue et du hameau à l’Europe,

– le référendum d’initiative populaire de type suisse,

– annulation possible des lois par référendum d’initiative populaire comme en Suisse,

– le recall de type californien,

– l’autonomie des territoires qui le souhaitent sur le modèle du Sud-Tyrol,

– le tirage au sort des représentants du peuple, sur 400 territoires du national au local, pour éviter le viol de l’article 3 de la Constitution : “Aucune section du peuple ne peut s’attribuer la souveraineté nationale” et surtout pas la nébuleuse occulte occultiste gnostique-luciférienne  à l’origine du nazisme et de génocides à la chaîne de la Vendée au Rwanda-Kivu-Congo-Brazzaville,

– la limitation des mandats politiques à un mandat unique, y compris dans le temps,

– la déchéance de la nationalité française pour tout dirigeant politique violeur des articles 2, 3 et 64 de la Constitution et 2, 12 et 16 de la Déclaration des droits de l’homme son préambule, de l’article 40 du CPP, avec jugement par un jury citoyen de 1200 Françaises et Français statistiquement représentatif du peuple français seul souverain,

– l’application de la Charte des naturalisés (déchéance de la nationalité française)  aux naturalisés qui violent la Constitution et son préambule la Déclaration des droits de l’homme,

– la perte à vie des droits civiques pour toute fonction publique suite à une condamnation dans un contexte réellement démocratique,avec jugement par un jury populaire et citoyen tiré au sort.

– la mise en place d’un crime de parjure pour toute fonction élective et régalienne, jugé par jury populaire et citoyen tiré au sort, avec pour sanction unique la privation à vie des droits civiques, et référendum automatique sur la promesse non tenue,

– la suppression de la CJR, il est inadmissible que les politiques se « jugent » entre eux,

– l’incompatibilité des fonctions régaliennes avec l’appartenance à des sociétés secrètes à serment d’allégeance inconditionnelle,

– la mise en place d’exécutifs tournants, élus avec l’incompatiblité précitée, sur le modèle suisse et réduits à environ 400, du national au local,

– une armée et une police citoyennes, de type suisse et garde nationale (l’armée de métier de MARIUS marque la mort de la République romaine et sans les appelés les généraux putschistes d’Algérie auraient gagné et la « La répression pour tous ? » sonne l’alerte rouge par rapport à la mise en œuvre de corps francs type « République » de Weimar),

– le tirage au sort de ministères publics tournants (sur le modèle de l’exécutif suisse) avec interdiction d’appartenance à des sociétés secrètes à serment d’allégeance inconditionnelle,

– à terme le remplacement du système régalien par 8000 coachs appliquant le principe de subsidiarité et l’appreciative inquiry, dans un contexte d’open source et de crowd sourcing.

– la nationalisation de 30 ans de biens mal acquis.

– la transmission durant 30 ans d’un mandat de gouvernance de la France aux pays scandinaves, pour éradiquer le totalitarisme français.

Les références, pour sortir des routines négatives, des « jeux sans fins », des « toujours plus de la même chose » (cf Ecole de Palo Alto) sont :

– « La dynamique interne du travail Le rôle du mental », de Timothy GALLWEY, sur l’invention du coaching à l’équipe de tennis d’Harvard.

– « Systémique et entreprise » de Jacques-Antoine Malarewicz, sur la mise en oeuvre du coaching dans un groupe humain dédié à l’action.

– « How to be a star at work » de Robert E.KELLEY, sur l’invention de la performance humaine en groupe par un simple réparateur sur poteaux (promu au Bell Labs du New Jersey et à ses annexes de Chicago et Colombus, pour sa performance humaine) et l’analyse scientifique de son processus.

– « A contre-courant » de Ricardo SELMER, sur la mise en oeuvre exhaustive du principe de subsidiarité (la même expérience a eu lieu à Mantes dans le même type d’entreprise de moteurs marins).

– « The end of management » de Thomas PIZDEK, spécialiste de la Qualité qui aboutit au principe de subsidiarité.

– « Liberté & Cie Quand la liberté des salariés fait le bonheur des entreprises » de Isaac GETZ de l’ESCP et Brian M.CARNEY du Wall Street, avec page 319 la « méthodologie du design créatif » de David KELLEY fondateur d’IDEO à Palo Alto.

– « Out of control» de Kevin Kelly sur l’auto-organisation comme source d’ordre dans les systèmes complexes : https://beynost.wordpress.com/2014/11/14/la-democratie-representative-fondee-au-13e-siecle-en-angleterre-a-une-epoque-ou-les-citoyens-etaient-incultes-et-sous-informes-degenere-en-prebende-homeostatique-mortifere-tout-systeme-clos-evolu/

Rappel : en crowd sourcing a été résolu, en quelques semaines (par un non-biologiste), le dépliage des protéines sur lequel les biologistes bloquaient depuis des années.

C’est le temps de la Résistance, des dissidents, des Indignés, des “Justes de la République” et des “Compagnons de la deuxième libération” !

Le Totalitarisme Français est une société secrète au grand jour au sens d’Hannah ARENDT, avec sa Loge P2-Société de Thulé, son Reichsicherheitshauptamt et ses Heydrich, ses SS gnostiques-lucifériens, ses SA satanistes, ses ROEHM de Mourmelon, ses fonctions régaliennes de type République de Weimar à l’agonie, son armée de réserves de barbares fabriqués à échelle industrielle, ses rituels létaux et barbares d’ALEGRE à Outreau, sa Légion Condor et ses génocides françafricains à la chaîne à 10 millions de morts. Pour cornaquer une Société de Thulé, il faut 3-4 personnes, pour un génocide type SHOAH-Rwanda, une trentaine de personnes, pour les exécutions sur fichiers, type Nuit des Longs Couteaux ou 7 avril 1994, il suffit de quelques centaines de prétoriens, pour la police politique de type STASI, il suffit de contrôler la hiérarchie et quelques milliers d’hommes de main de profil SA, pour les colonnes infernales type Vendée ou Rwanda, il suffit de laisser carte blanche aux pervers formatés en masse par le tsunami occultiste-sataniste-sadomaso consumériste et médiatique. La France compte 15% de pervers, selon les dossiers sur le sujet. Le contrôle totalitaire de l’appareil régalien (HITLER s’est emparé de l’Allemagne et de l’Autriche par le contrôle des ministères de l’Intérieur : la mise sous contrôle des ministères de l’Intérieur (4) et de la Défense en France aujourd’hui est documentée officiellement par le Figaro Magazine du 7/12/12 page 42 et du 26/2/14 page 39), des tireurs de ficelles aux assermentés des sociétés secrètes et aux tenus par le chantage, est transparent.

C’EST L’EMPRISE COLOSSALE ET LETALE (ASSASSINATS), STALINIENNE (voir HERRIOT et l’HOLODOMOR), DE L’ETOUFFEMENT DES RITUELS PEDOCRIMINELS LETAUX ET BARBARES, D’ALEGRE A OUTREAU, ET DU GENOCIDE DU RWANDA QUI QUALIFIE LE TOTALITARISME FRANCAIS ET L’ETAT D’ALERTE ROUGE.

Le Totalitarisme Français Loge P2-Société de Thulé est classiquement fondé sur la désolation totalitaire de masse du peuple au sens d’Hannah ARENDT ( plus de 4 Français sur 10 ne se chauffent plus correctement aujourd’hui). Pour passer de l’anomie (absence de règles) à l’amok (état de fureur homicide), il ne faut, en France, qu’allumer l’étincelle : la Loge P2-Société de Thulé Totalitaire Française (qui a un palmarès de casseroles létales et barbares à rendre jaloux HITLER, STALINE et MAO) est là pour allumer la mèche, comme au Rwanda ! Ce système totalitaire est brillamment décodé par François-Xavier VERSCHAVE dans « De la Françafrique à la Mafiafrique » en 69 pages.

L’anomie, soigneusement cultivée (1/3 de siècle de corruption de masse) (2), et les génocides françafricains, galops d’essai à 10 millions de morts (22), préfigurent un amok de type Rwanda en France sur la base de l’annonce prémonitoire de GOUTEUX, qui en connaissait un rayon sur le sujet. La Loge P2-Société de Thulé est son catalyseur, hoquet du nazisme et de la SHOAH.

Tout cela définit un Etat Totalement Totalitaire violeur des articles 2, 3 et 64 de la Constitution et 2, 6, 10, 12 et 16 de la Déclaration des droits de l’homme son préambule, des articles 7, 8, 9, 10, 11, 12, 17, 19, 20, 21, 25, 26, de la Déclaration universelle des droits de l’homme, du principe de laïcité (3), de l’article 432-4 du Code Pénal… et l’article 40 du CPP, l’article de loi le plus violé de France !

Décodage du système :

https://www.youtube.com/watch?v=09dQNcPt5fU

https://www.youtube.com/watch?v=CU2oACk1Yx4

104 000 vues

http://www.youtube.com/watch?v=EAKnYQZut7U

90 000 vues

http://www.youtube.com/watch?v=Pux3B82ElZY

http://www.youtube.com/watch?v=z4Y0kLc346Y

http://www.youtube.com/watch?v=WTFPphpT9pY

http://www.youtube.com/watch?v=mI1iKliR-O0

http://www.youtube.com/watch?v=HwijolX0bAs

http://www.youtube.com/watch?v=A0V4uoE9x9c

http://www.youtube.com/watch?v=g8WRXg_7Xe4

http://www.youtube.com/watch?v=nuLCgq7OlA4

http://www.youtube.com/watch?v=bv6JPjTXBkY

http://www.youtube.com/watch?v=vAlP9b1uzYE

http://www.youtube.com/watch?v=ES51b1zBmLM

https://www.google.fr/#q=AMIDLISA

http://www.dailymotion.com/video/x1xpoaf_amidlisa-le-scandale-des-reseaux-pedophiles-en-france-metatv-1-5_news

http://editionsliberte.com/pdf/BoiteAPandore.pdf

http://www.dailymotion.com/video/x1acq3x_cherif-delay-meta-tv-retour-sur-le-scandale-de-l-autre-affaire-outreau-sur-la-libre-antenne-1-3_news

http://www.dailymotion.com/video/x281wyz_serge-garde-retour-a-outreau-ou-l-histoire-d-un-scandale-judiciaire-meta-tv-1-4_news

https://www.youtube.com/watch?v=09dQNcPt5fU

https://www.youtube.com/watch?v=CU2oACk1Yx4

http://enfants-en-danger.e-monsite.com/blog/segolene-royal-et-outreau.html

http://beforeitsnews.com/celebrities/2014/09/nicole-kidmans-father-dies-amid-pedophile-child-murder-ring-allegations-video-2469854.html

– « Seduced by Death: Doctors, Patients, and the Dutch Cure » par Herbert HENDIN, sur l’euthanazie aujourd’hui, hoquet du cœur et de la racine de la SHOAH, définis par Götz ALY dans sa somme « Les Anormaux Les meurtres par euthanasie en Allemagne (1939-1945) ».

– « HEYDRICH et la solution finale » d’Edouard HUSSON, décodage de la systémique du Totalitarisme génocideur barbare et du lien euthanazie-SHOAH-massacre des élites polonaises et des prisonniers russes.

– « Je suis debout L’aîné des enfants d’Outreau sort du silence » par Chérif DELAY avec Serge GARDE.

– « Les cultes de l’enfer » de Dominique CELLURA sur le satanisme, coeur du système France aujourd’hui, complété par « Au Cameroun de Paul Biya » de Fanny PIGEAUD, pages 110-118, sur le fait que tout le monde, hommes, femmes et enfants, passe à la casserole sacrificielle sataniste létale avec actes de barbarie.

– « B … comme barbouzes » de Patrice CHAIROFF et le DVD « La Françafrique » de Patrick BENQUET : la France Totalitaire Génocideuse est issue du SAC et de FOCCART

– « Escadrons de la mort, l’école française » de Marie-Monique Robin qui décrit le RSHA, le Reichsicherheitshauptamt français

– « La mafia des sectes » de Bruno FOUCHEREAU sur « LUCIFER ABC » qui décode le génocide du Rwanda

– « Le Guide des sociétés secrètes » de Jean-Pierre BAYARD (expert encyclopédique de la franc-maçonnerie et auteur d’un ouvrage sur « Les pactes sataniques ») qui dresse le tableau de la nébuleuse occultiste qui a mis la France sous contrôle

– « La sorcellerie au cœur de la République » de Sylvie JUMEL, énarque

– « L’affaire Alègre, la vérité assassinée » de Gilles SOUILLES sur l’omerta systématique sur les rituels de pouvoir avec viols, supplices et massacres

– « Outreau la vérité abusée » de Marie-Christine GRYSON-DEJEHANSART et « Cult and ritual abuse » de James Randall NOBLITT et Pamela Sue PERSKIN, sur le versant pédocriminalité rituelle : la pédocriminalité sera revendiquée après l’euthanazie

– « Retour à Outreau Contre-enquête sur une manipulation pédocriminelle » de Jacques THOMET, l’auteur prenant ses distances avec Alain SORAL dans l’introduction.

– « Les disparus de Mourmelon » de Eric BELLAHOUEL, sur les RHOEM français.

– « La France au coeur du génocide des Tutsi » de Jacques MOREL sur la décinaison logistique de « LUCIFER ABC » avec le sorcier du couple HABYARIMANA et « Noir Chirac » de VERSCHAVE sur le génocide officiellement maçonnique, avec complicité active de l’ONU, du Congo-Brazzaville-Beach.

– « Hitler et l’Ordre Noir » d’André BRISSAUD, « Les racines occultistes du nazisme » de Nicholas GOODRICK-CLARKE, « Hitler et les sociétés secrètes. Les sources occultes du nazisme » de René ALLEAU, sur le Satanisme Au Grand Jour comme hoquet du nazisme.

– « Lucifer dethroned » de William & Sharon SCHNOEBELEN confirme « Lucifer démasqué » de Jean KOSTKA/Jules DOINEL, après 100 ans d’aveuglement lié à l’intox experte de TAXIL : les loges bleues sont le paravent de la nébuleuse occultiste et de son noyau sataniste létal tireur de ficelles des génocides.

Systémique du Totalitarisme génocideur barbare :

1°) « Hitler et le nazisme » de Claude DAVID :

– HITLER est un possédé p38 ; BORMANN Méphistophélès de HITLER p110 ; ce méphistophélisme distingue la dictature d’HITLER p124 : Claude DAVID ne croit pas si bien dire, un possédé a déclaré qu’HITLER est en enfer lors d’un exorcisme.

– HITLER sort tout et son contraire du jour au lendemain (invariance fonctionnelle systémique : HOLLANDE et l’objection de conscience des maires).

– impunité des crimes politiques nazis sous la République de Weimar p34 (invariance fonctionnelle systémique : Trocadéro, Rennes, Nantes…).

– « L’hitlérisme n’est pas une doctrine : c’est un mouvement… le seul dogme fut le racisme… » (invariance fonctionnelle systémique : le seul dogme est La Mort Pour Tous non négociable sur fond de désolation totalitaire et en version falaises de Saïpan, y compris pour les enfants selon le modèle belge).

– insatiabilité p38 : « il aboutit au mouvement pour le mouvement », massacre des handicapés, puis des vieux valides, puis des Juifs et des Polonais, puis des prisonniers russes (invariance fonctionnelles systémique : passage de l’IVG à l’éradication eugéniste radicale des trisomiques au moment où le traitement progresse et épanouissement dans l’euthanazie et La Mort Pour Tous).

– « cette politique naît au jour le jour et se développe selon les lignes de moindre résistance en Europe »p41 (invariance fonctionnelle systémique retrait provisoire de GPA-PMA mais nomination d’une dure à la Famille).

– « le droit est ce que l’homme aryen trouve juste » p62 (invariance fonctionnelle systémique : « Justice » faisandée de façon massivement ciblée).

– « la régénération [terme de la Terreur et de tout totalitarisme] ne viendra que de sociétés étroites et secrètes » p63 (invariance fonctionnelle systémique : France sous contrôle de sociétés secrètes occultes occultistes avec un programme, de type Hitlerjugend : arracher les enfants aux familles et à la religion, ce qui constitue un viol de la Déclaration universelle des droits de l’homme et du principe de laïcité).

– loi des pleins pouvoirs p70 (invariance fonctionnelles systémique : y aura-t-il utilisation du coup d’état permanent face aux suites de la désolation totalitaire de masse ?).

– HITLER n’informait pas toujours ses collaborateurs (là, il fallait entendre MELENCHON et alii sur France 3 récemment).

– l’administration est dédoublée par le parti p 71, comme en URSS (invariance fonctionnelle systémique : l’ensemble du système est sous contrôle de la franc-maçonnerie en violation de l’article 3 de la Constitution et XVI de la Déclaration des droits de l’homme).

– trois Instituts supérieurs SS p74 (invariance fonctionnelle systémique : l’Institut Supérieur de l’Anomie).

– le juge n’est pas le gardien des lois mais l’auxiliaire du gouvernement p75 (invariance fonctionnelle systémique : persécution de de MONTGOLFIER, de MAILLARD, MURCIANO ; « Justice » faisandée massivement de façon ciblée par la franc-maçonnerie).

– pratique de la détention préventive pour les adversaires politiques p75 (invariance fonctionnelle systémique : embastillement rue de l’Evangile, Nicolas, emprisonné qui n’a pas approché la victime).

– Goebbels contrôle presse, radio, cinéma, édition p76 (invariance fonctionnelle systémique : les Françaises et les Français ne croient plus les médias et mésestiment les journalistes).

– la perle des perles p78 : « … le national-socialisme, d’autre part, tend à arracher dès que possible les enfants à la famille pour les confier à la direction de l’Etat » (invariance fonctionnelle systémique radicale : TAUBIRA-PEILLON arracher les enfants à la famille et à la religion).

– les chômeurs sont hébergés dans la gigantesque administration du parti p80 (invariance fonctionnelle systémique : le Totalitarisme Français s’appuie sur la prébende de masse).

– « intolérance et dogmatisme » des Eglises protestantes qui ne veulent pas se faire digérer p98 (invariance fonctionnelle systémique de type propagande en miroir : le qualificatif d’obscurantisme remplace le qualificatif de fanatisme de la Terreur et du massacre des enfants du Petit-Luc en Vendée).

– les Alliés ne soutiennent pas les conjurés p115 (invariance fonctionnelle systémique : vote à main levée au Sénat, « Droite » et « Gauche » confondues).

Et le point nodal systémique p74 : dans les camps de concentration, le régime alimentaire est calibré pour une survie de 9 mois (invariance fonctionnelle systémique : Biafra, génocide arménien pour les femmes et les enfants, HOLODOMOR, parachèvement de l’euthanazie et ghettos plus programme pour les slaves et la France, Grand bond en avant, Corée du Nord…).

Conclusion : la France est un vrai système totalitaire et le génocide du Rwanda, les 190 morts du système ALEGRE, le massacre barbare des appelés prolétaires de Mourmelon et les milliers d’enfants du fichier Zandwoort ,sont là pour confirmer que l’on a pas affaire à des rigolos ou à des amateurs.

2°) « Purifier et détruire Usages politiques des massacres et génocides » de Jacques SEMELIN :

– page 37 : « Ta mort, c’est ma vie. » : ce qui est très exactement la définition du pervers (cf « La passion de détruire » d’Erich FROMM).

– page 41 : culte de la violence, « ce véritable culte de la violence qui semble se développer en Allemagne au cours des années 1920″, cf Trocadéro, Rennes, Nantes.

– page 51 : « l’idéologie soviétique s’est heurtée dans les faits à une résistance de noyaux familiaux et sociaux profondément ancrés dans les mentalités collectives », cf la Manif Pour Tous et l’électorat musulman.

– page 61 : diversification des ennemis, définition de l’ennemi de plus en plus large , cf le Mein Kampf du Satanisme aujourd’hui : génocider les 3 grandes religions monothéistes et « l’humanité entière indigne de vivre ».

– page 73 : « guerre rendue inévitable par la croyance en son inévitabilité », cf l’euthanazie et l’éradication eugéniste des trisomiques.

– page 81 : « ensorceler la nation ».

– page 97 : le génocide est annoncé, cf l’annonce publique et officielle, de type Mein Kampf, du génocide des 3 grandes religions monothéistes et de « l’humanité entière indigne de vivre » par le Satanisme..

– page 132 : la persécution procède et progresse par paliers, « lorsqu’une autre mesure discriminatoire était mise en œuvre sans susciter de réactions hostiles, alors un nouveau palier dans la persécution pouvait être franchi », cf l’euthanazie après l’éradication eugéniste radicale des trisomiques.

– page 140 : liens génocides-« grands bonds en avant de caractère révolutionnaire », cf la Terreur.

– page 182 : la BBC annonce officiellement la SHOAH dès décembre 1941 et le 30 juin 1942 le journal anglais The Daily Telegraph avance officiellement le chiffre de 1 million de morts ! cf dans les années 1990, le génocide du Rwanda est présenté à la télé.

– page 186 : les Krankenlagen sont destinés à faire mourir les malades de froid et de faim.

– page 199 : « la passivité dont les Alliés ont fait preuve à l’égard de l’extermination des juifs », cf le Rwanda, en pire, puisqu’il y a eu sublimation collective du génocide.

– page 202 : l’impulsion vient du sommet du pouvoir totalitaire (HITLER, STALINE, MAO, Loge P2-Société de Thulé française…).

– page 203 : plus le processus progresse plus il est difficile à enrayer. C’est dans l’œuf que le Totalitarisme génocideur doit être étouffé : l’euthanazie est le problème totalitaire létal de la France.

– page 241 : la guerre autorise tout cf Rwanda.

page 244 : les nazis « tergiversent » (cf euthanazie) mais leur programme continue (l’euthanazie est parachevée par la famine) : en France, l’euthanazie a été officiellement et publiquement annoncée comme non-négociable.

– page 245 : « La route d’Ausschwitz fut construite par la haine, mais pavée d’indifférence. » Ian Kershaw.

– page 247 : la capacité de réaction est progressivement broyée (la France est exceptionnelle au niveau mondial avec la Manif Pour Tous).

– pages 275 et 386 : continuum de destruction, rebondir sans cesse, élargir la cible, c’est le syndrome IVG-éradication eugéniste des trisomiques.

– page 276 : élimination des élites sur listes préétablies (Pologne été 1939, Kigali 7 avril 1994…) : d’où le principe de précaution essentiel par rapport au fichage rue de l’Evangile par la mouvance (le  PS de MITTERRAND) du génocide du Rwanda. A Kigali, les dirigeants de l’Emmanuel ont été assassinés dès le premier jour.

– page 282 : le Totalitarisme génocideur est un traitement industriel de déchets cf l’euthanazie et le pape FRANCOIS sur la « culture du déchet ». Des rituels pédocriminels létaux et barbares au suicide des jeunes et à l’euthanazie, l’intégration verticale est optimale.

– page 286 : l’impunité est LA REGLE. L’impunité est LE signal du Totalitarisme et la France est en plein dedans.

– page 299 : tout est miroir et bouc-émissaire.

– page 305 : inversion des normes (élément-clé du Satanisme Au grand Jour aujourd’hui).

– page 315, les chiffres-clés du syndrome de ZIMBARDO (complément du syndrome de MILGRAM) : 1/3 de sadiques de plus en plus sadiques, 50% de conformistes, 20% de normaux.

– page 329 : la victime participe à sa propre destruction (falaises de Saïpan de TOJO, euthanazie…).

– page 348 : l’impunité est le critère du Totalitarisme. C’est le syndrome République de Weimar et la France est en plein dedans depuis 30 ans.

– page 348 : passage de la propagande en miroir aux miroirs de destruction (page 31 crises en miroir entre Burundi et Rwanda… la France étant présente des deux côtés). Le Totalitarisme opère, lui, les horreurs dont il taxe ses boucs-émissaires, « on dénonce le danger de ce que l’on s’apprête à commettre ».

– page 352 : la déshumanisation est le critère du Totalitarisme (avec un pic, aujourd’hui en France, avec les rituels satanistes de massacres, viols et tortures d’enfants).

– page 365 : la convention de 1948 sur les génocides a été signée à Paris !!! et le Rwanda mettra autant de temps a être reconnu que la Vendée, sans parler de l’Unterwald.

– page 372 : famine hiérarchisée et atteinte à la capacité de reproduction biologique.

– page 373 : tentative de destruction culturelle de l’identité des groupes (on y est en plein en France avec le « projet de civilisation » de type Hitlerjugend).

– page 376 : transfert forcé d’enfants.

– page 391 : loi des suspects cf la Terreur,  STALINE et la Grande Terreur, cf la Manif Pour Tous.

3°) « Heydrich et la solution finale » d’Edouard HUSSON :

– HITLER en personne parle de pacte avec le Diable (page 42), de travail diabolique (page 207).

– la SHOAH est-elle un sacrifice rituel (page 429 et 432) donnant la victoire ou est-elle seulement liée à 1918 (page 404) ?

– HITLER donne les consignes générales (page 21) et, dans le cadre de la polycratie nazie, GOERING, HIMMLER, HEYDRICH, EICHMANN, ROSENBERG, démultiplient, en contexte d’émulation et de concurrence d’ « initiatives en direction du Fürher ».

– la décentralisation du processus induit sa radicalisation de fait accompli en fait accompli, pris comme référence de type « Allez-y, c’est permis ! » (pages 181, 390 pour la France).

– le plan à Long Terme passe par des plans à Court Terme, c’est la théorie de l’engagement de CIALDINI (le doigt dans l’engrenage ou petit à petit l’oiseau fait son nid de fait accompli en fait accompli) (page 227, 396).

– une limite est posée par la nécessité de « ne pas « troubler » la population… » (euthanasie, Mischlinge).

– mais « … le recul tactique cachait une radicalisation stratégique… » (page386)

– il y a endoctrinement de la police (ce qui module la notion d’ »hommes ordinaires » et la « banalité du mal »). (page 168).

– HITLER se veut insaisissable (page 21) : il y a invariance fonctionnelle systémique avec la France de 2014.

– « Hitler parle ouvertement d’une situation quand elle est bien établie. » (page 484) : cf de l’IVG à l’éradication eugéniste radicale des trisomiques façon falaises de Saïpan de TOJO.

– compte-rendu de la réunion de Wannsee : « C’est l’un des nombreux cas où le texte révèle un double fond : y adhérer revenait à être entraîné beaucoup plus loin que ce que l’on voulait… » (page 513). La systémique est identique au passage de l’IVG à l’éradication eugéniste des trisomiques (plus performante qu’HITLER via la méthode falaises de Saïpan de TOJO) et du PACS de GUIGOU au mariage pour tous, ce qui préfigure le dérapage létal de l’euthanazie comme en Belgique et aux Pays-Bas.

– la frustration suscite la rage chez HITLER qui met bas les masques.

– CHAQUE ERREUR, CHAQUE LOUPE, ENTRAINE UNE MONTEE DE LA VIOLENCE (page 238). LA REPRISE EN MAIN S’OPERE PAR LA RADICALITE. C’est le processus en cours en France : HOLLANDE sublime ses échecs (ou sa désolation totalitaire méticuleuse ou de type chien crevé au fil de l’eau, au sens d’Hannah ARENDT ?) par l’euthanazie.

– il y a élargissement du concept de Juif, comme pour l’IVG et l’éradication eugéniste des trisomiques (page 525).

– en Russie, les Juifs sont ciblés en tant que fonctionnaires et en tant qu’élite culturelle (page 515).

– les brutalités sont autorisées, intimidation (cf la France de 2013-2014 du national  au local) (page 47).

– « la SS et la police voulaient avoir les mains libres pour « arrêter les personnes dont le profil politique méritait qu’on s’intéressât à elles ». » (page 284) : comment ne pas penser au ratissage large et au fichage de masse rue de l’Evangile et au T-shirts-étoiles jaunes ?

– le fichage (page 301) est destiné à tuer tous ceux qui pourraient combattre et en particulier les élites, c’est un critère clé du Totalitarisme (Nuits des longs couteaux, Einsatzgruppen, Kigali 7/4/1994). La France depuis le général ANDRE et BOUSQUET est hors norme en matière de fichage létal et néfaste.

– en France occupée et non occupée, le recensement des Juifs pour l’évacuation sera effectué, selon toute vraisemblance, sans difficulté… » (compte-rendu de la réunion de Wansee page 522).

– le refus d’accueillir les réfugiés juifs fonde la SHOAH (page 42), ROOSEVELT y joue un rôle clé (page 118).

– d’ALEGRE à Outreau puis à la Belgique euthanaziant les enfants, il y a identité dans la « progression dans l’ordre du mal » (cf Berel LANG dans « Pourquoi Hitler ? » de Ron ROSENBAUM) par rapport au passage des Einsatzgruppen aux camps d’extermination.

– la massacre des femmes et des enfants est au cœur de la transition via les Einsatzgruppen (pages 282, 284, 310, 311).

l’euthanazie est le cœur du Totalitarisme génocideur et commence, comme la SHOAH, par une euthanazie par balles dès octobre 1939.

– il y a analogie inversée du « indigne de vivre » et du « mourir dans la dignité ».

– passage de l’euthanasie par pitié à la  SHOAH sans pitié.

– le génocide nazi vise le « non conformisme étranger à la communauté » (page 187), ce qui permet de prédire le final de l’euthanazie en France et en Europe.

la SHOAH commence au cœur de l’euthanazie avec le massacre des handicapés et malades juifs (pages 176, 184, 185, 190, 231, 241, 268, 304, 400, 418-419).

– les Einsatzgruppen ciblent, au tout départ en Pologne, à la fois les handicapés et malades, les juifs et les élites catholiques polonaises (185-190).

– il y a lien SHOAH-génocide des prisonniers russes (page 344).- la famine est un critère clé du Totalitarisme nazi (pages 297, 336, 338, 339), de STALINE (Holodomor), MAO, de la Françafrique (Biafra). La famine est planifiée par les nazis pour les prisonniers russes et pour les populations slaves de la Pologne à l’Ukraine et à la Russie.

– HITLER prévoit pour « la fin de la guerre… la persécution qu’il déclencherait alors contre les chrétiens… » (page 496).

– il y a accoutumance au meurtre (page 320) : ceci vaut pour l’euthanazie franco-belgo-hollandaise.

– il y a radicalisation cumulative de la violence (c’est amorcé en France avec la Nuit de Cristal en cours avec multiplication des profanations) (pages 31 et 531).

– il y a de plus en plus de victimes (page  201), une sorte de pic épidémique.

– il y a massacres au départ pour libérer des places pour les rapatriés germaniques comme aujourd’hui en France pour l’euthanazie hospitalière selon « On tue les vieux » [« On tue les vieux » de Christophe FERNANDEZ président de l’AFPAP Association française de protection et d’assistance aux personnes âgées, Thierry PONS coordinateur de l’AFPAP, Dominique PREDALI journaliste avec introduction par le Professeur Jacques SOUBEYRAND chef du service interne et gériatrie à l’hôpital Sainte-Marguerite de Marseille, décembre 2007,  page 76 « … Le Docteur Jean-Marie Gomas est encore plus catégorique : toutes les semaines, dans les hôpitaux de la région parisienne, des patients se font euthanasier sans l’avoir demandé et sans qu’il soit possible de les protéger. Il affirme que ces euthanasies sauvages sont monnaie courante dans les hôpitaux comme à domicile. L’une de ses consoeurs a d’ailleurs démissionné d’un grand centre anticancéreux d’Ile-de-France « car elle en avait marre de voir euthanasier ses malades tous les week-ends pour faire de la place pour les chimio du lundi matin »… »]

– au final, comme pour le Mein Kampf des chanteurs satanistes d’aujourd’hui et des poids lourds satanistes, l’objectif est de tuer tout le monde : Polonais, Ukrainiens, Russes, en commençant par les villes (analogie systémique avec les kmers rouges !) (pages 203, 589).

4°) « Les Anormaux Les meurtres par euthanasie en Allemagne (1939-1945) » de Götz ALY :

– page 56-57 : les nazis tuent les inaptes au travail.

– page 64 et 137 : rôle essentiel des médecins tueurs.

– pages 65, 149 et 152 : ne pas prévenir les parents, ne pas laisser aux parents la décision finale (cf Vincent LAMBERT !).

– pages 67, 71, 94, 104-105, 232 : secret, mensonge et intox sur les meurtres.

– page 72 : gazage par des soignants !

– page 82 : les gens ont peur, ils ne confient plus personne.

– pages 87 et suivantes : meurtres pour faire de la place (comme en France aujourdhui !).

– page 94 : les nazis tuent les épileptiques.

– page 149 : meurtres de membres de « familles modestes ».

– page 179 : les femmes parias sont tuées.

– page 184-185 : avortement thérapeutique.

– page 188 : décret de la faim pour euthanasier.

– page 191 : tuer les malades est la solution finale !

– page 192 et 197 : euthanasie = délestage et désinfection !

– page 201 : HEYDRICH veut tuer les « asociaux », meurtre en miroir !

– page 201 : les patients criminels sont presque tous tués !

– page 211 : les sans-abris doivent être tués.

– page 223 :  : sont ciblés les « hostiles à la communauté » !

– page 236 : les victimes des bombardements traumatisées sont tuées.

– pages 243 et suivantes : les nazis tuent les personnes âgées.

– page 246 : les Allemands fuient les maisons de retraite !

– page 269 : l’indifférence sur l’euthanasie conduit à la SHOAH !

 

Comme pour Hitler [et comme pour l’ANGKAR pour le génocide du Cambodge, avec les thèses de KHIEU SAMPHAN et HOU YUON en France, qui posent les fondations du traitement des citadins comme des boucs-émissaires, clone du programme d’Hitler pour la France : « Ce qu’il nous faut » déclare-t-il au Dr Kersten, « c’est une France agricole, vache à lait du Reich.Les paysans survivront toujours, mais les citadins, donc les ouvriers et les intellectuels, vont périr. Une douzaine de millions environ. Nous avons fait le calcul. » ], un nouveau Mein Kampf est affiché ouvertement, sans sanction face à l’incitation aux génocides de masse (en tout premier lieu de la MIVILUDES, archétype de la gestion de contrefeux rideaux de fumée): comme en 1925, chacun est prévenu. «… Je tue les enfants, j’aime les voir mourir… Tu es jeune mais tu vas mourir : je ne prendrai aucun prisonnier… Tuez les chrétiens, tuez les chrétiens… J’aimerais vous voir mourir. Armées de l’obscurité, détruisez par le feu leurs temples et leurs églises !… Nous voulons créer le plus possible de crainte de chaos et d’agonie pour que cette société chrétienne puisse se casser la gueule… nous répandons la mort et la dévastation…» «… Groupe Funeral dont le musicien dénommé « Hades » décrit ses objectifs dans le fanzine Deo Occidi : « J’ai créé Funeral pour diffuser mes idées, basées sur la destruction des religions juive, chrétienne et musulmane, la pureté et la suprématie de la vraie race aryenne […] L’esprit de Heinrich Himmler ne mourra pas. Nous sommes l’élite de la race supérieure. Sous le signe SS nous triompherons. Honneur et fidélité [cf le militaire français porteur de la devise SS en Centrafrique]. Sieg Heil. »… » … « Slayer dédia une de ses chansons Angel of death au bourreau nazi Joseph Mengele… Il y a trop de monde sur la terre… les survivants insensés seront heureusement écrasés sous les roues de notre progrès »… « Nous sommes attirés par la perversion et la décadence de l’être, nous aimons la souffrance… »… La Vey : « … l’arène crie et veut du sang chrétien… »… »Que le massacre commence/ Décapitez les chrétiens/ Violez leurs femmes et leurs enfants/ Leurs tombes doivent être profanées », programme du groupe norvégien Dimmu Borgir « … « …Anorexia Nervosa, qui se définit comme du dark metal nihiliste… : »… Purifiez ce monde dans le sang ! »… » même groupe (de Limoges) : « Suicide is sexy », Le conjoint de la fille de La Vey : « … il nous plairait de voir la majorité de la race humaine assassinée, parce qu’elle ne mérite pas le don de la vie », « un bain de sang serait une purification rituelle de la planète, qui a été trop longtemps souillée et dégradée »… « Et si l’on pendait le dernier curé avec les tripes du dernier islamiste » « Il faut aboutir à l’extinction de la race humaine. » « …Vous ignorez de quoi nous sommes capables. Eh bien, tremblez ! Le pire est à venir. LA PARTIE COMMENCE ! » Figaro Magazine 18/3/06 p 28-29 : « … Marilyn Manson… le poster géant exhibé sur la scène de ses concerts – plus de cent mètres carrés – d’un enfant crucifié et dépecé, littéralement écorché et pendant sur une croix non moins géante. » C dans l’air 22/2/05 sur le néo-nazisme : le policier représentant Synergie, pas né de la dernière pluie, souligne la montée de l’audience de Marilyn Manson dans les jeunesses allemandes et françaises. C dans l’air 18/3/05 sur le satanisme : Cordonnier mentionne que Marilyn Manson est un très haut gradé de l’Eglise de Satan, 4e degré maître des voûtes, nommé par La Vey. Aujourd’hui en France 17/2/06 page 1 : « Sectes : le culte de Satan… Dans une interview donnée en novembre 2006, Marilyn Manson affirmait que  » l’Eglise de Satan est un élément fondamental du combat que nous allons mener… »… » Charlie Hebdo 10/9/2008 : «Que l’on redonne les chrétiens à bouffer aux lions !» Amorce de tonalité type Volkischer Beobachter ?

C dans l’air du 18/3/05 sur le satanisme : « …LA TOUTE PUISSANCE, LE PLAISIR DE DETRUIRE… LA DESTRUCTION DE TOUS LES ETRES HUMAINS COMME SYMBOLE DE TOUTE PUISSANCE… DOMINER ET DETRUIRE TOUS LES AUTRES… »

Aucun pays civilisé ne peut laisser s’exprimer de pareils appels au génocide universel, du type de la radio des mille collines gestionnaire du génocide au Rwanda, sauf à être secrètement partie prenante.

Palmarès remis à jour de 33 ans, 1/3 de siècle, de déliquescence et de désolation totalitaire de la France (au sens d’Hannah ARENDT) :

Massacres DUTROUX DEFI Nice Antibes Perpignan, ALEGRE, Angers et Outreau (la majorité des jeunes qui se suicident ont subi des violences cf le Centre ABADIE à Bordeaux), FOURNIRET en son château à vitre sans tain évacuant sa femme après chaque enlèvement, CHANAL et les disparus de Mourmelon, disparues de l’Yonne et centre de torture d’Appoigny, Paris, Perpignan, Var et Lyon,  SANTOUS, TREGOUET, JAMBERT, BORREL, JPK COURAUD, Barbara COLL, BEREGOVOY, GROSSOUVRE (qui avait prévenu MOBUTU de ne pas prendre l’avion d’HABYARIMANA), génocides du Burundi-Rwanda/opération LUCIFER ABC-Bisesero-Kivu-Zaïre-Congo-Brazzaville (officiellement guerre GO contre GLNF)-Beach à 8 millions de morts selon Pierre PEAN page 9 de « Carnages » en haut…

Affaires de l’Observatoire, des piastres, des fuites, Ben Barka, massacre des harkis, génocide des Ibos au Biafra, tuerie d’Auriol, Foncière des Champs-Elysées, Aranda, avions renifleurs, Irlandais de Vincennes, écoutes illégales du président et de ses prétoriens, Carrefour du développement, URBA-GRACCO, SAGES, Gaudino et la mafia des tribunaux de commerce, EUROCEF, EUROCEN et assassinat du policier Santous, Pacary Méry, affaire Schuller-Maréchal, COGEDIM, Carcassonne, Draguignan, Century, cliniques de Marseille, foot truqué de l’OM-Valenciennes à Nîmes, Canson, HLM de Paris, du Gard et des Alpes-Maritimes, cliniques de Marseille, lycées de l’Ile de France, conseils généraux du Gard, des Alpes-Maritime et de l’Essonne, Joséphine, Vibrachoc, Société Générale, Triangle, Crédit Lyonnais, La Chapelle d’Arblay, CFAO, Executive Life, Française des Jeux, autoamnistie, Yanacocha, GMF, MNEF, CREF, PREFON, CRH, UGAP et marchés truqués de la Gendarmerie pour ses fournitures, enveloppes illégales des fonctionnaires des Finances (cf Mathias Emmerich « La République prodigue » page 67), Luchaire, Krajina, extinction des puits de pétrole et indemnité de guerre du Golfe, Elf, héritage Giacometti, sous-marins de Karachi, frégates de Taiwan et d’Arabie Séoudite SAWARI I et II, Mouette, Shola et SLBS, contrat Shahine, chars Leclerc, pétrole contre nourriture, Angolagate, hélicoptères et locomotives du Kazakhgate, comités d’entreprise RATP, EDF et Air France, TGV, fonds secrets, questure de la Ville de Paris, fraude électorale à Paris, emplois fictifs Ville de Paris-Air France-CRI, condamnations de Chirac et Mauroy, marchés de l’eau, sang contaminé, Mediator et Isoméride, prothèses PIP, ARC, SPA, Nice, Grenoble, Lyon, Angoulême, Perben Aubert, Voirain, Verita, Renard/Cannes/Laurent le Magnifique, Piat, Arrecks, arsenal de Toulon, hélice et arbre de transmission du Charles de Gaulle, Sébastien Pisani, techniciens de la DCN tués à Karachi, pilotes militaires français de l’avion de Juvénal Habyarimana, trahison d’Etat pour le raid des Etendard sur la Bekaa, pompiers volontaires de Loriol, UIMM et 1%, réseau de corruption de Perpignan (« Les frères invisibles » page 231), héritage Canson, réseaux de spoliation de Lyon (cf « Les frères invisibles » pages 285-292 : un franc-maçon est spolié par des francs-maçons), Montpellier, Bordeaux et Marseille (Apollonia), gendarmes de Rivesaltes, GIR et gendarmes de Mayotte, BAC nord de Marseille, déchets de Marseille, faux diplômes de l’université de Toulon, Hauts de Seine, partenariats public-privé, cession des autoroutes, Sénat, népotisme addictif des élus (cf EXPRESS 10/7/13 p22-34 : Bartolone, Collard, Mancel, Plagnol, maire de Roura, maire de Ronchin, maire d’Aix-en-Provence [saga en pages 28-29], Guérini, Menucci, , Ghali, Caselli, Narducci, mairie de Marseille, ex-épouse de Muselier, maire de Fréjus [son ex, sa soeur, son fils, sa fille + l’ex-mari de sa 3e épouse !], mairie de Menton, conseil général de la Gironde, conseil régional Nord-Pas-de-Calais, conseil général du Nord, Delebarre qui recrute sa fille et son gendre à la communauté urbaine de Dunkerque qu’il préside, Martin-Lalande), Flosse, milice GIP, assassinat du journaliste JPK Couraud, Société Générale bis avec Kerviel, Caisse d’Epargne, Cahuzac et Augier, Thévenoud, Benguigui, Brochand, fraude fiscale, son suivi en tant que ministre du Budget plus pots de vin du cabinet Evin, OffshoreLeaks-Crédit Agricole-BNP-notables, frais d’enquête Guéant et cadres du ministère de l’Intérieur, arbitrage Tapie-CDR-ADIDAS-BREDIN-MAZEAUD-LAGARDE-RICHARD, Qatar-Copé-Bygmalion-FFSCDA-Carolis-Pflimlin-MEDEF/IdF, quais de la SNCF, SNCM, Sea France et son contrôleur noyé dans le port de Calais, caisse de l’UMP au Sénat, condamnation de Messier, emploi fictif et arrosage de gîtes ruraux en Haute-Corse sous la présidence de Paul Giacobbi, service hydraulique de Corse, service des divorces du Beth Din, centaines d’attestations bidons d’une fausse psychologue de la SNCF, marchés publics de monsieur Radars, PPP Partenariats Public Privé, Pentagone français, procès ALTRAN, PDG d’EDF, CA d’ANTICOR, Meyer Lansky/SEMARELP, Proparco/AFD-paradis fiscaux (0,4 Md€), syndicaliste CGT ripou des Bouches-du-Rhône, amende US et délit d’initiés BNP, liquide de Dassault, Kader Arif, Proglio Thalès, Pérol BPCE, LMDE ex-MNEF-bis, flops à la chaîne de la protection de Charlie Hebdo, huile sur le feu avec morts à la clé, ANAS-Masanet-patron de la PJ de Paris-Prouteau/ter, Manurhin et pugilat d’Etat, Proglio recasé par Hollande qui décore en même temps le Péan de « La République des mallettes », Opérateur National de Paie en sus de Louvois, frais de bouche de M et Mme Lang à l’Institut du Monde arabe, ANAS et les 6 chevaux du brigadier-chef fils de Jo le parrain de Beauvau, « diabétique » de la fraude à la TVA sur les droits de pollution (!) libéré et bien au chaud en Israël qui ne sort pas grandi de cette affaire, BAC de Stains et de Seine Saint Denis, disparues de l’Yonne et centre de torture d’Appoigny, Fourniret et son château, assassinat de Tournon, confinement absolu des rituels de pouvoir satanistes avec massacres, viols et actes de barbarie, assassinat de Géraldine Giraud et de son amie, Alègre, Dutroux Nice Antibes DEFI Perpignan, Institut de danse de Grasse, Chanal, Angers, Outreau, le juge pédocriminel qui jugeait ses pairs pédocriminels au CSM Conseil Supérieur de la Magistrature, Germanos, ministre pédocriminel au Maroc, Glencross, Doucé, reproche de Bauer à Royal d’être rétrograde en matière de pédophilie à l’été 2006 dans Aujourd’hui en France, harcèlement des gendarmes De Baets, Willy Holvoet, Candela, Calliet, Jodet, Jambert, Roussel, Mechain, scandale de l’IGS, passeurs à tabac et provocateurs régaliens traversant les rangs des CRS lors des Manifs Pour Tous, génocides Biafra, pays Bamiléké, Burundi, Rwanda [Thierry DESJARDINS « La décomposition française » page 113 : « … plus personne ne croit aujourd’hui que Bérégovoy et Grossouvre se soient, eux, suicidés…; page 114 : « … « intransportable »… Bérégovoy est mort pendant le transport… »], Kivu, Congo-Brazzaville, rôle de l’ONU dans les génocides, maraboutages des élections présidentielles [Eric BRANCA Arnaud FOLCH « Histoire secrète de la droite » page 10-11 et Sylvie JUMEL « La sorcellerie au cœur de la République »]…
Réélections à la chaîne d’élus condamnés.

Affaire Eurocen, au coeur de la Préfecture de Police de Paris 0,5 milliard de francs (« l’affaire Eurocen… impliquait profondément l’interloge maçonnique de la police » [qui comporte 2 niveaux selon « Les frères invisibles »] selon Gaetner cité par « Les frères invisibles » p 346). Un milliard de francs de délit d’initié est cité pour l’affaire Société Générale, un milliard de francs de 83 à 89 pour les associations paramunicipales de Nice (« Les frères invisibles » p 95), 1 milliard de francs de marchés irréguliers pour l’UGAP (Monde 22/9/99). Air Liberté 1 milliard. Jean-Pierre chiffre les pots de vin à 1,6 milliards dans l’affaire MGM-SASEA/Crédit Lyonnais. Urba : 1,2 milliard (Montaldo « Rendez l’argent » p299) et affaires du RPR environ 1 milliard (Valdiguié « Notre honorable président » p145). Crédit Agricole de l’Yonne 2 milliards (« Disparus de l’Yonne » p126-127). Le Point du 23/3/01 mentionne de 1 à 2 milliards de détournements pour le seul arsenal de Toulon sans compter les autres arsenaux. Selon Tous contribuables n°15 de janvier 2003 : « Au total, le coût des gabegies devrait s’élever pour l’Etat à 1,2 milliard d’euros… » (près de 8 milliards de francs) pour la DCN. Pour le Monde du 21/12/2000 les détournements de Sirven à Elf se montent à 3,5 milliards. Surfacturations du TGV et des lycées d’Ile de France: 4,5 milliards. GMF : 9 milliards (« Les frères invisibles » page 315). Calvi et Pfister, dans « Le repas des fauves », mentionnent : après les bien timorés travaux de la commission d’enquête parlementaire sur le Crédit lyonnais, Charles de Courson, député UDF de la Marne, avait indiqué, en mars 1997, devant la commission des Finances de l’Assemblée nationale, que « les détournements avérés des cadres ou des dirigeants » de la banque publique pouvaient être estimés à 5 milliards de francs [Express 2/4/98 p93 : « L’affaire du Crédit Lyonnais est une succession de renvois d’ascenseurs maçons. C’est explosif. » ; Express 19/4/01 p86 : le président du CDR est maçon « pour de bon »]. Angolagate 1 milliard de commissions et lien avec génocide selon l’abbé Pierre. Minearbitrage d’or de Yanacocha : « perte » de 4 milliards. « 2,3 milliards de francs versés… rétro-commissions… d’un contrat de vente de navires passé avec le Koweit en 1995… » (« Scandales à l’Elysée » p254). Contrat Shahine avec l’Arabie Séoudite : 1,75 milliards de francs (« Noir Chirac » de Verschave p 186). Frégates d’Arabie Séoudite : 2,5 milliards de francs de rétro-commissions (9,84 milliards de francs selon « Noir Chirac » de Verschave p 186). Arbitrage Tapie-CDR-ADIDAS-Bredin-Mazeaud-Lagarde-Richard-Guéant-Sarko : 400 millions d’euros. Taiwan 5 milliards de francs de retrocommissions (Monde 7/12/2000 « de droite et de gauche » selon Dumas, Figaro 23/4/2001, confirmé par le Monde du 30/10/2001 sur la découverte de 5 milliards (en fait 2,8 milliards de dollars ont transité, soit près de 17 milliards de francs) sur le compte suisse de Wang pour les frégates de Thomson, les Mirage et missiles de Dassault, SNECMA et Matra). CCR /Rochefort Finances 1 milliard. Apollonia 1 milliard d’euros soit 6,56 milliards de francs. Corse : Crédit Agricole 0,9 milliard (« Crédit Agricole hors la loi ? » Izambert), coût du terrorisme 5 milliards, pompage annuel de la métropole 12,6 milliards (B.Bonnet « Préfet en Corse » p191). Point 23/5/03 p87 : « Le char Leclerc – et le contrat abracadabrantesque avec les Emirats – est le principal responsable des pertes gigantesques de Giat Industries (4 milliards d’euros depuis 1990!). » soit 26 milliards de francs. En février 2000, coup de théâtre : Abdallah Mutawa, l’unique interlocuteur du GIAT aux Emirats, est placé en résidence surveillée. La rumeur évoque de possibles actes de corruption. (Libération 8/4/03). Une partie des fabuleuses avances du contrat a servi a spéculer sur le marché des capitaux, ce qui s’est soldé par plus de 2 milliards de perte. Affaire Apollonia 1 milliard d’euros. L’analogie systémique avec Yanacocha questionne comme les 1,2 milliards de commissions de Technip TSKJ pour Bonny Island au Nigeria (Figaro 2/6/03 p12).Les détournements/rétro-commissions dépassent-ils 50 milliards de francs au sommet de l’Etat : la question principale étant, combien pour les 200 milliards [payés en grande partie par nos impôts] et les deux incendies du Crédit Lyonnais (« Les frères invisibles » pages 312-314, « Noir Chirac » p 73-145-186-233-237 ; le Point 7/2/98 et 16/1/99 ; Laske « Ils se croyaient intouchables » pages 101 et 120 à 127 ; Lascoumes « Corruptions » page 68 et Eva Joly « Est-ce dans ce monde-là que nous voulons vivre ? » page 268, ; Figaro 23/4/2001 ; en pages 232-233 de « Noir Chirac » Verschave boucle l’affaire Joséphine levée par Montaldo, avec les vrais-faux billets de Bahrein au Tchad (!) : « L’un des intermédiaires arrêtés à Paris, Claude Sokolovitch, a déclaré que le deal envisagé visait à conclure les échanges de milliards entre Paris et la péninsule arabique amorcés en 1983 lors d’une méga opération financière Joséphine. La connaissance qu’a Jacques Chirac de ce montage explosif est aussi grande que son intimité avec Rafic Hariri, l’un des chefs artificiers de cette « USINE A GAZ » A LAQUELLE EST MENOTTE UN LARGE ECHANTILLON DE LEADERS POLITIQUES FRANCAIS. » ?…) ? »

Taïwan connection » p 59 : rétrocommissions « … 70% POUR CEUX QUI SONT AU POUVOIR ET 30% POUR CEUX DE L’OPPOSITION … ». Le Floch-Prigent (Monde du 13/11/03 p 16) : « … « Je m’en suis ouvert au président François Mitterrand, qui m’a dit qu’il vaudrait mieux REEQUILIBRER LES CHOSES, SANS TOUTEFOIS OUBLIER LE RPR »… »

LA CORRUPTION FAIT PERDRE A L’ETAT 98,4 MILLIARDS DE RECETTES/AN (Point 25/10/02 p 44, source Service Central de Prévention de la Corruption). VERSCHAVE CHIFFRE, DANS « NOIR CHIRAC » p 73, A 131 MILLIARDS/AN LES « MARGES NON OFFICIELLES DEGAGEES» (Françafrique, armement, nucléaire, pétrole, finance, jeux…). Sur la base de ces chiffres la France fait largement mieux que la Grèce : « … Selon un récent rapport parlementaire, de 1975 à 2008, ce sont plus de 200 milliards qui ont été détournés par les politiques sous forme de commissions occultes sur les gros contrats commerciaux… » Source Aujourd’hui en France 31/10/11 page 12 en haut à droite. Fraude à la TVA : 10 Mds€/an en France et 100 Mds€/an en Europe. Fraude à la TVA sur les droits de pollution : 1,6 Md€ en France, 10 à 20 Mds€ en Europe (source « Carbone connexion Le casse du siècle » page 214)… Subprimes (France : opérations des banques garanties par l’État pour 320 milliards d’euros et aide à la recapitalisation des banques pour 40 milliards d’euros. Le 7 janvier 2009 en France, le chef de l’État annonce un nouveau soutien aux banques d’un montant estimé à 10,5 millards d’Euros. Source Wikipedia ) et emprunts toxiques (18,8 milliards d’euros selon la commission parlementaire) avec plantage de DEXIA, façon Crédit Lyonnais-bis, avec une facture de 12 à 17 milliards d’euros (« Dexia, une banque toxique » Nicolas CORI et Catherine LE GALL page 196), faisandage du LIBOR et de l’EURIBOR, PPP : VALLS-DASSAULT 1,456 Md, Saint-Nazaire, Montauban, Biarritz, Commentry, Le Mans, Dunkerque, Soissons, Sevran, Pentagone français 2,755 Mds, écotaxe 0,8 Md, palais de justice de Paris 2 Mds, canal Seine-Nord + 2,6 Mds, dérapages des EPR de Flamanville à la Finlande, AREVA 8 mds de pertes en 4 ans !

POUR JEAN-LUC TOULY DANS “LE VRAI POUVOIR D’UN CITOYEN” PAGE 158 : “… LE CHIFFRAGE DU COUT DE LA CORRUPTION SUR LES MARCHES PUBLICS EST DE L’ORDRE DE 30 MILLIARDS D’EUROS. CE MONTANT S’AJOUTE A CELUI DE LA FRAUDE QUI EST DU MEME ORDRE…”
POUR ANTOINE PEILLON, JOURNALISTE (DOS DE COUVERTURE DE SON LIVRE “CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT A LA FRANCE”) : “600 MILLIARDS D’EUROS : C’EST LA SOMME ASTRONOMIQUE QUI SE CACHE DEPUIS DES DECENNIES DANS LES PARADIS FISCAUX, SOIT PRES DE 10% DU PATRIMOINE DES FRANCAIS… »

Source : http://www.liberation.fr/politiques/2015/05/05/les-classes-moyennes-revent-d-un-coup-d-etat-citoyen_1291326

La France est devenue un état radicalement totalitaire, de type poutinien, qui doit retrouver la liberté par :

– l’inscription sur tous les bâtiments publics de l’article 2 de la Constitution de la France :  « La République est le gouvernement du Peuple, par le Peuple, pour le Peuple »,

– la réservation au peuple seul souverain du droit de légiférer pour la Constitution (comme en Suisse) et pour sa représentation y compris pour l’exécutif et du droit d’approuver les traités internationaux,

– la réservation au peuple seul souverain du droit de définir l’impôt et de fixer son montant, en direct et par niveau dans le cadre du principe de subsidiarité,

– la déchéance à vie de la nationalité française en cas de non respect de l’article 40 du Code de Procédure Pénale, – l’alignement de la liberté constitutionnelle d’expression et de la liberté constitutionnelle de la presse sur celles des USA, – le rétablissement du droit de manifester, sans provocations et répressions d’état totalitaires (1),

– le droit de boycott, équivalent du droit constitutionnel de grève et du retrait de la plèbe romaine sur le Mont-Sacré,

l’application du principe de subsidiarité, promis lors du référendum de Maastricht,  de la portion de rue et du hameau à l’Europe,

– le référendum d’initiative populaire de type suisse,

– annulation possible des lois par référendum d’initiative populaire comme en Suisse,

– le recall de type californien,

– l’autonomie des territoires qui le souhaitent sur le modèle du Sud-Tyrol,

– le tirage au sort des représentants du peuple, sur 400 territoires du national au local, pour éviter le viol de l’article 3 de la Constitution : “Aucune section du peuple ne peut s’attribuer la souveraineté nationale” et surtout pas la nébuleuse occulte occultiste gnostique-luciférienne  à l’origine du nazisme et de génocides à la chaîne de la Vendée au Rwanda-Kivu-Congo-Brazzaville,

– la limitation des mandats politiques à un mandat unique, y compris dans le temps,

– la déchéance de la nationalité française pour tout dirigeant politique violeur des articles 2, 3 et 64 de la Constitution et 2, 12 et 16 de la Déclaration des droits de l’homme son préambule, de l’article 40 du CPP, avec jugement par un jury citoyen de 1200 Françaises et Français statistiquement représentatif du peuple français seul souverain,

– l’application de la Charte des naturalisés (déchéance de la nationalité française)  aux naturalisés qui violent la Constitution et son préambule la Déclaration des droits de l’homme,

– la perte à vie des droits civiques pour toute fonction publique suite à une condamnation dans un contexte réellement démocratique,avec jugement par un jury populaire et citoyen tiré au sort.

– la mise en place d’un crime de parjure pour toute fonction élective et régalienne, jugé par jury populaire et citoyen tiré au sort, avec pour sanction unique la privation à vie des droits civiques, et référendum automatique sur la promesse non tenue,

– la suppression de la CJR, il est inadmissible que les politiques se « jugent » entre eux,

– l’incompatibilité des fonctions régaliennes avec l’appartenance à des sociétés secrètes à serment d’allégeance inconditionnelle,

– la mise en place d’exécutifs tournants, élus avec l’incompatiblité précitée, sur le modèle suisse et réduits à environ 400, du national au local,

– une armée et une police citoyennes, de type suisse et garde nationale (l’armée de métier de MARIUS marque la mort de la République romaine et sans les appelés les généraux putschistes d’Algérie auraient gagné et la « La répression pour tous ? » sonne l’alerte rouge par rapport à la mise en œuvre de corps francs type « République » de Weimar),

– le tirage au sort de ministères publics tournants (sur le modèle de l’exécutif suisse) avec interdiction d’appartenance à des sociétés secrètes à serment d’allégeance inconditionnelle,

– à terme le remplacement du système régalien par 8000 coachs appliquant le principe de subsidiarité et l’appreciative inquiry, dans un contexte d’open source et de crowd sourcing.

– la nationalisation de 30 ans de biens mal acquis.

– la transmission durant 30 ans d’un mandat de gouvernance de la France aux pays scandinaves, pour éradiquer le totalitarisme français.

Les références, pour sortir des routines négatives, des « jeux sans fins », des « toujours plus de la même chose » (cf Ecole de Palo Alto) sont :

– « La dynamique interne du travail Le rôle du mental », de Timothy GALLWEY, sur l’invention du coaching à l’équipe de tennis d’Harvard.

– « Systémique et entreprise » de Jacques-Antoine Malarewicz, sur la mise en oeuvre du coaching dans un groupe humain dédié à l’action.

– « How to be a star at work » de Robert E.KELLEY, sur l’invention de la performance humaine en groupe par un simple réparateur sur poteaux (promu au Bell Labs du New Jersey et à ses annexes de Chicago et Colombus, pour sa performance humaine) et l’analyse scientifique de son processus.

– « A contre-courant » de Ricardo SELMER, sur la mise en oeuvre exhaustive du principe de subsidiarité (la même expérience a eu lieu à Mantes dans le même type d’entreprise de moteurs marins).

– « The end of management » de Thomas PIZDEK, spécialiste de la Qualité qui aboutit au principe de subsidiarité.

– « Liberté & Cie Quand la liberté des salariés fait le bonheur des entreprises » de Isaac GETZ de l’ESCP et Brian M.CARNEY du Wall Street, avec page 319 la « méthodologie du design créatif » de David KELLEY fondateur d’IDEO à Palo Alto.

– « Out of control» de Kevin Kelly sur l’auto-organisation comme source d’ordre dans les systèmes complexes : https://beynost.wordpress.com/2014/11/14/la-democratie-representative-fondee-au-13e-siecle-en-angleterre-a-une-epoque-ou-les-citoyens-etaient-incultes-et-sous-informes-degenere-en-prebende-homeostatique-mortifere-tout-systeme-clos-evolu/

Rappel : en crowd sourcing a été résolu, en quelques semaines (par un non-biologiste), le dépliage des protéines sur lequel les biologistes bloquaient depuis des années.

C’est le temps de la Résistance, des dissidents, des Indignés, des “Justes de la République” et des “Compagnons de la deuxième libération” !

Source : https://www.youtube.com/watch?v=GqLDplXE3x8&feature=youtu.be

De nombreux Moscovites se sont réuni dimanche à Moscou.

       

8bdyo0k

d’ESTIENNE d’ORVES

Honoré d'Estienne d'Orves (1901-1941)

Image illustrative de l'article Max Guedj

Max GUEDJ héros des FAFL,

le doux héros de mon enfance dans « Feux du ciel »

Sur la dérive totalitaire maçonnique de la Justice, en violation des articles 2 et 3 de la Constitution et XVI de la Déclaration des droits de l’homme, voir la synthèse du Point du 1/2/11 sur internet  « Les francs-maçons des justiciables pas comme les autres. Quand l’appartenance maçonnique pèse dans la balance » avec l’exemple du procès lié au conflit interne à la GLNF  « Chaque camp espère tomber sur des juges compréhensifs, et reconnaît donc de façon implicite l’influence fraternelle dans les prétoires. Les frères avocats sont nombreux aussi. » :

http://www.lepoint.fr/politique/les-francs-macons-des-justiciables-pas-comme-les-autres-01-02-2011-130548_20.php
Rappel d’archétypes de spoliations maçonniques en bande organisée :
Le Journal de la Côtière n°378 du 20 au 26 février 2003 :
– page 1 : « Jugement non appliqué. Une habitante demande justice… Vivant depuis deux ans avec le Revenu Minimum d’Insertion dans une maison sans chauffage qui est mise aux enchères, une habitante de La Boisse demande qu’un jugement du tribunal de Bourg-en Bresse lui octroyant une rente mensuelle de 1500 euros soit appliqué. Une affaire douloureuse qui met le doigt sur les dysfonctionnements de l’appareil judiciaire et sur une éventuelle dérive franc maçonnique… »,
– page 2 : « … la décision de justice n’a jamais été appliquée malgré de TRES NOMBREUSES LETTRES ECRITES AUX MAGISTRATS ET AUX HOMMES POLITIQUES… le plus hallucinant reste tout de même les multiples dysfonctionnements de l’institution judiciaire… des procès-verbaux ont disparu… », des pièces à Bourg-en-Bresse comme à Grenoble [marqueur répétitif et maintenant bien connu « disparition de documents »], « … un dossier de 229 pages qu’elle envoie en recommandé avec accusé de réception… au tribunal administratif de Lyon (TA) et au ministère de la justice. Bizarrement ce dossier a disparu aussi bien au TA qu’au ministère… Un réseau franc-maçon ?… Son seul revenu est le revenu minimum d’insertion (RMI). Bien loin des 10 000 francs mensuels et du capital de 600 000 francs que la justice lui a attribué par jugement… »
AGGLO-RIEUSE 1 et8/9/04 : « Depuis 10 ans la saga judiciaire X défraye les prétoires. Cette vieille famille montpelliéraine piégée dans un projet immobilier qui les a mis sur la paille ne s’avoue pas vaincue. En octobre dernier le juge Y met en examen la puissante société Z… Les chefs d’accusation sont « FAUX, USAGE DE FAUX ET ESCROQUERIE ». MAIS COMME PAR HASARD, LA CHANCE OU LES RESEAUX D’INFLUENCE PARALYSENT LA MACHINE JUDICIAIRE MONTPELLERAINE La famille X engage comme architecte W… détail qui tue W a caché qu’il n’est pas inscrit à l’ordre des architectes. EN 2003, LE PROCUREUR DE MONTPELLIER RELEVE A SON ENCONTRE « DES PRESOMPTIONS GRAVES DE FAUX EN ECRITURES, D’USAGE DE FAUX ET D’ESCROQUERIE » LE SUPPOSE HOMME DE L’ART CONSEILLE LES X POUR LE CHOIX DE L’ENTREPRISE… CE SERA LA SOCIETE Z, une filiale de la monumentale société V. LES DEUX DIRIGEANTS DE LA SOCIETE Z SONT DANS LE COLLIMATEUR DE LA JUSTICE, AINSI QUE T qui dirige la société V… Tous ces notables sont bien entendu présumés innocents…LA SOCIETE V DEMARRE LES TRAVAUX EN 1992… POURTANT, UNE CLAUSE STIPULE QUE L’ENTREPRENEUR NE PEUT COMMENCER LE CHANTIER AVANT QUE LE FINANCEMENT DES BANQUES SOIT EFFECTIF… IL A ETE AJOUTE A LA MAIN AU STYLO SUR LE CONTRAT QUE « LA MISE EN PLACE DU CREDIT D’ACCOMPAGNEMENT DEVRA SE FAIRE AVANT FIN 92 » LES X NE PARAPHENT PAS LE RAJOUT ; SEULE LA SIGNATURE DE LA FILIALE DE LA SOCIETE V FIGURE SUR LE DOCUMENT… LA SOCIETE V… EXIGEANT… LE PAIEMENT IMMEDIAT… LES X SONT ACCULES A LA RUINE. « MON PERE EST MORT DE CHAGRIN ET MOI, J’AI FAILLI ME FOUTRE EN L’AIR… »… LEURS DEUX VILLAS D’HABITATION SONT SAISIES, UNE AUTRE EST LA PROIE DES FLAMMES. ELLE ABRITAIT LES PIECES COMPTABLES DE L’OPERATION. BIZARRE… LE FAMEUX TERRAIN EVALUE A 15 MILLIONS DE FRANCS EN 1990 EST BRADE EN 1996 POUR 10 FOIS MOINS A LA SOCIETE T, UNE DROLE D’ENTREPRISE DANS LE COLLIMATEUR DE LA JUSTICE… SELON LE MIDI LIBRE DE L’EPOQUE, LA PROCEDURE EST TROUBLANTE : « LE TRIBUNAL DE COMMERCE PRESIDE ALORS PAR S ACCORDE UN PLAN DE CONTINUATION DANS DES CONDITIONS INESPEREES. L’ENTREPRISE A UN DELAI DE 16 ANS POUR REMBOURSER SES DETTES »… LA SOCIETE T OBTIENT DE LA MAIRIE DE MONTPELLIER UN PERMIS DE CONSTRUIRE POUR LE MOINS SURPRENANT… DES EVENEMENTS SEMBLANT DECLENCHES PAR DES FORCES OCCULTES REVIENNENT REGULIEREMENT. SANS TOMBER DANS LA PARANOIA, ON POURRAIT DECRYPTER CERTAINS ASPECTS DE CETTE AFFAIRE EN Y VOYANT L’INFLUENCE DE RESEAUX FRANCS-MACONS QUI NE FONT PAS QUE REFLECHIR A LA PENSEE PHILOSOPHIQUE. SI L’ON SE REFERE A L’OUVRAGE DU JOURNALISTE JACQUES MOLENAT «LE MARIGOT DES POUVOIRS», LES BONNES FEES DE LA SOCIETE T PORTENT L’HABIT DU CLUB DES R, LE CERCLE MACONNIQUE LE PLUS INFLUENT DE MONTPELLIER… CELUI PAR QUI CHAQUE FIL DE L’AFFAIRE ABOUTIT S’APPELLE Q… IL REALISE LE GRAND SCHELEM… « ON SE CROIRAIT DANS UN PAYS DU TIERS MONDE EN CE QUI CONCERNE LA JUSTICE ». [Dumas a évoqué sans problème les sections spéciales : ils doivent encore en rire en chargeant les canons lors des agapes] L’HOMME… SAIT DE QUOI IL PARLE. LE JUGE… QUI INSTRUISAIT… VIENT DE PARTIR… SOUHAITONS QUE SON SUCCESSEUR MONTRE… QUE MONTPELLIER N’EST PAS L’AFRIQUE ET ENCORE MOINS UNE REPUBLIQUE BANANIERE. » 
AGGLO-RIEUSE 6/4/05 p 1-2 : « LE PLUS JEUNE FRANC-MACON DE FRANCE POURSUIT SON PERE EN JUSTICE. CET HERAULTAIS DE 23 ANS RECLAME 18 MILLIONS D’EUROS A SON PERE… JEAN-FRANCOIS C…. BRILLANTES ETUDES A SUP DE CO, OFFICIER DANS L’ARMEE… PRECOCE CHEF D’ENTREPRISE… LE 28 JUIN 2003 IL ‘RECOIT LA LUMIERE »… IL Y AVAIT UNE TRENTAINE DE FRERES ET L’UN D’EUX M’A INTERPELLE EN DISANT « C’EST UNE HONTE D’ATTAQUER SON PERE EN JUSTICE » RACONTE JEAN-FRANCOIS… »… J’AI MIS UNE BAFFE A MON ACCUSATEUR ET JE SUIS SORTI »… COMME LE DEPLORE A MI-VOIX LE JEUNE HOMME « IL Y A DES POROSITES ENTRE UNE FRACTION DU MILIEU JUDICIAIRE ET LES FRERES » [C’EST DONC OFFICIEL DE SOURCE  MACONNIQUE, M.PERBEN : ALLEZ-VOUS SANCTIONNER LES RENARD LOCAUX OU ATTENDREZ-VOUS UNE FOIS DE PLUS D’Y ETRE CONTRAINT PAR LES EVENEMENTS ?] … MON PERE AVAIT 90% ET MOI 10%… J’APPRENDS QUE J’AURAI CEDE TOUTES MES PARTS… ON A IMITE SA SIGNATURE [MEME SCENARIO DANS L’AIN POUR UN MAIRE CORROMPU QUI DONNE DES PARTS DE SA FEMME A SA MAITRESSE EN IMITANT LA SIGNATURE ET QUI FINIRA… A MONTPELLIER!]. IL PORTE PLAINTE POUR FAUX ET USAGE DE FAUX A L’ENCONTRE DE SON PERE ET DE SA NOUVELLE COMPAGNE A QUI BENEFICIE CETTE CESSION… LE PERE QUI EST RICHISSIME POSSEDE UNE GRANDE PARTIE D’UNE ZONE D’ACTIVITE HERAULTAISE… LE PAPA DE JEAN-FRANCOIS SERAIT UN ANCIEN DE LA CELEBRE LOGE P2… » 

« Arrêtons le jeu de massacre » de Loisel et Bourlet (ouvrage remis à tous les députés) p 206-208 : « L’affaire Cotsaftis. Une belle propriété de famille fait l’objet de convoitises de professionnels du droit, qui mettent au point un savant mécanisme juridique, dont l’objectif final non avoué, est de s’accaparer ce bien à vil prix. L’accaparement du bien d’autrui par des professionnels avertis est au cœur du sujet. De plus en plus, dans notre société, des personnes non averties peuvent être confrontées à une telle démarche et se retrouver du jour au lendemain, en position de victimes d’un système dont elles ne soupçonnaient pas l’existence… Le récit de l’histoire vécue par ces personnes s’inscrit en fait dans une démarche de spoliation.

Monsieur Cotsaftis a hérité, dans les années 80 d’une grande maison, située dans le quartier historique d’une ville universitaire du Sud de la France. Cette maison, transmise de père en fils, appartenait depuis près d’un siècle à sa famille « honorablement connue sur la place, le grand-père et le père de monsieur Cotsafis y ayant établi leur cabinet médical, tout en y exerçant une fonction de consul de leur pays d’origine, la Grèce ». A la suite de sa mutation de Paris vers sa ville natale et après plusieurs années de travaux de remise en état de sa maison « financés par plusieurs prêts », il s’installe avec sa famille dans cette demeure, qui devient leur résidence principale.

Quelques années après, les travaux étant quasiment terminés, son épouse crée dans la partie non occupée par eux, une entreprise offrant à ses clients de multiples activités : centre culturel et de remise en forme, activité de conseil en entreprise et restauration, permettant l’organisation d’ateliers, de séminaires, d’expositions et de spectacles…

Avec cette entreprise, aux activités en plein essort, les Cotsaftis n’imaginent alors pas l’importance du risque qui va planer sur leur résidence, en cas de difficultés économiques. En effet, grâce aux disciplines mises en œuvre, de nombreux clients ou visiteurs vont bénéficier des activités dispensées, mais aussi admirer les caractéristiques exceptionnelles de cette belle maison. Et « certains » seront désormais à l’affût de la moindre faiblesse pour assouvir leurs convoitises… Parmi eux, on retiendra la présence de personnages avertis dans l’inivers du droit qui, par le biais de subtiles et habiles manœuvres, finiront par acquérir cet immeuble à vil prix, au moment opportun.

Et tel a été le cas, lorsque M.Cotsaftis s’est retrouvé brutalement « licencié économique », après trente années de bons et loyaux services. Les époux Cotsaftis disposaient pourtant à ce moment-là d’un patrimoine, fruit de plusieurs vies de travail, qui aurait alors dû leur permettre de sortir de cette situation difficile.

Mais, lorsque M.Cotsaftis fait l’objet dudit licenciement, les compagnies d’assurances qui avaient pourtant couvert les prêts bancaires ASSORTIS D’UNE ASSURANCE PERTE D’EMPLOI (associés à ces investissements) ne respecteront pas les contrats signés. Il en résulterat une évidente difficulté économique au sein de la famille, dont les revenus ne permettent plus d’honorer les échéances desdits prêts, difficulté qui sera le point de départ des problèmes qu’ils vont rencontrer, malgré le succès croissant du centre pluridisciplinaire.

Les murs de la maison seront donc vendus à vil prix, aux enchères publiques « par le biais d’une société écran », à des personnages peu scrupuleux, juristes confirmés, rôdés aux pratiques d’acquisition de biens de personnes en difficulté, qui iront jusqu’à détruire brutalement l’instrument économique dudit centre pluridisciplinaire, sans procédure préalable et ce, malgré le bail existant.

En parallèle, ils obtiendront successivement des tribunaux locaux, l’extension de la liquidation judiciaire de monsieur Cotsaftis à son épouse (alors qu’ils étaient mariés sous le régime de la séparation de biens) et à la société locataire des lieux (propriétaire du fonds de commerce préalablement détruit), puis l’autorisation d’expulser les Cotsaftis et leurs enfants de leur maison de famille, malgré les procédures civiles et pénales en cours d’instruction dénonçant ces faits. En conséquence, la famille Cotsaftis se retrouvera alors « à la rue et sans travail » avec des créances pour la plupart indues ou gonflées dans des proportions anormales, ce qu’ils ont également dénoncé, sans suite !

Dans cette affaire, comme dans beaucoup d’autres, certes un peu difficile à résumer, parce que parsemée d’embûches, il faut s’interroger sur le rôle de certains personnages soit disant conseil plus préoccupés de faire « de bonnes affaires », que d’assurer sérieusement la défense de ceux qui viennent les solliciter… Moralité de cette affaire, sur fond de décisions de juridiction économique, nous observons que les juridictions et les victimes ont été manipulées. Elles n’ont pas su ou pu découvrir « les manœuvres astucieuses » mises au point par certains professionnels du droit, ce qui a conduit ces justiciables, après une longue vie de travail et de réussite professionnelle, à quelques années de la retraite, vers un véritable cauchemar [les manœuvres dolosives constituent un bénéfice psychologique secondaire : les affaires Dutroux, disparues de l’Yonne et Alègre ont montré le lien corruption échangisme SM pédocriminalité serial-killers].

Dans ce contexte, les Cotsaftis vont tenter de récupérer ce dont ils ont été dépossédés. Mais ils sont CONFRONTES A UNE VRAIE BANDE ORGANISEE, ce qui les contraint aujourd’hui à subir de multiples procédures judiciaires qui n’en finissent pas et dont ils doivent assumer le coût élevé [localement leur cas n’est pas unique].

DANS CETTE AFFAIRE, COMME DANS TANT D’AUTRES, ON PEUT SE POSER LA QUESTION DE SAVOIR COMMENT DANS NOTRE SOCIETE DE PLUS EN PLUS « JUDICIARISEE », DES PERSONNAGES INFLUENTS, PROFESSIONNELS AVERTIS DU DROIT, PEUVENT REGNER DURABLEMENT EN « MAITRES » AU COEUR DES JURIDICTIONS, GRACE A LA MAITRISE DES PROCEDURES, APPAREMMENT SANS AUCUN CONTROLE, NI RAPPEL A L’ORDRE, AFIN DE S’ACCAPARER « PAR DES PROCEDES SUBTILS » ET TOUJOURS DANS DE TRES BONNE CONDITIONS, LE BIEN D’AUTRUI. Et comme le dit madame Cotsaftis : des affaires comme la nôtres « une famille ruinée et dépossédée de ses biens, une entreprise détruite et liquidée sans raison » il y en a beaucoup en France.

Il est donc important dans l’intérêt de tous, de dénoncer ces différentes affaires afin… de trouver des solutions, qui permettront un jour aux victimes spoliées de retrouver leurs biens et leur honneur. »

Le livre de Fontenelle « La baie des affaires. Enquête sur les dysfonctionnements de la justice a Nice. » a un dernier chapitre stupéfiant que toutes les françaises et tous les français devraient lire pour s’informer sur l’état de la justice : « …les dysfonctionnements de la justice à Nice ne sont pas une vue de l’esprit d’Eric de Montgolfier, contrairement à ce que semble penser l’Inspection générale des services judiciaires… Le juge Renard confie le dossier [« suicide Vito »] à la juge d’instruction Anne Vella[Point 12/1/01 p59 : Anne Vela, juge d’instruction… a joué la transparence et révélé sa propre appartenance à la franc-maçonnerie… »]…Le parquet de Nice requiert… la mise en examen et le placement sous mandat de dépôt… la juge d’instruction rend une ordonnance de refus de plus ample informer… le chambre d’accusation… présidée par Yves le Bourdon [défenseur de Renard au CSM] … confie le dossier Vito à… Jean-Paul Renard… La cour d’appel, en revanche, ne s’interroge pas – mais ce n’est pas sa vocation – sur les raisons pour lesquelles Anne Vella ne s’est pas livrée à ces vérifications les plus élémentaires… Et pourtant, le 23 janvier 2001, le juge Renard, comme avant lui Anne Vella, renvoie le docteur C. devant le tribunal correctionnel… les juges de la cinquième chambre constatent que « les faits déférés au tribunal correctionnel sous la qualification de délit sont de nature à entraîner une peine criminelle », et se déclarent incompétents… Les avocats de Cédric Vito… ont mis le doigt sur UN ASPECT ASSEZ TROUBLANT DE CE DOSSIER : ILS ONT DECOUVERT QUE PLUSIEURS DE SES PROTAGONISTES ETAIENT FRANCS-MACONS A LA GLNF…»
« La vendetta française » Coignard p 96 : « … COUR D’APPEL D’AIX-EN-PROVENCE. CETTE COUR, CONNUE POUR ABRITER DES FRANCS-MACONS DE HAUT RANG, DONT ON NE PEUT ECRIRE LES NOMS SOUS PEINE D’INTERMINABLES ET COUTEUX PROCES… La piste des représailles fraternelles [contre de Montgolfier] est d’autant plus crédible que L’INSPECTION GENERALE DES SERVICES JUDICIAIRES ELLE-MEME COMPTE JUSQU’AU PLUS HAUT NIVEAU DE NOMBREUX FRANCS-MACONS DANS SES RANGS… »
Article L731-1 du Code de l’Organisation judiciaire… la récusation d’un juge peut être demandée… s’il existe un lien de subordination [le serment maçonnique] entre le juge… et l’une des parties… s’il y a amitié [la solidarité maçonnique]… notoire [d’où la nécessité impérative de lever le secret maçonnique, mais la répétition crée la suspicion légitime cf le roman de Renard et ses appuis hiérarchiques francs-maçons décryptés par Coignard] entre le juge et l’une des parties…
La demande de renvoi pour suspicion légitime est une demande de dessaisissement d’une Chambre de la juridiction saisie lorsqu’une des parties fait valoir que les magistrats qui la composent pris collectivement et non individuellement , font preuve , ou risquent de faire preuve d’inimitié , ou d’ animosité à son égard .(articles 356 et suivants du Nouveau Code de Procédure civile). L’article 668 du Code de Procédure Pénale dit que tout juge peut être récusé s’il y a entre lui et l’une des parties « toutes manifestations assez graves pour faire suspecter son impartialité ».

Monde 10/7/03 p15 : « Plus qu’un état des lieux du tribunal, le document de l’IGSJ constitue UNE CHARGE AU VITRIOL A L’ENCONTRE DU CHEF DE PARQUET… M. de Montgolfier avait choqué plus d’un magistrat en évoquant publiquement [Borrel, Jambert, Line Galbardi, ne seraient-ils pas vivants s’ils avaient communiqué ?] les « influences » exercées par une « franc-maçonnerie d’affaires » sur le cours de certains procédures judiciaires. Disparition de dossiers au sein même du palais de justice [marqueur répétitif commun désormais à nombre d’affaires de La Boisse à la scientologie en passant par les carnets d’adresses d’Auxerre-Appoigny et Toulouse], instructions étouffées, procédures bâclées… L’Inspection consacre une bonne partie de son rapport à ces affaires. Sa conclusion ? « Si le traitement de certaines procédures n’était pas toujours exempt de critiques, les signalement effectués n’ont que très rarement permis de mettre en évidence des défaillances professionnelles ou déontologiques ». PARADOXALEMENT, L’EXAMEN DE LA PLUPART DES DOSSIERS ETUDIES PAR L’IGSJ DONNE LE SENTIMENT EXACTEMENT INVERSE… s’il « peut être reproché à M.Renard d’avoir fait preuve de légèreté et d’imprudence en conservant des relations, même occasionnelles, avec une personne déjà condamnée dont les activités paraissent douteuses, rien, en l’état et sauf rebondissement, ne permet pour autant de douter de sa probité »… CONCERNANT L’EXISTENCE D’UNE « MACONNERIE D’AFFAIRES », L’INSPECTION ASSURE QUE SES INVESTIGATIONS « N’ONT PAS PERMIS DE CONFIRMER LA THESE DE L’EXISTENCE D’UN TEL RESEAU »… OUTRE LE DOSSIER QUI A VALU A M.RENARD D’ETRE POURSUIVI, CETTE AFFIRMATION SE HEURTE AUX DEVELOPPEMENTS DE L’ENQUETE SUR LES MARCHES PUBLICS DE NICE. CETTE INSTRUCTION, QUI A VALU A PLUSIEURS PROCHES DU MAIRE DE NICE D’ETRE MIS EN EXAMEN AU MOIS DE MARS, A PRECISEMENT MIS EN LUMIERE L’EXISTENCE D’UN « RESEAU » MACONNIQUE… »

Madeleine Le Guillou Présidente d’Association Contre la Corruption met en exergue le point nodal systémique du rapport de l’IGSJ sur de Montgolfier : grâce à celui-ci, LES ENQUETES SUR LES MORTS SUSPECTES SONT PASSEES A NICE DE 3 A 59 PAR AN. DE MONTGOLFIER EST SANCTIONNE « EN BANDE ORGANISEE » POUR AVOIR FAIT SON DEVOIR CONTRE LA JUSTICE DEVOYEE « EN BANDE ORGANISEE ».

Nouvel Obs 28/10/04 http://www.nouvelobs.com/dossiers/p2086/a252700.html : « … Alors qu’à Paris Renard perd pied, son principal adversaire reste introuvable. Tous les journalistes cherchent à joindre Eric de Montgolfier. On voudrait une réaction, une de ces phrases bien senties dont il a le secret. Le procureur de Nice, qui avait le premier dénoncé l’influence des loges sur la justice locale, est en vacances à Rome. Il savoure sa victoire dans la Ville éternelle. Quel incroyable retournement! Il y a près d’un an, c’était lui le vaincu. Ses ennemis et la chancellerie avaient bien failli avoir sa peau en rejetant sur lui la responsabilité des fautes qu’il dénonçait! Illustration presque trop parfaite du vieil adage: «Le premier qui dit la vérité…» Le procureur iconoclaste a failli tomber dans un traquenard qui aurait pu lui coûter son poste à Nice et sa réputation. L’une de ces machines infernales politico-médiatiques, sur fond de connivences maçonniques, d’arrière-pensées politiques et de lâcheté institutionnelle dont il est souvent difficile de se relever. Devant le CSM, il y a quinze jours, le représentant du ministère de la Justice a stigmatisé la «perte complète des repères déontologiques» de Jean-Paul Renard et «ses manquements graves et répétés» aux devoirs d’un magistrat. Il n’a pas prononcé une seule fois le mot «franc-maçon». Pourtant, l’ombre des frères planait sur tous les dossiers examinés: magistrats maçons, élus maçons, policiers maçons, chefs d’entreprise maçons, délinquants maçons… In fine, le représentant du garde des Sceaux a demandé la sanction maximum: la révocation. Il a aussi affirmé que la chancellerie avait tout fait pour diligenter l’enquête du CSM… C’EST EN FAIT L’INVERSE QUI S’EST PASSE…. il faut revenir sur l’invraisemblable bras de fer qui oppose le procureur de Nice et Jean-Paul Renard depuis près de cinq ans. Un duel qui illustre toute la complexité du combat contre les fameux «réseaux francs-maçons» dans la justice, dénoncés par Eric de Montgolfier, quelque temps après son installation sur la Côte… enfin, un homme finit par bouger: c’est le premier président de la cour d’appel d’Aix-en-Provence, Bernard Bacou. Fraîchement débarqué dans le Sud, il est sidéré par le contenu du rapport. Sidéré aussi par l’assourdissant silence du pouvoir politique. Bien que la loi l’y autorise, Bacou se refuse dans un premier temps à saisir, seul, le Conseil supérieur de la Magistrature. «Etant donné le niveau de gravité des actes reprochés au juge Renard, il me semblait plus approprié que ce soit la chancellerie qui effectue cette saisine. D’autant que je ne possédais pas tous les éléments», explique-t-il aujourd’hui au «Nouvel Observateur». Bernard Bacou fait alors savoir qu’il attend une réaction du ministère jusqu’au mois de janvier 2004. Las. La chancellerie ne donnant toujours pas signe de vie, le magistrat décide de monter seul au créneau. Mi-janvier, il saisit de lui-même le CSM…

Pour l’instant, le magistrat a sombré seul. Mais pendant ces vingt-deux années passées dans les Alpes-Maritimes, il aurait accumulé suffisamment de «munitions» contre suffisamment de personnes, franc-maçonnes ou pas. Il serait une «bombe vivante» dont la possible déflagration ferait trop de dégâts et ruinerait l’image de la justice… Une dernière hypothèse court dans les couloirs du tribunal de Nice. De nombreux magistrats ne comprennent pas non seulement pourquoi l’IGSJ a rendu un rapport aussi «abracadabrantesque» au printemps 2003 mais aussi pourquoi la chancellerie a mis autant de temps à réagir. Certains évoquent, bien sûr, les «réseaux maçons» qui irradient toute la magistrature. Jusqu’à l’IGSJ? Jusqu’au CSM? [il suffisait de lire « La vendetta française » de Coignard pour avoir la réponse] En 2000, quand le juge Murciano de Grasse a été convoqué par l’instance disciplinaire, il a carrément mis en cause un des magistrats qui siégeait, en évoquant son appartenance à la même loge que Michel Mouillot… http://www.nouvelobs.com/dossiers/p2086/a252702.html

« Un juge au-dessus des lois ? » Fontenelle : « … le palais de justice de Nice a été, pendant – au moins – une dizaine d’années, une zone de non-droit… Il n’est pas sain qu’un magistrat fasse partie d’un réseau qui a pour principe le secret… Le patron d’un groupement de francs-maçons profite d’un entretien avec la ministre de la Justice pour formuler des menaces contre le procureur de la République de la quatrième ville de France… madame la ministre a déclaré au boss du Grand Orient de France « qu’aucun changement n’interviendrait concernant le secret d’appartenance à une structure maçonnique ou autre »… [viol des premiers articles de la Constitution de la France]… Un homme se lève alors pour défendre le juge Renard, et l’histoire devient vraiment très, très belle. Il s’agit d’Yves Le Bourdon, président de la chambre de l’instruction (ex-chambre d’accusation) de la cour d’appel d’Aix-en-Provence… Lancé, Yves Le Bourdon, qui ne peut certes pas deviner que ses affirmations se retourneront contre lui trois ans plus tard, semble ne plus pouvoir s’arrêter… les sept enquêteurs de l’IGSJ sont à Nice… le procureur général d’Aix-en-Provence, Gabriel Bestard, leur envoie un signal fort. Il stigmatise publiquement Eric de Montgolfier, le décrivant comme « habile et dangereux »… A Nice, en 2001, les inspecteurs avaient manifestement pris une commande assez particulière : une tête de proc… Les auteurs du rapport de l’IGSJ écrivent, à la page 130, qu’ils n’ont recueilli « aucun élément à même de confirmer, ou de révéler, des faits mettant en cause la probité de M.Renard »… Il faut préconise L’Inspection générale des services judiciaires qu’Eric de Montgolfier s’en aille… Il en va de même pour M.Dorcet… Hervé Expert, devrait aussi être muté…Cela s’est passé en France, au mois de juin 2003. Et pas dans une république bananière [dans une Etat totalitaire]… Et Dominique Perben, ministre de la Justice, semble trouver cela positivement formidable… « Ensuite, explique Vincent Lamanda, […] j’ai entendu certaines personnes du monde judiciaire exclusivement (magistrats, greffiers, avocats, gendarmes), dont l’entretien avec les membres de l’Inspection générale n’avait pas donné lieu à l’établissement d’un procès-verbal ou qui n’avaient pas été interrogées et dont il paraissait indispensable de recueillir le témoignage, ou encore, pour l’une d’elles, qui avait déclaré publiquement que ses réponses avaient été « minimisées », ou enfin, pour une autre, qui pouvait détenir de nouvelles informations […]. »… Ses tournures, tout au long de son rapport, sont visiblement l’œuvre d’un pince-sans-rire… je me demande si Vincent Lamanda, seul, n’a pas abattu beacoup plus de boulot en moins de 6 mois que n’en avaient effectué en dix mois les sept enquêteurs de l’IGSJ ?… « Robert « tenait » plusieurs personnes de haut rang autour de lui, que ce soit au niveau politique, judiciaire, fiscal et policier » [confirmation que l’Etat français totalitaire est fondé sur le chantage en sus de la bande organisée]… probablement des photos en « galante compagnie » …  JE N’AI PAS ENVIE DE PASSER LES TRENTE PROCHAINES ANNEES A ME DEMANDER, A CHAQUE FOIS QUE JE VERRAI UN ELU, UN MAGISTRAT, UN AGENT DU FISC OU UN POLICIER : « EST-CE QUE CE GARS-LA EST « TENU » ? »… Le sous-préfet, au téléphone, m’a simplement dit : « Si vous saviez ce que je sais, vous ne désigneriez pas M.Renard. » [donc le système dirigeant de la France, qui a couvert Renard avec acharnement, était parfaitement au courant]… Vincent Lamanda… : « Au vu des éléments recueillis, DE NOUVELLES ENQUETES MERITERAIENT SANS DOUTE D’ETRE ENTREPRISES TANT SUR DES FAITS IMPUTABLES A M.RENARD… QU’A L’EGARD D’AUTRES MAGISTRATS… »…

Aujourd’hui en France 19/11/05 p 16 : « La procureur Anne de Fontette a requis hier une peine de six mois de prison avec sursis et 10 000 euros d’amende à l’encontre de l’ex-juge niçois Jean-Paul Renard… des « faits particulièrement graves… une atteinte à la crédibilité de l’appareil judiciaire [Dutroux-DEFI-Nice-Antibes-Perpignan, disparues de l’Yonne, de Mourmelon, Alègre, Borrel, Bérénovoy, Grossouvre qui venait de prévenir Mobutu de ne pas prendre l’avion d’Habyarimana, Barbara COLL, Murciano, Lévy, affaires de Montpellier, de La Boisse…], aux libertés individuelles que les magistrats sont censés garantir »… Il s’agit « d’une perte totale de repères déontologiques » et d’UN MELANGE ENTRE LE SERMENT IRREVOCABLE QUE PRETE LE MAGISTRAT ET LE SERMENT QUE PRONONCE L’IMPETRANT LORS DE SON ENTREE DANS UNE LOGE MACONNIQUE, a estimé le procureur… »

Aujourd’hui en France 3/1/05 p 18 : « Le juge d’instruction de Grasse Jean-Pierre Murciano, spécialiste des affaires politico-financières, vient d’être définitivement réhabilité. Le 16 décembre, le Conseil supérieur de la magistrature a rendu un non-lieu dans l’affaire du Crédit Lyonnais, qui avait valu au magistrat d’être sanctionné par ses pairs [ce qui avait permis à de Montgolfier de tirer la sonnette d’alarme sur le roman de Renard en venant témoigner]… L’acharnement a commencé en septembre 1999, lorsque j’instruisais les dossiers du Crédit Lyonnais et de la Compagnie générale des eaux liés à l’ex-maire de Cannes… cinq ans plus tard les faits me donnent raison… DES CENTAINES DE MILLIARDS DE FRANCS ONT ETE DETOURNES … VOUS AFFIRMEZ QUE LA FRANC-MACONNERIE OCCUPE UNE PLACE PREPONDERANTE DANS LA CORRUPTION… LES AFFAIRES MOUILLOT ONT DEMONTRE QUE LES PRINCIPAUX ACTEURS DU SYSTEME APPARTENAIENT A LA MEME LOGE. EN EFFET POUR QU’IL Y AIT PACTE DE CORRUPTION, IL FAUT INCLURE DANS LE PROCESSUS les promoteurs, qui bénéficiaient d’autorisations induites, MAIS AUSSI LES FONCTIONNAIRES MUNICIPAUX AINSI QUE LES ELUS ET LES FONCTIONNAIRES D’ETAT QUI SONT LA POUR CONTROLER… Ce qui me pousse à continuer, ce sont les messages d’encouragement de certains confrères qui combattent la corruption, ainsi que les courriers de soutien de citoyens en quête d’une justice sereine et équitable… »

Le Point du 12/1/01 évoque un dragueur franc-maçon de l’ENM Ecole Nationale de la Magistrature doté à la Chancellerie d’un fort pouvoir disciplinaire.

Cour de cassation 23/2/01 assemblée pleinière : « constitue une faute lourde toute déficience caractérisée par un fait ou une série de faits traduisant l’inaptitude du service public de la justice à remplir la mission dont il est investi. » http://www.motus.ch/actions/politiquedevie/comm011016.html

Lacan, dans « Ces magistrats qui tuent la justice », p264 précise : « … le 31 mai 2001, il débarque place Vendôme, au ministère de la Justice, pour une perquisition. C’est une première audacieuse dans l’histoire de la justice française mais l’initiative est payante : le magistrat instructeur apprend dans les documents saisis que l’IGSJ a recommandé à la chancellerie de traduire [un ancien sous-directeur à la chancellerie] devant la formation disciplinaire du Conseil supérieur de la magistrature. Une demande que ni Elisabeth Guigou ni son successeur, Marilyse Lebranchu, n’ont daigné honorer. Dans sa visite musclée au ministère, le juge s’aperçoit aussi que le secret de son instruction a été violé : des pages entières de procès-verbaux se trouvent dans les bureaux de la place Vendôme… » et l’ancien sous-directeur va récidiver! » http://www.denistouret.net/droitadmdesbiens/marches_truques.html#30mars2003

Monde 13/6/03 p1 : « Affaire Voirain : magistrature et corruption. Trois hauts magistrats ont été convoqués par les juges d’instruction, dans l’affaire Voirain, ce substitut du parquet de Bobigny (Seine-Saint-Denis) écroué le 11 février pour « blanchiment ». Alexandre Benmakhlouf, ancien procureur général de Paris, son successeur Jean-Louis Nadal et l’ex-procureur de Bobigny, Marc Moinard, n’ont en effet jamais engagé de poursuites contre ce substitut. Son nom était pourtant cité dans quatre affaires embarassantes depuis 1992, ce dont témoigne son dossier disciplinaire. JEAN-LOUIS VOIRAIN A ETE FAIT CHEVALIER DE LA LEGION D’HONNEUR EN 2002 [sur proposition de l’Elysées même Monde p12]« , p12 : « … LA DSJ [direction des services judiciaires du ministère de la justice] AVAIT OMIS DE LUI FAIRE PARVENIR [au juge]LA CHEMISE QUI ACCOMPAGNE CHAQUE DOSSIER DE MAGISTRAT ET QUI RECENSE LES INCIDENTS DISCIPLINAIRES… »Le Monde mentionne des éléments de lien avec l’affaire MNEF et l’Angolagate (financement de l’Association Professionnelle des Magistrats par Falcone). Le CSM avait bloqué la promotion de Voirain en décembre 2002. Monde 9/9/03 p12 : « … les enquêteurs le soupçonnent d’avoir DEMANDE LA MISE EN DETENTION D’UN CHEF D’ENTREPRISE POUR FAIRE PLAISIR A UN PROCHE. » Lacroix, tombeur de Mouillot à Cannes, a été emprisonné 28 jours ! Le Point du 19/9/03 consacre les pages 34 et 35 à Voirain. Il confirme la demande de détention de complaisance ! Il mentionne que la délégation de contrôle de la réélection de Bongo « comporte quelques bonnes copines magistrates affiliées à l’APM et l’avocat parisien proche de l’Elysée Francis Szpiner. » Il souligne : « Qu’un magistrat de son rang en poste dans un des tribunaux les plus importants de France ait pu se livrer à des exactions sans être inquiété par sa hiérarchie ni par ses ministres de tutelle successifs laisse pantois… L’impunité dont ce magistrat a bénéficié durant toutes ces années ne s’explique que par ses engagements politiques… Perben, ministre de la Justice, le propose au poste prestigieux d’avocat général, sur les instances… de Georges Fenech… » Le CSM a évité à Perben « de commettre un impair qui, politiquement, aurait pu lui coûter cher. »

Aujourd’hui en France 10/7/07 page 13 : « Conseil supérieur de la magistrature L’ex-procureur de Bayonne menacé de révocation… alors qu’il participait à un colloque de magistrats organisé, les 24 et 25 mai 2004, par le Conseil de l’Europe en Allemagne. Pierre Hontang, avait présenté un rapport sur les « principes fondamentaux d’éthique pour le ministère public »… le magistrat est soupçonné d’avoir dérobé la carte bancaire d’une secrétaire et d’avoir effectué , la nuit du 25 au 26 mai , deux paiements au Bijou, bar de nuit fréquenté par des prostituées… « M.Hontang a manqué de la plus élémentaire dignité » a estimé hier le représentant du ministère public. « Une seule issue me paraît possible, c’est la révocation pure et simple » a-t-il ajouté.

Et au final, « Les frères invisibles » de Ghislaine OTTENHEIMER et Renaud LECADRE, Pocket page 40 : « … « Un frère s’arrangera toujours avec son avocat pour que son affaire soit jugée le jour où l’audience est présidée par un frangin compréhensif », témoigne un membre de la GLF… »

(1) « …Au Gabon, une nouvelle criminalité est née du satanisme des hautes sphères, enraciné dans la sorcellerie qui tient une grande place dans le continent noir. Il est motivé par la conquête du pouvoir. Ses crimes sont des faits nouveaux, très au-delà des meurtres rituels et de l’anthropophagie. Pour conquérir le pouvoir des parents… sacrifient leurs enfants à satan… »

» Treize crimes rituels ont été enregistrés au Gabon depuis le mois de septembre, ont affirmé des représentants de la société civile samedi à Libreville, dénonçant une augmentation de ces pratiques et une « banalisation » du phénomène par les autorités. « A Libreville, nous avons totalisé cinq cas, et à l’intérieur du pays, (…) huit cas depuis le mois de septembre », a déclaré au cours d’une conférence de presse Jean-Elvis Ebang Ondo, président de l’Association de lutte contre les crimes rituels (ALCR). Ce chiffre pourrait cependant être en deçà de la réalité, l’ALCR ne disposant pas « d’antennes » dans tout le pays, a estimé M. Ebang Ondo, dont le fils de 12 ans a été enlevé, tué et mutilé en mars 2005. Le bilan a été établi à partir d’informations recueillies par des membres de l’ALCR, a-t-il précisé, regrettant une « banalisation » du phénomène par les autorités. D’après des organisations non gouvernementales (ONG), les crimes rituels sont pratiqués par des réseaux secrets, pour prélever du sang et certaines parties du corps des victimes (yeux, sourcils, oreilles, sexe, langue, lèvres, morceaux de peau), censés offrir jeunesse, santé, richesse, réussite ou pouvoir. Les autorités gabonaises reconnaissent l’existence de crimes rituels mais estiment que leur nombre est bien moindre que celui avancé par les ONG. Interrogé sur le sujet en mars, le ministre de l’Intérieur André Mba Obame avait déclaré: « Ces crimes alimentent la rumeur. Mais les gens ont tendance à considérer chaque cadavre retrouvé, chaque corps un peu abîmé par la mer ou autre chose, comme un crime rituel ». » Sources : BELGA (25 octobre 2008) et Stéphane BOURGOIN

Pascal KROP dans « Le génocide franco-africain. Faut-il juger les Mitterrand ? » page 158 à propos du massacre de femmes, dans le palais présidentiel, selon des rites proches de ceux de tueurs en série, note que pour les Gabonais : « …de manière significative , dans leur univers, la domination qu’ils subissent est assimilée aux rites sanglants de la magie traditionnelle… »

Nouvel Obs 24/10/09 pages 38-42 : « … Au Gabon, les loges sont omniprésentes et pourtant tellement taboues… « Au Gabon, explique le pasteur [Ernest TOMO] , vous ne pouvez pas être ministre, cadre administratif, patron ou même évêque si vous n’appartenez pas à une loge. »… « Si tu n’en es pas, on ne te voit pas et on ne te considère pas pour ce que tu es. »… [BONGO] aussi membre des sociétés secrètes traditionnelles du bwiti et du ndjobi… « C’est le pays d’Afique noire qui compte le plus grand nombre de maçons par habitant… »… Ils détiennent les postes clés au sein de la classe politique et de l’appareil d’Etat. « Neuf directeurs d’administration centrale sur dix en font partie », estime un haut fonctionnaire… Réunion des Obédiences africaines humanistes (Romah) organisée en 2007 à Brazzaville [au pays du génocide maçonnique officiel dans le cadre d’une guerre civile entre obédiences !]… Et Stifani [grand maître de la GLNF avocat d’affaires à Nice] se félicite de la présence à ses grands messes d’un Sassou-Nguesso ou d’un Bongo en gants blancs, tablier et sautoir. Nous sommes fiers qu’ils se tournent vers nous. Cet attachement est remarquable. »… Bauer est un intime de la famille. Il a supervisé le diplôme de troisième cycle d’Ali à la Sorbonne… Un travail « propre » [ ?]… La franc-maçonnerie suscite aussi un rejet croissant au sein de la population. Et nourrit tous les fantasmes… Nombre de Gabonais sont aujourd’hui convaincus que les réseaux maçons couvrent les crimes rituels pratiqués dans le pays, comme dans une bonne partie de l’Afrique de l’Ouest. Au Gabon, on décompterait par an quatre-vingts de ces meurtres qui relèvent du fétichisme. C’est en tout cas ce qu’affirme Jean Elvis Ebang Ondo, qui lutte contre ce fléau depuis qu’on lui a rendu, en 2005, le corps mutilé de son fils de 12 ans… les enquêtes n’aboutissent jamais [comme en France l’affaire Alègre, en Belgique l’affaire Dutroux et en Allemagne l’affaire Krombach]… Un frère franco-gabonais balaie cette accusation récurrente [de façon hallucinante, en reconnaissant les faits] : « Parmi ces criminels, il y a sans doute des francs-maçons, mais leurs actes n’ont rien à voir avec les pratiques maçonniques. »… »

CROWLEY : « 24. Le meilleur sang est celui de la lune, mensuel : puis le sang frais d’un enfant, ou gouttant de l’armée (2) du ciel : puis des ennemis ; puis du prêtre ou des adorateurs : enfin de quelque bête, n’importe quoi. 25. Brûle cela : fais-en des gâteaux & mange pour moi… 26. Tue-les, nommant tes ennemis ; & ils tomberont devant toi. » [le site web peut-être trouvé en copiant des portions de ce texte dans Google.com] « 22. Aussi il tuera un jeune enfant sur l’autel, et le sang couvrira l’autel avec un parfum pareil à celui des roses… 37. Tu consoleras le coeur de la pierre secrète avec le sang chaud. Tu feras une subtile décoction de délices, et les Veilleurs en boiront. »[le site web peut-être trouvé en copiant des portions de ce texte dans Google.com]

Jean-Pierre BAYARD dans « Le Guide des sociétés secrètes » page 80-84 établit un lien Eglise gnostique Martinisme AMORC GLF Memphis Misraïm et page 87 un lien Rose-Croix OTO Golden Dawn franc-maçonnerie. Page 82 : « … Jules Boucher adhèrera à l’OMT… » Page 87 : « … Aujourd’hui, de nombreuses sociétés se considèrent comme les héritiers de la confrérie de la Rose-Croix. Certaines sont très proches de la Franc-Maçonnerie, d’autres comme l’Ordo Templi Orientis, la Golden Dawn ou le BOTA, ont une attache avec la Franc-Maçonnerie occultiste, théurgique… » Page 84 : « … les évêques gnostiques se recrutent principalement dans les milieux martinistes, dans l’ordre de Memphis-Misraïm ; peu nombreux, ils sont choisis parmi des adeptes ayant fait de larges preuves dans leur ordre… » Page 75 « … Dans des groupes français et belges nous voyons des personnalités se recommander des mêmes titres , et ce dans des sociétés différentes (Memphis-Misraïm, martinistes, église gnostique…)… » Page 90, il mentionne un ordre martiniste OMT intérieur à l’AMORC. Page 93, REUSS du Rite Memphis Misraïm a assuré la direction de l’OTO. Page 94 la Golden Dawn est mentionnée avec une recherche de magie rituelique de haut niveau. L’Egypte est évoquée en pages 75 et 97. Page 88 : « … la meilleure tradition de la Rose croix, avec ses symboles et sa pensée ésotérique figure dans le 18e degré du Rite Ecossais Ancien et accepté… » Page 79 : « … Dans cette maçonnerie particulière, le rituel possède de fort beaux symboles… Le masque du martiniste est un « loup »… » André WAUTIER dictionnaire des gnostiques et des principaux initiés : « Pour pouvoir être admis dans l’Ordre kabbalistique de la Rose Croix, il fallait être déjà titulaire au moins du deuxième grade du martinisme. On pouvait alors accéder, moyennant certaines épreuves, au titre de bachelier et de licencié en kabbale et enfin, après la soutenance d’une thèse, à celui de docteur en kabbale. En 1891 toutefois, Papus ayant réformé le martinisme, beaucoup de membres rejoindront celui-ci et les autres fusionneront un peu plus tard l’ordre kabbalistique avec le Rite de Misraim. » Un site web mentionne « … Voici quelques documents relatifs à l’Eglise Gnostique : – Certificat des Ordres Réau-Croix et Martinistes de Philippe Pissier. – Certificat de Consécration Episcopale de Phillippe Pissier…. »

« … Le but du franc-maçon de notre rite est de comprendre le plan divin… » « … Ce travail… les sciences traditionnelles (alchimie, Kabbale, théurgie, gnose, …), étudiées avec sérieux et rigueur en déterminent quelques références…Car tel est le but de toute démarche initiatique: donner du sens à ce que l’on est et à ce que l’on fait en allant à la rencontre du sacré… »

« … Le Rite Ancien et Primitif de Memphis et Misraïm est un double système maçonnique… Il part de la base elle-même, la Maçonnerie « bleue » pour atteindre les cimes rosicruciennes de la Gnose… un des objectifs du R.A.P.M.M. est de fournir les éléments nécessaires à la compréhension de la TRADITION GNOSTIQUE CLASSIQUE, étant donné que de tels enseignements sont peu diffusés et traités superficiellement pendant les travaux qui se déroulent au sein des rituels de la Maçonnerie Bleue Universelle… »

« … dans le Rite de Memphis-Misraïm… la dernière Série révèle l’ésotérisme de la maçonnerie, la Gnose, cette connaissance qui… illumine aujourd’hui notre institution… on comprendra facilement que le rite de Memphis-Misraïm ne peut convenir qu’à un nombre très retreint d’individus… plus aptes que les autres à comprendre l’ésotérisme de la Maçonnerie… désireux de remonter… jusqu’à la source réelle de nos institutions et d’étudier la partie occulte et transcendante de la Franc-Maçonnerie. »

« La lettre G du pentagramme est la troisième du Tarot… la puissance suprême… le dieu de la Gnose… »

Foster BAILEY « Esprit de la Maçonnerie » Editions Lucis Trust : « … la franc-maçonnerie sera rétablie comme la gardienne des Mystères de la vie spirituelle sur la terre, et prouvera qu’elle est la force de vie au coeur de toute religion véritable ». Alice Ann BAILEY [fondatrice du New Age et de Lucis Trust ONG de l’ONU, un temps Lucifer Publishing Company, adepte de la Théosophie de Blavatsky qui fait de Lucifer un ange dont la chute aurait été un acte de sacrifice] « L’extériorisation de la Hiérarchie » Editions Lucis Trust : « … La Franc-maçonnerie est un mouvement bien plus occulte qu’on peut l’imaginer. Elle est destinée à être l’école de formation des futurs occultistes les plus évolués. Il n’y a aucune séparation entre l’Eglise Une et Universelle, cette partie invisible de la Franc-Maçonnerie, et les cercles les plus secrets de toutes les Sociétés Esotériques ».

Pour ARIES (« Satanisme et vampyrisme Le livre noir » page 49 ed GOLIAS octobre 2004) : « Ces mouvements satano-nazis… se font teutoniques en Alsace, cathares dans le sud-ouest, celtiques ou druidiques en Bretagne… »

L’ouvrage très documenté, « Les Cathares », ed. MSM, avec la collaboration de Julie ROUX-PERINO et le conseil historique d’Anne BRENON présente pages 13, 35, 53-54-55, gnostiques, bogomiles et cathares… avec « relents de gnosticisme » (sic) pour ces derniers page 53.

« Lettre ouverte à Jean-Paul II »… Les connaissances scientifiques qui, en cette aube du XXIème siècle, ont été rassemblées montrent que la religion des Cathares était en fait authentiquement et profondément chrétienne… Toulouse, le 26 janvier 1998 Les premiers signataires… Dominique Baudis, maire de Toulouse, député de Haute-Garonne Bertran de la Farge, président de la Flamme cathare… publié dans La Dépêche du Midi du samedi 21 février 1998 et en annexe de l’ouvrage «Raimon VI» par Bertran de la Farge… Voir: LA VOIE CATHARE – Aux Sources Du Christianisme Auteur(s) : Bertran La Farge (de) Éditeur : DIFFUSION ROSICRUCIENNE Collection : UNIVERSITE ROSE-CROIX INTERNATIONALE Genre : ESOTERISME

Le scénario du futur amorcé par les BD ésotéristes, Da Vinci code et Apocalypse sur ARTE, est-il un scénario gnostique, succédant aux Lumières et au rationalisme, ces derniers n’étant qu’un paravent et la loi de 1905 n’étant qu’une gestion de la concurrence ?

« In 1995, Gabriel López de Rojas founded Illuminati Order in Barcelona (Spain), after contacting with two members of The Illuminati of United States (Grand Lodge Rockefeller), and he elaborated the Operative Rite of The Illuminati of Bavaria of Illuminati Order. Illuminati Order had a slow growth to 1999, and since this year it grew and extended in the world. Today, it has members in twenty five countries of Europe, America and Africa, being considerate the authentic successor of Bavarian Illuminati. His chapters (lodges) are in Spain, France, Bolivia, Brazil, USA… The Illuminati’s history keeps on forward with the Illuminati Order and the authentic Illuminati. They honor the tradition of The Illuminati, with coherence and great devotion. A conclusion is that The Illuminati have transcended in the time, in spite of many persecutions and sufferings because of the inquisitors and they are constructors of a New World Order, thanks to their fight. López de Rojas incorporated in the Rite of the Illuminati Order (Operative Rite of The Illuminated of Bavaria) his experience as high degree in several masonic Rites like Ancient and Accepted Scottish Rite (33º), Ancient and Primitive Memphis-Misraïm Rite (96º and 97º), Egyptian Rite… Initiation System of López de Rojas is structured in two Masonic Rites: Illuminati Order’s one with thirteen degrees (Operative Rite of The Illuminated of Bavaria) and Societas OTO’s one with ten degrees (Operative Rite of Memphis-Misraïm), which have important Masonic degrees. Operative Rite of The Illuminated of Bavaria gives importance to fundamental pillars of initiation as the true wish, the will, awakening of the conscience of ‘sleeping’ man, the respect to cycles and order, the coherence; to traditional initiation ways (yoga, tantra, cabala, symbolism, alchemy); and to initiated transformation in own godhead using operative work, in divine and alchemical androgyny, always searching that initiated project on extern his intern evolution. Furthermore, in this Rite, figure of god of Light, Baphomet, is very important. Initiation is complete only with Baphomet . Complete initiation is not possible; initiation work is ‘castrated’ with slavery gods, their fetters, etc. It’s interesting to say that Liber Zion, revealed to Gabriel López de Rojas by Baphomet in 1999-2000, and Commandments of The Illuminati, crown the Rite, with its initiation, equalitarian and libertarian message. »

« … le Baphomet… du baptême ésotérique des Templiers, analogue au baptême de lumière des Francs-maçons… la science sacrée dont le Baphomet est à la fois le résumé et la clef… Par le rite de la décapitation symbolique [le Lotus bleu de Tintin correspond à une référence ésotérique !] , les Templiers captaient l’esprit et la puissance spirituelle, se mettaient en phase avec le divin… émergence… à un moment donné du rite… d’un « daimon-démon »… catharsis… aboutissant à la captation d’un Gnose… »

Témoignage d’un scientifique 18e degré chevalier Rose-Croix, passé par les Rose-Croix : « Les esprits répondaient comme je vous parle… Donne-moi ton âme, et tu seras riche. » Pas de chance pour les esprits, le scientifique avait lu Faust.

Dans le chapitre XII intitulé Of the Bloody Sacrifice, [Du sacrifice sanglant] (p. 94), CROWLEY écrit [le site web peut être trouvé avec le texte ci-après]: « Il serait peu sage de condamner comme irrationnelle la pratique des sauvages qui arrachent le coeur et le foie d’un adversaire, les dévorant encore chauds. En tout cas, selon la théorie des anciens magiciens, tout être vivant est une réserve d’énergie, qui varie en quantité selon la taille et la santé du sujet, et en qualité selon son caractère moral et mental. A sa mort, l’énergie est soudainement libérée ». « Pour les plus hauts travaux spirituels on doit, en accord avec ces principes, choisir une victime ayant la plus grande et la plus pure énergie. Un enfant mâle d’une parfaite innocence et d’une haute intelligence est la victime adéquate la plus satisfaisante. » Plus récemment, la tradition des sacrifices humains fut promue par Anton LaVey, fondateur de l’Eglise de Satan, qui écrivit dans la Satanic Bible, [La Bible satanique] (p. 88) que « le seul moment où un sataniste devrait procéder à un sacrifice humain est s’il poursuit un objectif double, cela étant pour permettre au magicien d’exprimer son courroux en jetant un mauvais sort et, plus important, de se débarrasser d’une personne totalement odieuse et méritoire. » Hitler avait annoncé tout ce qu’il ferait dans Mein Kampf.

Décodage systémique. Qui a écrit : « Il existe dans le monde un certain nombre de sectes qui, bien qu’elles diffèrent les unes des autres par le nom, les rites, la forme, l’origine, se ressemblent et sont d’accord entre elles par l’analogie du but et des principes essentiels. En fait, elles sont identiques à la franc-maçonnerie, qui est pour toutes les autres comme le point central d’où elles procèdent et où elles aboutissent … si l’on va au fond des choses, on peut voir qu’elles appartiennent à la famille des sociétés clandestines et qu’elles en gardent les allures. Il y a, en effet, chez elles, des espèces de mystères que leur constitution interdit avec le plus grand soin de divulguer, non seulement aux personnes du dehors, mais même à bon nombre de leurs adeptes… en faisant de la dissimulation une règle constante de conduite, comme autrefois les manichéens, les francs-maçons n’épargnent aucun effort pour se cacher … ceux qui sont affiliés doivent promettre d’obéir aveuglément et sans discussion aux injonctions des chefs [ce qui caractérise le fait sectaire]… se vouant d’avance, en cas contraire, aux traitements les plus rigoureux et même à la mort. DE FAIT, IL N’EST PAS RARE QUE LA PEINE DU DERNIER SUPPLICE SOIT INFLIGEE A CEUX D’ENTRE EUX QUI SONT CONVAINCUS, SOIT D’AVOIR LIVRE LA DISCIPLINE SECRETE, SOIT D’AVOIR RESISTE AUX ORDRES DES CHEFS; ET CELA AVEC UNE TELLE DEXTERITE QUE, LA PLUPART DU TEMPS, L’EXECUTEUR DE CES SENTENCES DE MORT ECHAPPE A LA JUSTICE… Nous ne prétendons pas appliquer toutes ces réflexions à chacun de leurs membres pris individuellement. Parmi eux, en effet, il peut s’en trouver et même en bon nombre, qui… ignorent le but final que ces sociétés s’efforcent d’atteindre… »? Jules DOINEL-Jean KOSTKA dans « Lucifer démasqué » précise page 164 : « Je me hâte de dire que dans l’état actuel de la maçonnerie française, deux pour cent à peine des Maîtres connaissent la signification diabolique de leur grade. »

« Une guerre » de Dominique LORENTZ aux éditions des Arènes, sur l’assassinat de BAROIN et de sa fille – lors du Grand Climax- ? Page 61 de « Une guerre » : « … Charpentier [haut-gradé du Grand Orient selon Lorentz] articule péniblement : « La lettre A, on l’utilise rarement. Cela veut dire : « Arrête ». – Mais encore ? « Arrête », ou il t’arrivera quoi ? » Charpentier répond dans un souffle : « Arrête ou on t’élimine… Il n’y a que les hauts dignitaires qui connaissent ce symbole… »

La Croix 12/6/09 page 10 : « … Il y eut sept rencontres connues entre Nicolas Sarkozy et le président gabonais au cours des douze mois précédant la présidentielle de 2007… »

Analyse de contenu. Dans « Témoignage » de janvier 2008, SARKOZY s’indigne du traitement des affaires Disparues de l’Yonne et Chanal : qu’a fait concrêtement SARKOZY (en dehors de recevoir Elisabeth BORREL quand le vent a commencé à tourner en faveur de celle-ci) alorsque le gendarme JAMBERT a pris 2 balles dans la tête (et qu’une partie de son crâne a disparu après autopsie) et que ROYAL a soutenu, seule, les familles des disparues de l’Yonne et a combattu, seule [Aujourd’hui en France du 25/8/06 : « …Alain Bauer… « On est très amnésique avec Ségolène… Qu’il s’agisse de la famille, de la sexualité, DE LA PEDOPHILIE, de la délinquance juvénile, elle a adopté des positions extrêmement conservatrices… » Les dossiers du Canard « La Cour sous le règne de Nicolas le Petit » page 42 : « … RIEN, au ministère, ne se fait sans les conseils, l’impulsion, les idées d’Alain Bauer. » Nicolas SARKOZY décembre 2006], la pédocriminalité à l’école ? SARKOZY pourrait décorer le président de « Stop à l’oubli », comme ROYAL a décoré le président de l’ADHY. SARKOZY n’évoque pas l’affaire ALEGRE, sauf pour soutenir BAUDIS (tête de liste UMP pour le sud-ouest pour les élections européennes de 2009) : pas un mot sur le faisandage par deux médecins légistes des autopsies de jeunes femmes (Hadja BENYOUCEF-DAROLLES, Martine MATIAS, Valérie TARIOTE, Edith SCHLEICHARDT) massacrées (dont deux à des dates de rituels de sang satanistes) soit-disant suicidées, pas un mot sur le rapport BREARD (point clé du livre « Affaire Alègre, la vérité assassinée » du journaliste de La dépêche du midi Gilles SOUILLES ; toutes les Françaises et tous les Français devraient lire les pages 264 à 277 de ce livre), pas un mot sur l’analogie systémique des 5 affaires Alègre, Louis, Chanal, Fourniret, Dutroux… [en 97, ALEGRE a tué 4 personnes en 8 mois : si c’était son rythme de croisière, cela fait 60 personnes en 10 ans…] Etonnante, à l’inverse, la façon dont SARKOZY réagit pour sa poupée vaudoue. Capital juin 2009 page 26 : « La vidéo intitulée «Le best de Frédéric Lefebvre» fait un malheur sur Dailymotion. On y voit le député et porte-parole de l’UMP… comparer les poupées vaudoues à «des armes»… » [la poisse que connaît SARKOZY depuis l’automne 2009 (cf l’article de DOMENACH dans Marianne) valide-t-elle scientifiquement l’axiome de Frédéric Lefebvre ?]

Quid du témoignage des enfants ROCHE suite aux aveux de leur père magistrat peu de temps avant son assassinat ? « … Il y a apparemment des sortes de cérémonies animées par un célébrant, comme s’il s’agissait d’une secte où d’on ne sait trop quel culte. C’est au cours de ce genre de soirées que sont pratiqués des sortes de rituels allant du sacrifice d’un animal à l’homicide pur et simple (c’est en tout cas ce que notre père prétendait avoir vu de ses yeux), en passant par d’autres joyeusetés telles que la scarification de l’adepte. Ce qui nous amène aux aspects les plus sombres des soirées plus « communes » (moins « solennelles »), où la célébration commence par une partie fine entre bourgeois au terme de laquelle on en vient à des choses terriblement plus sérieuses, plus extrêmes, qui ont toutes pour point commun de tourner autour du thème de la mortification de la chair. Notre père nous évoquait entre autres des images de chairs transpercées, de brûlures de cigarettes ou de personnes attachées pour une séance de torture – parfois réclamée par un malade consentant et parfois administrée à une victime involontaire, mais qui n’aura plus l’occasion d’aller s’en plaindre ultérieurement… » [analogie systémique avec le centre de torture d’Appoigny]

C’est Françoise CHANDERNAGOR qui a la première craché le morceau sur ces rituels dans « L’archange de Vienne ».

Djamel (affaire Alègre-Toulouse) meurt (les médias parlent d’abord de suicide) moins d’une semaine après Chantal Guéroult (affaire Bédier). Comme celle-ci, il passe d’hôpital en hôpital pour finir dans une clinique où il meurt comme Chantal Guéroult d’ »une absorption massive de médicaments ». Il avait maintenu son témoignage sur le volet pédocriminalité de l’affaire Alègre-Toulouse. Sa mort était systémiquement prévisible. « Le rapport Omerta 2004″ de Coignard mentionne p79 : « Des enquêteurs soulignent qu’une fois déjà, dans une enquête judiciaire, un témoin capital est décédé de la même manière: c’était dans l’affaire Yann Piat. .. rien n’a percé, quatre mois après le décès, de l’enquête sur les causes de la mort… s’il y avait quelque chose à cacher, on ne s’y prendrait pas autrement… » Monde 24/9/03 p 14, [comme le gendarme Jambert de l’affaire des disparues de l’Yonne (Auxerre-Appoigny)], Djamel devait voir le juge (à sa demande): « Il voulait s’expliquer sur les fausses déclarations qu’il avait faites dans l’affaire Alègre. »

Le carnet d’adresses [comme pour les affaires Dutroux et Alègre] des participants aux séances de torture d’Appoigny, près d’Auxerre, a disparu dans le bureau du juge d’instruction (selon « Le livre de la honte » p192, le même juge reperdra des pièces dans deux affaires de pédophilie dans l’est de la France). Dans le Var, la qualification de viol est écartée pour E.Louis pour le camping de Roquebrune (« Les disparues d’Auxerre » p222), de même que Charrier directeur de l’IME APAJH d’Auxerre ne passe pas aux assises (« Les disparues d’Auxerre » p 52). Le Figaro du 18/02/02 mentionne en page 12 à propos du Var : « Aux yeux d’une partie de l’opinion, les violeurs d’enfants bénéficient sinon d’une totale impunité, du moins d’une indulgence coupable. Plusieurs cas troublants, semble-t-il mal instruits sur le plan judiciaire, peuvent expliquer ce sentiment. » Le Journal du Dimanche (7/12/97) évoque un cadre du centre des Tournelles de l’Education Surveillée (sans fortune personnelle mais propriétaire ou copropriétaire d’une dizaine de logements, avec un prêt du Crédit Lyonnais de 3 MF), mis en cause dès 73 pour attentat à la pudeur sur mineurs, mis en examen en 97 pour viols sur mineurs, libéré par référé-liberté au bout de 5 jours, une juge à laquelle sa hiérarchie reproche sa « légèreté », le SRPJ mis sur écoute, les RG recevant l’ordre de rompre le contact, la venue de l’IGS : « Si (ce cadre) est aussi protégé, confie-t-on dans le milieu de l’enquête, c’est que sa chute pourrait éclabousser beaucoup de monde. » Parmi les inculpés des ballets roses de Le Troquer, Président de l’Assemblée Nationale, on trouvait un haut-fonctionnaire, un commissaire et deux inspecteurs de police ! Coignard (« L’omerta française » p236) évoque : « les « notes blanches » du ministère mettant en cause le goût pour les petits garçons de ce journaliste chargé des affaires policières ou de cet ancien conseiller d’Alain Juppé à Matignon… Jusqu’à l’Elysée où, sous Mitterrand, les amis des petits enfants avaient leurs entrées. » Point 3/6/04 p28 : « D’HABITUDE CELA SE REGLE EN DOUCEUR [tout est donc permis aux politiques]… Auprès de ses amis, Raffarin s’offusque [pour Ambiel]. Il cite le nom d’un homme de gauche réputé à tort ou à raison pour ses frasques sexuelles. En 1988, sur une écoute téléphonique, la gendarmerie [gendarme Candela cité par Coignard dans l’Omerta ?] avait surpris l’épouse de ce dernier en conversation avec un organisateur de soirées très spéciales sur la Côte d’Azur… »

Vingt témoins ou acteurs de l’affaire Dutroux ont trouvé une mort violente depuis son arrestation en août 1996 (« Le livre de la honte » p158, « Dossier pédophilie. Le scandale de l’affaire Dutroux » Nicolas et Lavachery p159), il y a eu six morts collatéraux à Auxerre-Appoigny.

Un juge a refusé un supplément d’enquête au motif que les faits relatés sont « inimaginables » (c’est exactement le même scénario que pour l’incrédulité face aux camps de la mort) : « Attendu, en effet, que si on ne peut nier l’existence des sectes en France, ni leur emprise grandissante, il apparaît en revanche inimaginable que, dans le cadre de ces groupements, il puisse y avoir, ainsi que le déclare Marie, « des têtes d’enfants au bout de pics qui brûlent, une tête et des mains d’enfants coupées et des bocaux sur une table contenant des mains d’enfants. » » (« Le livre de la honte » p144). Pour Van der Smissen, avocate de Régina Louf témoin X1 de l’affaire Dutroux, dans « Silence on tue des enfants ! » p22 : « … Ainsi, il est déjà arrivé à plusieurs reprises, en Belgique et en France notamment, que des juges d’instruction refusent des devoirs d’investigation complémentaires sollicités par les parties civiles (les parents d’enfants présumé abusés) au motif que les faits de sévices ou de tortures révélés par l’enfant sont inimaginables. OR CES FAITS INIMAGINABLES EXISTENT. NOUS AVONS VU DE TELLES IMAGES SUR DES CD-ROM ET SUR INTERNET… » Selon de Muizon : « Les scènes décrites par les « repentis » qui sont parvenus à quitter ces sectes, font plonger dans une horreur telle qu’on ne peut s’empêcher d’avoir un réflexe d’incrédulité face à des actes qui atteignent un tel degré de barbarie… Des milliers de personnes… sont sorties de l’ombre aux Etats-Unis, en Europe et en Amérique du Sud pour raconter leurs histoires… Beaucoup… n’ont pas le courage moral, ni la capacité de supporter cette réalité… » » « Dossier pédophilie. Le scandale de l’affaire Dutroux. » p49 : « … une filière de snuff-movies aux Pays-Bas qui sert des clients français, belges et allemands… L’Anglais me propose alors ce qu’il a de meilleur : LA MISE A MORT D’ENFANTS. IL S’AGIT D’EMBARQUER A PLUSIEURS SUR SA PENICHE, DE PRENDRE LA MER ET DE SE SATISFAIRE SEXUELLEMENT AVEC UN GOSSE AVANT QUE CELUI-CI NE SOIT JETE A L’EAU… IL ME FAUDRAIT PAYER 115 000 F… », p 258 : « … meurtre d’enfants dans les Ardennes et au Luxembourg dans des parties de chasse… », p259 : « … château des Amerois… lieu où se déroulent des soirées de type sataniques et pédophiles avec sacrifice d’enfants… », p261 : « … son récit dépasse les limites de l’entendement tant il avance des faits de violence et de barbarie insoutenables… Des récits insoutenables que l’on pourrait rapprocher sans peine des horreurs vécues par LES VICTIMES DES TORTIONNAIRES NAZIS OU RWANDAIS… » p267 : « … des dizaines d’enfants tués à l’arbalète lors de véritables chasses à courre dans les parcs privés de luxueuses résidences… » Régina Louf décrit une de ces chasses en p117-121 de « Silence on tue des enfants ! » et localise 3 sites de chasse p25 sur une carte de la Belgique.

Schwartzenberg questionne p13 de « Silence on tue des enfants ! Voyage jusqu’au bout des réseaux » : « pourquoi, après ces aveux [de Tony bourreau de Régina enfant], les magistrats ont-ils décidé de clore les dossiers… » Van der Smissen, avocate de Régina Louf, note p20 : « … Quatre rapports de relecture sont rédigés par la nouvelle équipe d’enquêteurs. Ces rapports… sont censés démontrer que le témoignage de X1 ne tient pas la route… Toutes les critiques publiées sur le témoignage de Regina Louf ne sont en réalité qu’un condensé des rapports de relecture… » [il y a là un invariant fonctionnel systémique analogue au traitement de l’affaire Renard-de Montgolfier]

Willy Holvoet : « …La manipulation de la presse, par exemple. La diffusion d’informations erronées. Où l’ordre de ne pas diffuser certaines informations. Cela a d’ailleurs été confirmé dans un article du Monde signé par un ancien rédacteur en chef d’un célèbre quotidien belge, « Le Soir », pour le nommer et qui expliquait les pressions et les menaces (notamment sur l’emploi) dont les journalistes belges sont victimes par le pouvoir politique . Le mensonge quasi systématique est une autre méthode qui fonctionne car on utilise le fait que le peuple fait confiance automatiquement à ce que peut dire un ministre ou un parlementaire… »

En postface le psychiatre Reisinger expose la systémique du négationnisme : « Pour maintenir un enfant en état d’esclavage sexuel, il faut le convaincre qu’il ne trouvera de secours nulle part… On a vu – dans un passé plus ou moins proche – des sociétés « délirer » et lyncher des femmes adultères, des noirs, des juifs… De telles choses sont-elles possibles dans une société démocratique contemporaine ? Je regrette de devoir répondre affirmativement. J’ai moi-même senti le souffle de la haine aveugle qui enveloppe tous ceux qui ont voulu venir en aide à Régina Louf… Nous nous trouvons aujourd’hui dans cette situation paradoxale, où la presse décrète qu’une victime est folle, au mépris des experts psychiatres… Or, le seul motif pour lequel on prétend qu’elle est folle, c’est que son récit est incroyable. Qui pourrait prétendre en effet que des membres de la haute société belge soient assez pervers pour prendre plaisir à tuer des enfants ? C’est incroyable… donc c’est faux !… Rappelons-nous qu’au cours de la deuxième guerre, les Alliés disposaient des informations nécessaires sur Auschwitz, mais personne ne voulait y croire… EN TANT QUE CITOYEN JE DOIS AVOUER MA GRANDE INQUIETUDE… Une enquête arrêtée sous des prétextes fallacieux. Des enquêteurs écartés sans raison. UNE PRESSE MANIPULEE. Tout ceci donne à penser que l’enquête sur X1 a été étouffée. Pour quelles raisons ? Les noms des personnalités citées dans le témoignage de Régina Louf permettent sans doute de répondre à la question : il s’agit d’hommes politiques, d’industriels et de financiers généralement considérés comme intouchables, et qui sont capables de mettre en jeu d’ENORMES MECANISMES DE PROTECTION… Ce livre… nous permet de comprendre de l’intérieur comment le réseau se constitue, comment il recrute ses victimes, comment il établit sa domination sur elles, et comment il se protège… UN ETAT QUI RENONCE A TIRER AU CLAIR UNE TELLE AFFAIRE N’EST QU’UN SIMULACRE DE DEMOCRATIE. LA SAUVEGARDE DELA VIE – ET PARTICULIEREMENT DE CELLE DES ENFANTS – CONSTITUE LE PREMIER DEVOIR D’UN ETAT DE DROIT… » »

Début mars 2008, le centre de torture, de viol et de massacre d’enfants du Haut de la Garenne à Jersey constitue l’archétype systémique pour les affaires Alègre, disparues de l’Yonne/Jambert/centre de torture d’Appoigny, Dutroux/Nice, Fourniret avec son château des Ardennes, avec Edward PAISNEL ouvertement ésotériste et sataniste et un processus négationniste du type Dutroux et Alègre qui s’amorce : comme pour ces affaires les négationnistes permettent de saisir en creux le réseau. Edward PAISNEL disparaît avant de sortir de prison.

Le système est-il symboliquement analogue au domaine d’Edward PAISNEL avec deux pièces fermées à clé, la dernière comportant une bibliothèque murale abondamment garnie d’ouvrages ésotériques et un placard basculant avec des ouvrages consacrés aux démons, une sorte d’autel avec le journal du maniaque : « Satan , mon maître, je suis ton esclave. Ordonne et j’obéirai », PAISNEL se prenant pour la réincarnation de Gilles de Rais… il dédie chacun des crimes qu’il a commis au prince des ténèbres… ?

TF1 5/7/01 20h : « Depuis l’âge de 5 ans, violée et vendue par ses parents adeptes d’une secte satanique, Véronique, 20 ans, a vécu l’enfer… Elle témoigne de l’existence de réseaux de notables pédophiles et adeptes de rituels sataniques, de trafics très lucratifs d’enfants (africains et français), de hautes protections dont bénéficieraient les membres de la secte, d’un sacrifice d’enfant en 1994 auquel elle dit avoir participé sous la menace d’une arme brandie par « celui qui dirige la gendarmerie de… (bip de TF1) », de la présence d’hommes de loi aux rituels, d’un lieu où seraient enfermés les petits cadavres…  » C dans l’air 19/5/09 sur les sectes : Jacky CORDONNIER, spécialiste du satanisme, mentionne le contact de l’UNADFI avec une jeune femme qui témoigne avoir subi un viol à l’âge de 6 ans lors d’un rituel satanique et dont la plainte, déposée en 2004 a été égarée. François de MUIZON décrit les messes rouges avec sacrifices humains pages 203-205 de « Les derniers exorcistes » éd. Filipacchi 1996 et présente pages 302-306 des dessins d’enfants analogues à ceux présentés par Lise LUCET sur France 3 : « C’est une scène de baptême sataniste. L’enfant est plongé dans un cours d’eau qui se trouve dans une forêt, jusqu’à ce qu’il perde connaissance. Dans certains cultes, les membres ont des costumes de prêtres, de policiers ou de personnages religieux, comme ici des habits de moines. Quand l’enfant revient à lui, on lui dit qu’il est né à Satan. » « Cette fillette est enfermée dans un coffre avec des serpents pendant la cérémonie appelée « mariage avec la bête », c’est-à-dire avec Satan. On convainc l’enfant que s’il y avait un Dieu, il arrêterait la douleur ». [Page 202, il mentionne «… que les restes d’une cérémonie satanique avaient été découverts dans les sous-sols du ministère de la Défense en 1985… » (référence à Géo septembre 1989 « Quand frappent les esprits »).] France3-Reportage: viols, sacrifices, charniers d’enfants en France : Présenté par la journaliste Elise Lucet. Parole d’ Enfants / Viols d’enfants : la fin du silence ?Le 27 Mars 1999 Une investigation menée par la journaliste Pascale Justice.

Pour le lien génocide/occultisme, Smith « Négrologie. Pourquoi l’Afrique meurt » p121 (voir aussi le film « Lord of war ») : « … Chef de guerre devenu chef d’Etat, Charles Taylor continue le pillage non seulement du Libéria, mais aussi de la Sierra-Leone voisine qu’il a embrasée dès 1991, en y déléguant l’un de ses lieutenants originaire de ce pays, Foday Saybana Sankoh… grand initié de la société secrète traditionnelle Poro… Foday Sankoh a instauré la terreur en Sierra Leone, notamment en ordonnant l’amputation des bras des prisonniers (« manches courtes » au niveau des coudes, « manches longues » au niveau des aisselles)… »

Le Point 26/11/09 page 66 : Dadis CAMARA le massacreur et violeur de Guinée « fait recruter des féticheurs de renom dans toute l’Afrique de l’Ouest. »

Pour le lien franc-maçonnerie-sorcellerie-génocide voir « L’Afrique subsaharienne. Une géographie du changement » de Dubresson Raison qui mentionne p160 : « Sassou Nguesso passait pour le plus grand sorcier du Congo. » (toutes les Françaises et tous les Français devraient lire les p 205-237 de « Noir Chirac » de Verschave pour savoir où en est leur pays, se désolidariser et entrer en Résistance face à l’innommable : faire des clics sur la flèche en bas http://congo-brazzaville.ifrance.com/noir_chirac.htm).

«  »Il y a une accélération depuis cinq ans », pense Jacky Cordonnier, universitaire spécialisé sur les sectes depuis 25 ans. Il a vu se développer un mouvement fort différent du satanisme d’autrefois… Jacky Cordonnier comme Paul Ariès… repèrent des signes montrant des liens avec le néonazisme. Le signe du bouc (auriculaire et majeur dressés) voisine avec le salut nazi (pouce, index, majeur dressés pour « IIIe Reich ») dans certains concerts. Un groupe de rock s’intitule « Rahowa », acronyme anglais de « guerre sainte raciale ». Dans des cimetières profanés, l’inscription « 14-18″ évoque en fait « les 14 mots » de l’américain David Lane (« Nous devons sécuriser l’existence de notre peuple et le futur des enfants blancs ») et « Adolf Hitler » (1 et 8 selon la place des initiales dans l’alphabet)… Tout vient des Etats-Unis, où l’Eglise de Satan est fondée en 1966 —le 30 avril, date de la mort d’Hitler— par Anton LaVey (1930-1997), auteur de la « Bible satanique » et conseiller [et acteur] sur le film « Rosemary’s Baby » de Roman Polanski. Michael Aquino, officier des Marines, scissionera en 1995, en fondant le Temple de Seth. « Les jeunes sont chassés comme du gibier, c’est extrêmement organisé depuis les Etats-Unis, par l’internet, la musique, la presse », assure M. Cordonnier. « L’idéologie derrière, c’est d’arriver à une société où l’homme a pu se libérer de tous ses tabous et peurs et OU LES FAIBLES SERONT ELIMINES ». Selon lui, la France, la plus touchée en Europe après l’Italie où vient de commencer le procès pour meurtres de huit satanistes. « La Vey a eu l’idée d’utiliser l’occultisme pour passer en contrebande des valeurs inacceptables », observe de son côté M. Ariès. « …Un jeune ne peut se dire néo-nazi mais peut se dire sataniste… ». En France, il a recensé une cinquantaine de groupes, dont l’Ordre des Neuf Angles et son rituel de messe noire autour d’un original de « Mein Kampf ».  »

Dans « Les cultes de l’enfer », Dominique Cellura mentionne le témoignage d’un jeune sataniste de Hillsburg aux USA : « … Seul me manquait le pouvoir. Je suis donc allé le chercher où il se trouvait dans les groupes sataniques… Je suis devenu grand prêtre. Puis notre leader a déjanté : il voulait « franchir le cap », mais il ne savait pas comment procéder. Alors à l’occasion d’une messe noire, il a fait venir des types de Caroline du Nord. Ils ont débarqué par avion et nous ont affirmé qu’ils s’occuperaient de tout, que ça allait bien se passer… C’étaient des types normaux… Plutôt le genre classes moyennes, des pères de famille comme on en voit le dimanche à Disneyworld !.. Une jeune fille a été sacrifiée, ça s’est passé devant moi, c’était horrible. La terreur de cette gosse, sa souffrance… Elle avait seize ans, dix-sept ans peut-être… Je dirai seulement qu’elle a été poignardée par ces gars de Caroline… Je ne sais pas ce qui s’est passé après, je me suis tiré… » Bruno Fouchereau complète dans « La mafia des sectes » : « … Tous les autres, sous l’emprise de leur jeune leader, crurent que ce meurtre leur ouvrait les portes d’un pouvoir tout aussi surnaturel qu’incommensurable. La petite structure d’adolescents marginaux d’Hillsburg, sous l’emprise d’aînés bienveillants et rompus aux rituels de haute magie noire, commençait alors une carrière criminelle. Le fait est devenu presque banal aux USA… »

En tant que religion, la sorcellerie, l’occultisme, le satanisme, doivent se voir appliquer la loi de 1905 sur la laïcité. Encore plus, lorsque les sociétés secrètes occultistes à serment d’allégeance violent massivement l’article 3 de la Constitution de la France. Encore plus, lorsque le système occulte occultiste débouche sur des génocides à la chaîne… A défaut, comme pour Hitler, la loi de 1905 n’est qu’une gestion de la concurrence.

FD Roosevelt (franc-maçon) et Churchill (franc-maçon), informés en temps réel de la dimension du génocide, par les écoutes anglaises et des témoignages y compris de source allemande, ont laissé faire sans réagir (hormis quelques largages de tracts et quelques émissions radios qui prouvèrent qu’agir était efficace). Hitler a reculé face à la résistance allemande (pour l’euthanasie, l’archevêque de Münster, qui sera déporté en juillet 1944; les conjoints «aryens» des juifs de Berlin). Richard Breitman “Secrets officiels. Ce que les nazis planifiaient, ce que les Britanniques et les Américains savaient” Mémorial de la Shoah p 221 : « … Le 6 octobre 1943, quatre cents rabbins orthodoxes, de concert avec un juif exubérant établi en Palestine du nom de Peter Bergson, qui dirigeait le Comité d’urgence pour le sauvetage des juifs d’Europe, avaient défilé du Capitole à la Maison Blanche en signe de protestation contre l’inaction américaine face à l’Holocauste… » L’analogie systémique est frappante avec le comportement de l’ONU, tel que défini par DALLAIRE, pour le Rwanda. Syndrome de Staline attendant aux portes de Varsovie que les SS aient fini de massacrer les Résistants polonais et parachevant ainsi un deuxième Katyn.

Les pages 188 à 208 du livre de Dallaire « J’ai serré la main du diable », questionnent sur le rôle de l’ONU dans le génocide du Rwanda : concrêtement la chaîne de commandement au-dessus de Dallaire facilite le génocide et p273 la France demande même le départ de Dallaire, un des seuls à réagir avec certains de ses adjoints… « … Le représentant spécial du secrétaire général, le Camerounais Jacques-Roger Booh-Booh, était un grand ami de la famille Habyarimana… envoie des informations lénifiantes… Lors de la réunion du Conseil de sécurité le 16 mai 1994, le représentant d’un gouvernement [du Rwanda] soutenu par la France fit un discours à l’ONU où il niait le génocide, affirmait que la radio rwandaise diffusait des messages de paix et que les responsables gouvernementaux sillonnaient le pays pour tenir des réunions de pacification… Le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) a donné le statut de « réfugié » aux concepteurs et aux exécutants de la solution finale au problème tutsi… Le fait que ces prétendus « réfugiés » arrivés au Zaïre se soient livrés jusqu’en 1996 au massacre des Tutsi du Kivu ne semble avoir ému personne… »

Sylvie JUMEL « La sorcellerie au cœur de la République » : « … Elections en folie… Le clan Chirac se serait assuré, immédiatement après l’élection de Mitterrand en 1981, la puissante magie du continent noir… les marabouts… Ils sont une centaine, rien de moins, nous dit-on, à débarquer en septembre 1994 à Paris. Mission : déstabiliser Edouard Balladur, présidentiable confirmé, à peu près sûr de son succès…»

Sylvie JUMEL « La sorcellerie au cœur de la République » : « … La face cachée de la politique française est hantée, depuis 1981, par le combat occulte des chefs… nous parlons bien des sorciers. Des mages, des jeteurs de sorts et autres thaumaturges adeptes de magie noire ou blanche, qui enfoncent des aiguilles dans des poupées… quand ce sont des ministres, des chefs de cabinet, de hauts magistrats… et des présidents de la République et leur entourage… Celui-ci veut-il s’assurer une victoire électorale, cet autre abattre un adversaire politique… en France, au plus haut niveau de l’Etat, on paie très cher pour s’assurer des effets réels ou espérés de la sorcellerie. Cela au moins est une certitude. »… y compris au prix de génocides à répétition ?

Sylvie JUMEL «La sorcellerie au cœur de la République» : «Merci à… tous mes interlocuteurs, informateurs dont je tairai le nom pour les garder encore longtemps en vie…»

La France a enfanté Turreau (« La Vendée doit être un cimetière national » « … il n’existera plus dans la Vendée, sous quinze jours, ni maisons… ni habitants… »), Westermann (« … Suivant les ordres que vous m’avez donnés, j’ai écrasé les enfants sous les pieds des chevaux, massacré des femmes qui, au moins pour celles-là, n’enfanteront plus de brigands. Je n’ai pas un prisonnier à me reprocher. J’ai tout exterminé… »), Carrier (« … ne laisse rien dans ce pays de proscription… » « …ils seront tous exterminés… » « … jamais je n’ai tant ri, ni éprouvé plus de plaisir qu’en leur voyant faire leur grimace pour mourir ! »… »), Beaufort (« … purger entièrement le sol de la liberté de cette race maudite… »), Hentez, Garreau et Francastel (« …la guerre ne sera complètement terminée que quand il n’y aura plus un habitant dans la Vendée. »), Caffin (… Tout y passera par le fer et par le feu… »), Amey (« …tout périt par les mains de sa colonne… »), Lequinio (« …La race est maudite… »), Carnot (« …passer à la baïonnette tout ce que vous rencontrerez d’habitants…nous devons tout sacrifier… »), Barère, Grandmaison, Grignon, Caffin (qui ont fait jeu égal avec les génocideurs du Congo-Brazzaville), Saint-Just façon Aztèque et Apocalypto (une « nation ne se régénère que sur des monceaux de cadavres ») comme Carrier « Nous ferons un cimetière de la France plutôt que de ne pas la régénérer à notre manière… »…

« La guerre de la Vendée et le système de dépopulation » pages 62-63 édition 2008 : « … A Angers, on tanne les peaux des victimes, afin de faire des culottes de cheval destinées aux officiers supérieurs… Saint-Just… déclare : « On tanne à Meudon la peau humaine. La peau qui provient d’hommes est d’une consistance et d’une bonté supérieure à celle des chamois. Celle des sujets féminins est plus souple, mais elle présente moins de solidité… » page 62 : « … Amey… fait allumer des fours… il y jette les femmes et les enfants… les cris de ces misérables ont tant diverti les soldats et Turreau qu’ils ont voulu continuer ces plaisirs. Les femelles des royalistes manquant, ils s’adressent aux épouses des vrais patriotes, et elles n’étaient coupables que d’adorer la nation… » « Le génocide franco-français La Vendée-Vengé » par Reynald SECHER page 167 : « … Un procès-verbal dressé par le comité révolutionnaire de Fontenay, et inséré dans le Courrier républicain (n° 364, p. 32), raconte la terrible aventure arrivée à la citoyenne Marianne Bastard, de la commune du petit bourg des Herbiers : « Lorsque les volontaires de la division de Grignon sont arrivés chez elle, elle fut au-devant d’eux pour leur faire voir un certificat qu’elle avait du général Bard et leur offrit de se rafraîchir ; ils la violèrent et ensuite mirent le feu à la ferme. Ces monstres voulurent ensuite la faire brûler avec ses bestiaux, mais elle parvint à se sauver courant chez sa mère, âgée de soixante-dix ans : elle l’a trouva un bras et la tête coupés… »… » « La guerre de la Vendée et le système de dépopulation » page 63 : « … A Clisson, le 5 avril 1794, des soldats du général Crouzat brûlent 150 femmes pour en extraire de la graisse… »… J’en envoyais dix barils à Nantes… : elle servait pour les hôpitaux. »… » page 58 : « … Les noyades par couple, ou « mariages républicains »… : il s’agit d’unir nus (les vêtements sont confisqués pour être vendus par les bourreaux), dans des positions obscènes, un homme et une femme, de préférence le père et la mère, le frère et la soeur, le père et la fille, un curé et une religieuse… » pages 59 : « … Les conventionnels, par ailleurs, ont esseyé l’asphyxie, dans des bateaux hermétiquement clos. Cependant malgré son faible coût (l’achat d’un bateau coûte 200 livres), ce moyen n’est pas retenu car… « le râle des mourants dérange les riverains » (sic)… » Toutes les Françaises et les Français, toutes les lycéennes et tous les lycéens, au titre de l’instruction civique, devraient lire les pages 53-56 de « La guerre de la Vendée et le système de dépopulation », édition 2008, sur les pontons de Rochefort. « Le génocide franco-français La Vendée-Vengé » par Reynald SECHER page 176 :  » … général de brigade Danican : « … Les atrocités qui se sont commises sous mes yeux ont tellement affecté mon cœur que je ne regretterai jamais la vie… « … » « La guerre de la Vendée et le système de dépopulation » page 66 édition 2008 : « … les troupes, constituées majoritairement de volontaires dits « têtes de mort » du nom de leur insigne [les SS Totenkopf ont donc été initiés lors du génocide de la Vendée et le nom d’un Heydrich français figure sur l’arc de triomphe de l’Etoile], sont lents, indisciplinés et obsédés par le pillage… » C’est le pillage qui sauve les survivants. François de MUIZON « Les derniers exorcistes » éd. Filipacchi 1996 page 202 : «… les restes d’une cérémonie satanique avaient été découverts dans les sous-sols du ministère de la Défense en 1985… » (référence à Géo septembre 1989 « Quand frappent les esprits »).

Lors de l’émission « Tout le Monde en Parle » du 28 mai 2005 sur France 2, à l’issue de l’interview de Mélanie Doutey concernant sa prestation dans la série télévisée Clara Sheller, Thierry Ardisson, par le biais de son jeu de cartes favori, à fait crier à la jeune actrice « Gloire à Satan ».

Sylvie COURTINE-DENAMY « Hannah ARENDT » page 245 : « … La structure même des mouvements totalitaires rappelle celle des sociétés secrètes : on y retrouve la même hiérarchie en fonction de « degrés d’initiation », la même stratégie du mensonge destinée à leurrer des masses non initiées, la même exigence d’allégeance absolue de la part de membres unis par leur soumission à un chef inconnu, mystérieux et entouré d’initiés, la même division manichéenne du monde entre les « frères de sang jurés » et la masse des « ennemis jurés »… »

HANNAH ARENDT QUALIFIE LES MOUVEMENTS TOTALITAIRES DE « SOCIETES SECRETES AU GRAND JOUR »…

Le totalitarisme du fondement occulte occultiste se révèle au grand jour, mais le secret sur occultisme et génocide est maintenu et ne pointe son nez que comme le haut très ténu de l’iceberg (occultisme et satanisme sont cependant de plus en plus décodables sur internet). Hitler, gazé lui-même en 1918, a affiché le gazage des juifs dès 1921 (cf page 579-580 de « Pourquoi Hitler ? Enquête sur l’origine du mal » de Ron ROSENBAUM « …le « gazage de quelques dizaines de milliers de juifs » en 1918 aurait peut-être sauvé l’Allemagne de la trahison… »), puis son objectif génocidaire en 1925 dans Mein Kampf, puis à nouveau en 1930 et 1939. C’est la tonalité même du discours de bouc-émissaire et de la propagande en miroir (les juifs et les tutsis sont une menace) qui est le révélateur.

L’outil le plus performant pour la prévention des seismes létaux totalitaires est le repérage des discours type Volkischer Beobachter nazi, type « cafards » des fiches du général ANDRE, d’HITLER et de la Radio Machette des Milles Collines au Rwanda [pages 117-118, le livre « Scandale au Grand Orient » d’Emmanuel THIEBOT, historien au Mémorial de Caen, sur les 18 818 fiches du général ANDRE, « relatées » par le Secrétaire Général Adjoint du GO, mentionne l’utilisation du terme cafard ; Hermann RAUSCHNING dans « Hitler m’a dit », « publié en 1939 comme un avertissement et un cri d’alarme », mentionne l’utilisation du terme cafards par HITLER], type banderole des Boulogne boys sur les chtis, à partir du décodage du fonctionnement en bouc-émissaire opéré par René GIRARD, professeur émérite à Stanford, dans « La violence et le sacré », « Des choses cachées depuis la fondation du monde », « Le bouc émissaire », « La route antique des hommes pervers » et « Je vois Satan tomber comme l’éclair ».

Le bouc-émissaire sert deux fois façon ouroboros : la deuxième fois, c’est pour confiner le sanctionnement des génocideurs. FOUCHE a même payé un réquisitoire contre CARRIER, à BABEUF alors sur la paille, pour s’exonérer… L’archétype du bouc-émissaire/fusible est le frère, d’origine modeste, capitaine MOLLIN, de l’affaire des 18 818 fiches du général ANDRE en 1901-1904 (à l’époque les fiches étaient manuelles), qui finit en Afrique abandonné de tous.

Ron ROSENBAUM  » Pourquoi Hitler ? Enquête sur l’origine du mal » : page 353 « … Hitler et les nazis ont tenté, de bout en bout, de garder le secret sur la solution finale… » page 350, Himmler, harangue du 6 octobre 1943 « Il fallait prendre la décision difficile de faire que ce peuple [les Juifs] disparaisse de la terre… IL VAUT MIEUX QUE NOUS EMPORTIONS CE SECRET DANS LA TOMBE. »… page 303 Hitler discours secret… aux troupes SS… avant… l’invasion de la Pologne… « Gengis Khan a volontairement et de gaieté de coeur fait massacrer des millions de femmes et d’enfants… QUI PARLE ENCORE DE NOS JOURS DE L’EXTERMINATION DES ARMENIENS ?… »

Le Monde des Religions mars-avril 2005 p5 et 26-29 : « … Un fait inquiétant demeure : les crimes satanistes ont augmenté de façon alarmante ces dernières années… des pans non négligeables de la culture ado -gothisme, musique métal – sont imprégnés de références à Satan… on trouve trace d’actes barbares et de profanations de lieux de cultes et de cimetières dans quasiment tous les pays d’Europe, ainsi qu’au Maroc, en Egypte, au Liban, mais aussi en Amérique latine et au Kenya. Les profanations de cimetières [rituel de passage de grade], PLUS SOUVENT A CARACTERE SATANISTE QUE RACISTE, se sont multipliées… En France, les chiffres manquent, LES RENSEIGNEMENTS GENERAUX SE REFUSANT A LES COMMUNIQUER [pour LACHEROY, tête pensante de l’Ecole française des escadrons de la mort dont la méthode a été appliquée au Rwanda, le deuxième point-clé, après la mise en place des hiérarchies parallèles, est de gagner la bataille de « la conspiration du silence »]… le nombre de profanation de cimetières de ces cinq dernières années serait le double de celui de la décennie précédente, c’est-à-dire environ 3000 tombes. CONTRAIREMENT AUX GOTHICS, LES SATANISTES NE CHERCHENT PAS A SE FAIRE REMARQUER… Ces groupes sont en augmentation, LEURS CRIMES AUSSI… »

Aux temps jadis, j’ai vu vers 8-10 ans un documentaire au cinéma sur les camps de concentration, documentaire dont le passge fut voulu par l’Etat, et à 18 ans,  j’ai fait, en 2e année de Fac, un exposé sur le nazisme, en lisant entre autres Mein Kampf dans l’édition pirate de SORLOT qu’HITLER avait attaquée en justice : cette édition comportait en épigraphe une phrase de LYAUTEY « Tout Français doit lire ce livre. » En 1944, les Juifs de Budapest n’ont pas cru ceux qui leur disaient de ne pas monter dans les wagons… En France, la princesse Bibesco avait entrepris, dès 1934 une campagne d’information contre les camps. Un jour elle s’écria, découragée : « Finalement, les horreurs des camps profitent aux nazis : c’est tellement abominable que les gens refusent d’y croire… »

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s