Beynost municipales 2014 : après échange, à sa demande, avec FELIX (devant le LIDDL), je confirme mon appel à l’abstention (ou au vote blanc pour ceux qui craignent des rétorsions). J’ai confirmé à FELIX que présenter une liste PS intolérante, tout en brandissant la tolérance, était suicidaire, avec HOLLANDE à 19% de satisfaits et des socialistes, au niveau national, terrorisés par le risque d’abstention massive, et qu’il roulait donc objectivement pour NICOD and Co. J’ai mentionné à FELIX que j’avais été très tolérant par rapport à son avertissement en conseil municipal, par rapport au stop létal de DESCAMPS rue des Jacquetières et à ses interruptions lors de mon exposé sur le PADD en conseil municipal, et que le mail de FONBONNE à CADET m’avait bien fait rigoler. J’ai eu confirmation de l’invalidation de mon avertissement par la réalité du fonctionnement vécu par FELIX, des problèmes récents de secrétariat du maire avec poursuite des modalités de fonctionnement vis-à-vis du personnel, et j’ai vu s’allonger la liste des élus poussés à la démission ou à la dissidence par NICOD (M, P, B, F, F, N, D, D, F, F…), dont une démission totalement surprenante par son impact. J’ai mentionné à FELIX que la liste des maires ou assimilé francs-maçons, sur la Côtière, questionnait sur la « démocratie » alorsque Gérard COLOMB lui n’a pas hésité à faire son coming out de longue date. J’ai indiqué à FELIX que je vais créer une association de défense pour mener des actions efficaces du type du combat pour la rue des Jacquetières et du combat pour la rue des Barronnières. FELIX promet un programme très concrêt : wait and see. Avec 8 Manifs Pour Tous au compteur, j’étais prêt à travailler avec des Beynolanes et des Beynolans honnêtes de tous bords politiques, mais le mot honnêteté lui-même est un gros mot (cf « Honnêteté ? Alors je ne pourrai plus baiser mon voisin ! »). Il est vrai qu’un Beynolan de Saint-Pierre m’a dit : « Bernard, tu es trop honnête ! ». Conclusion, comme AYRAULT l’a dit à ses conseillers : « il ne faut pas confondre la France catho avec la France facho. » :


Euthanazie – Le « panel » de 18 citoyens est un bras d’honneur statistique (et fait penser au jury d’appel d’Outreau… dont le résultat a été annoncé par avance par le procureur !). Tout Français qui a fait des stats sait qu’il n’y a pas d’échantillon vraiment représentatif à moins de 1200 personnes… et selon « Les frères invisibles » Pocket page 161 le comité national d’éthique est proche de la franc-maçonnerie. Sophie COIGNARD « Un Etat dans l’Etat Le contre-pouvoir maçonnique » page 282 : « …Qui, pourtant, sait que l’Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) est une sorte de succursale de la franc-maçonnerie ?… » L’euthanazie (-euthanasie) est le coeur du nazisme, la racine de la SHOAH. Voir l’Encyclopédie multimédia de la Shoah, de l’USHMM United States Holocaust Memorial Museum, ci-dessous :

« … Hitler donna l’ordre d’arrêter le Programme d’euthanasie fin août 1941, car les exterminations provoquèrent des protestations publiques, en particulier de la part de membres du clergé allemand. Cependant, cela ne signifia pas la fin de toutes les opérations d’euthanasie. En août 1942, les exterminations reprirent, mais en secret. Les victimes ne furent plus assassinées dans des installations de gazage centralisées, mais par injection mortelle ou surdose de drogue administrée dans un certain nombre de cliniques à travers l’Allemagne et l’Autriche. Bon nombre de ces institutions affamaient systématiquement leurs victimes, les adultes comme les enfants. Le Programme d’euthanasie se poursuivit jusque pendant les derniers jours de la Seconde Guerre mondiale, en s’étendant pour inclure d’autres catégories de victimes : les soi-disant « asociaux », les patients en gériatrie, les victimes des bombardements et les travailleurs forcés étrangers. Les assassinats eurent aussi lieu à l’intérieur des camps de concentration…

« Le Programme d’euthanasie inaugura l’utilisation des chambres à gaz et des fours crématoires pour les exterminations systématiques. Les experts qui y prirent part contribuèrent plus tard à la mise en place et au fonctionnement des camps d’extermination de la « Solution finale ». »

Source http://www.ushmm.org/wlc/fr/article.php?ModuleId=57

Dr Karl Brandt, médecin personnel d’Hitler, responsable de l’euthanasie nazie, au procès de Nuremberg : « L’euthanasie peut paraître horrible, inhumaine, mais les êtres humains qui ne peuvent plus prendre soin d’eux-mêmes et dont la vie est une souffrance doivent être aidés ; cette considération n’est pas inhumaine. Je n’ai jamais pensé que c’était contraire à l’éthique ou à la morale ». Jugé criminel de guerre le Dr Karl Brandt sera condamné à mort le 20 août 1947 et exécuté : l’euthanasie nazie a mis en place la logistique de la SHOAH et en particulier le Cyclon-B.

Peter Vronsky « Femmes serial killers » page 432 : « .. Zyklon B (Cyclone B), ce produit commercial était destiné à tuer les rats égarés dans les greniers à blé sans pour autant contaminer les stocks de céréales avec des pesticides… » CARRIER à Nantes [l’opération fut arrêté à cause des plaintes… des riverains par rapport aux cris des mourants !] et les sbires du génocideur corse aux Antilles utilisaient aussi le gazage destiné à tuer les rats, mais dans les bateaux.

« On tue les vieux » de Christophe FERNANDEZ président de l’AFPAP Association française de protection et d’assistance aux personnes âgées, Thierry PONS coordinateur de l’AFPAP, Dominique PREDALI journaliste avec introduction par le Professeur Jacques SOUBEYRAND chef du service interne et gériatrie à l’hôpital Sainte-Marguerite de Marseille, décembre 2007, page 76 « … Le Docteur Jean-Marie Gomas est encore plus catégorique : toutes les semaines, dans les hôpitaux de la région parisienne, des patients se font euthanasier sans l’avoir demandé et sans qu’il soit possible de les protéger. Il affirme que ces euthanasies sauvages sont monnaie courante dans les hôpitaux comme à domicile. L’une de ses consoeurs a d’ailleurs démissionné d’un grand centre anticancéreux d’Ile-de-France « car elle en avait marre de voir euthanasier ses malades tous les week-ends pour faire de la place pour les chimio du lundi matin »… », page 206 : « … Force est de remarquer que les lois concernant les animaux sont plus sévères. Le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer a condamné le 13 janvier 2004 un homme à quatre mois de prison ferme pour avoir tué son caniche… »

William REJAULT « Maman, est-ce que ta chambre te plaît ? survivre en maison de retraite »page 243 : « … Nous, notre boulot, c’est un peu la controverse de Valladolid, il nous faut expliquer à longueur de temps que les Alzheimer sont des êtres humains… »

« La société pure de Darwin à Hitler » André PICHOT page 267 : « La façon de procéder suivante est utilisée avec les vieilles gens encore en parfaite santé et vivant chez eux ; un dirigeant politique les convoque, puis un médecin, généralement SS, établit que ces vieilles gens sont mentalement déficientes. Il suggère de les mettre en tutelle et de les envoyer à un établissement ; de là, ces vieilles gens sont envoyées aux chambres à gaz »

Philippe VALODE « Hitler et les sociétés secrètes » : page 146 : « … 80% du corps médical est devenu membre du parti nazi, ce pourcentage atteignant presque 100% chez les jeunes médecins… » »

« Films, radio programs, and articles in the widely-read Nazi press including Der Stürmer and the Volkischer Beobachter promoted euthanasia as both merciful and logical… By the time Hitler signed his Euthanasia Authorization, an organization to implement the order had already been set up, and in fact had been functioning for some months. It was based in offices at 4 Tiergartenstrasse in Berlin. It was known officially as the Reich Association of Mental Health, or more commonly, from its address, as Aktion T4. Philip Bouhler–the head of the Führer’s Chancellery, and the man to whom Hitler’s Euthanasia Authorization was addressed–was assisted there by SS Oberführer Victor Brack, SS Oberführer Werner Blankenberg, and the psychiatrists Herman Paul Nitsche and Werner Heyde. Those leaders presided over a larger bureaucracy. Processing of patients in psychiatric institutions began almost immediately. A questionnaire was sent out by the Reich Ministry of the Interior to various mental hospitals. These questionnaires solicited details of the patients’ illness and, most importantly, their ability to work. A team of three doctors at T4 would decide who was to live and who was to die. They were paid on the basis of numbers of forms they passed as suitable for extermination. They soon set a target of 65,000-70,000 who were to be killed under the auspices of Aktion T4. In the end they exceeded their own target… It is remarkable to notice the degree of consensus which the Nazis achieved. No doctor or nurse was forced against his will to work at the euthanasia institutes; no family which objected to a transfer was punished for intervening… In the summer of 1940, all Jewish mental patients were the subject of a fatal « transfer order » from the Reich Ministry of the Interior, delivering them into the hands of the staff at T4 at the euthanasia institutes. In April 1941, a murder campaign parallel to that sponsored by Aktion T4 began in the concentration camps. This effort was called Aktion 14f13; its aim was to gas all prisoners who were unable to work because of sickness or starvation, or whom the camp guards judged disruptive or hostile. This program was run by T4 personnel, and it claimed the lives of some 20,000 camp inmates. Aktion 14f13 was the forerunner of the Final Solution. T4 operatives, over one hundred in number, staffed the Aktion Reinhard, the SS group that ran the Belzec, Sobidor, and Treblinka extermination camps. The original commandants of these camps all came from the Reich Association of Mental Health and were on its payroll. The mechanism of gassing was perfected first in the euthanasia institutes. In this way, euthanasia became the midwife at the birth of the Shoah.


HOLLANDE selon Serge RAFFY dans « Le Président » : attraper la queue du Minotaure ?

– un cérébral à mèche lente

– un crocodile

– excès de pragmatisme

– il ne passe jamais en force

– Hollande n’aime pas les lignes droites

– une minutie qui nous a laissés pantois

– la tactique du boa

– la queue du Minotaure p132-133 : « … vous attrapez la queue du Minotaure et vous ne la lâchez plus. Vous risquez d’être éclaboussé de merde, mais vous êtes sûr de ne pas prendre de coups de cornes. » (Jacques PILHAN)

– flegme et placidité

– sous la jovialité le serpent sommeille

– le serpent Kaa

– sous l’édredon un calibre 12

– Hollande aime maîtriser les évènements en amont

– Tulle la loi du silence (là, comment ne pas penser au génocide du Rwanda) p122

Une partie des francs-maçons de HOLLANDE sont des relations personnelles anciennes (SAPIN aux EOR, LE DRIAN pour les groupies de DELORS, TEULADE pour la prise de la Corréze…)

A la lecture du livre, on se dit que les surprises ne sont pas finies avec Ségolène habituée du fonctionnement à la hussarde par surprise (cf la façon dont elle a déjoué son meurtre rituel symbolique à Rennes pages 447-454).

Ségolène ROYAL a été la seule personnalité politique à se battre contre la pédocriminalité à l’école, selon Sophie COIGNARD dans « L’omerta française », et la seule personnalité politique à soutenir les familles des disparues de l’Yonne.

On peut se demander si vis-à-vis de la franc-maçonnerie et de TAUBIRA, HOLLANDE, ce n’est pas MITTERRAND vis à vis du PC et de ROCARD, la tactique du boa de MITTERRAND de la page 131 : « la tactique du vieux Florentin est celle du boa constrictor : étouffer lentement sa proie pour mieux l’avaler. » Ce serait supposer, pour TAUBIRA, que HOLLANDE a fait une croix (momentanée ?) sur la justice de DUTROUX-ALEGRE à BEREGOVOY-GROSSOUVRE et au Rwanda…

La persécution d’Eric DE MONTGOLFIER, Jean DE MAILLARD, Marc TREVIDIC, Fabrice BURGAUD, sera un test. Compte tenu de ce que sait et de ce que peut sortir SARKOZY, les affaires KARACHI et autres frégates de Taïwan et les génocides à la chaîne seront-ils encore et toujours étouffés ?

Ce qui est sûr, c’est que HOLLANDE n’est inféodé à personne, garde des marges de manoeuvre, fait immédiatement une croix sur les échecs et passe au chapitre suivant.

Ce qui est sûr, c’est que HOLLANDE est une machine intellectuelle très performante (on se dit, au premier abord et en se trompant peut-être, tellement les politiques sont décevants : le meilleur profil à la fois d’intelligence et de capacité tactique depuis DE GAULLE, sauf quand il se fait passer un savon pour prise d’autonomie  par MITTERRAND avec Ségolène… et sauf à ce que Serge RAFFY soit aussi flagorneur à l’égard de HOLLANDE que Catherine NAY à l’égard de SARKO dans « Un pouvoir nommé désir ») : reste à savoir au service de quoi et quelle est sa pensée, quelles sont ses limites face au totalitarisme français létal de ses prédécesseurs.

En tant que CPA 90-91, HOLLANDE me paraît, à ce jour (et je peux me tromper comme je me suis trompé sur SARKO en fait GUAINO) un HEC plus crédible que DSK et PROGLIO…

Reste que j’ai l’intime conviction (et ça vaut ce que vaut une intime conviction) que SARKO a roulé dès le Fouquet’s pour faire passer, comme une lettre à la poste et sans débat (c’était l’objectif en loi de PARETO ou des 20/80), l’euthanazie de HOLLANDE et VALLS en exécutant, avec une pleine efficacité, une mission de désolation de la France au sens d’Hannah ARENDT : SARKO a tout fait pour ne pas être réélu, tout et avec méticulosité ! A ce niveau, ce n’est pas un hasard !

Sophie COIGNARD « Un Etat dans l’Etat Le contre-pouvoir maçonnique » page 79 : « … Pendant sa traversée du désert, après la défaite d’Edouard Balladur, Nicolas Sarkozy a fréquenté, comme intervenant extérieur, plusieurs loges de Neuilly, dont celle de l’ancien sénateur Henri Caillavet… » http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Caillavet

Sophie COIGNARD « Un Etat dans l’Etat Le contre-pouvoir maçonnique » page 282 : « …Qui, pourtant, sait que l’Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) est une sorte de succursale de la franc-maçonnerie ?… »

Je pense qu’Emmanuel TODD a été le décodeur exceptionnel du SARKO totalitaire dans « Après la démocratie » et que c’est le Parti pirate qui nous sauvera si les Indignés le rejoigne en masse (mais là aussi ce sera fonction de la qualité des porteurs du projet du Parti pirate).

Pour les IMMIG, les Idéologues Mystiques de la Mort Intrusive en Gros, les Luke la main froide qui cornaquent la NGOORT Nébuleuse Génocidaire Occulte Occultiste Relativiste Totalitaire « humaniste », qui tiennent le système franco-belge, l’unité de compte de base est le million de morts, avec :

– l’approche indirecte de type SUN TSU et LIDDELL HART au Burundi-Rwanda-Kivu-Zaïre-Congo-Brazzaville-Beach (officiellement GO contre GLNF pour le bouquet final)

– la tactique du petit doigt dans l’engrenage (théorie de l’engagement de CIALDINI) et du petit à petit l’oiseau fait son nid, de la grenouille qui se laisse ébouillanter dans l’eau chaufffée progressivement, pour l’éradication des « faibles » sur le modèle de l’éradication eugéniste de 96% des trisomiques au moment où la recherche médicale progresse.

– un objectif très clair : le « suicide civique » généralisé sur le modèle des falaises de Saïpan de TOJO, le société de type lemmings, en commençant par les ados suicidaires car victimes d’abus pédocriminels.

HITLER a déjà gagné, la SHOAH a déjà eu lieu en Afrique façon Légion Condor version SUN TSU et LIDDELL HART, l’euthanasie « humaniste » et eugéniste d’HITLER est acquise, la République de Weimar, faisandant les procès de meurtres à la chaîne (et, en plus, en l’occurence, les procédures pour la chaîne des génocides), est en phase finale, la France totalitaire est tenue par les sociétés secrètes comme le nazisme avec la Société de Thulé et ses avatars occultistes type HIMMLER (et le Japon totalitaire) : HOLLANDE sera-t-il le VON PAPEN et/ou le HINDENBURG ou le KADAR de la France ?

Qui vivra verra et saura si GOUTEUX (+) a été prophétique dans son annonce du génocide à venir, en référence au génocide du Rwanda qu’il était bien placé pour connaître : ce qui est sûr c’est que les chanteurs satanistes sont un hoquet de Mein Kampf quand ils annoncent l’éradication de l’humanité indigne de vivre !