Cardinal Vingt-Trois : Le tribunal a plus jugé sur les intentions du dr #Bonnemaison que sur la matérialité des actes,Cela n’efface pas les actes qu’il a posés.

Dr Karl Brandt, médecin personnel d’Hitler, responsable de l’euthanasie nazie, au procès de Nuremberg : « L’euthanasie peut paraître horrible, inhumaine, mais les êtres humains qui ne peuvent plus prendre soin d’eux-mêmes et dont la vie est une souffrance doivent être aidés ; cette considération n’est pas inhumaine. Je n’ai jamais pensé que c’était contraire à l’éthique ou à la morale ». Jugé criminel de guerre le Dr Karl Brandt sera condamné à mort le 20 août 1947 et exécuté : l’euthanasie nazie a mis en place la logistique de la SHOAH et en particulier le Cyclon-B. 

1°) « Hitler et de nazisme » de Claude DAVID :

– HITLER est un possédé p38 ; BORMANN Méphistophélès de HITLER p110 ; ce méphistophélisme distingue la dictature d’HITLER p124 : Claude DAVID ne croit pas si bien dire, un possédé a déclaré qu’HITLER est en enfer lors d’un exorcisme.

– HITLER sort tout et son contraire du jour au lendemain (invariance fonctionnelle systémique : HOLLANDE et l’objection de conscience des maires).

– impunité des crimes politiques nazis sous la République de Weimar p34 (invariance fonctionnelle systémique : Trocadéro, Rennes, Nantes…).

– « L’hitlérisme n’est pas une doctrine : c’est un mouvement… le seul dogme fut le racisme… » (invariance fonctionnelle systémique : le seul dogme est La Mort Pour Tous non négociable sur fond de désolation totalitaire et en version falaises de Saïpan, y compris pour les enfants selon le modèle belge).

– insatiabilité p38 : « il aboutit au mouvement pour le mouvement », massacre des handicapés, puis des vieux valides, puis des Juifs et des Polonais, puis des prisonniers russes (invariance fonctionnelles systémique : passage de l’IVG à l’éradication eugéniste radicale des trisomiques au moment où le traitement progresse et épanouissement dans l’euthanazie et La Mort Pour Tous).

– « cette politique naît au jour le jour et se développe selon les lignes de moindre résistance en Europe »p41 (invariance fonctionnelle systémique retrait provisoire de GPA-PMA mais nomination d’une dure à la Famille).

– « le droit est ce que l’homme aryen trouve juste » p62 (invariance fonctionnelle systémique : « Justice » faisandée de façon massivement ciblée).

– « la régénération [terme de la Terreur et de tout totalitarisme] ne viendra que de sociétés étroites et secrètes » p63 (invariance fonctionnelle systémique : France sous contrôle de sociétés secrètes occultes occultistes avec un programme, de type Hitlerjugend : arracher les enfants aux familles et à la religion, ce qui constitue un viol de la Déclaration universelle des droits de l’homme et du principe de laïcité).

– loi des pleins pouvoirs p70 (invariance fonctionnelles systémique : y aura-t-il utilisation du coup d’état permanent face aux suites de la désolation totalitaire de masse ?).

– HITLER n’informait pas toujours ses collaborateurs (là, il fallait entendre MELENCHON et alii sur France 3 récemment).

– l’administration est dédoublée par le parti p 71, comme en URSS (invariance fonctionnelle systémique : l’ensemble du système est sous contrôle de la franc-maçonnerie en violation de l’article 3 de la Constitution et XVI de la Déclaration des droits de l’homme).

– trois Instituts supérieurs SS p74 (invariance fonctionnelle systémique : l’Institut Supérieur de l’Anomie).

– le juge n’est pas le gardien des lois mais l’auxiliaire du gouvernement p75 (invariance fonctionnelle systémique : persécution de de MONTGOLFIER, de MAILLARD, MURCIANO ; « Justice » faisandée massivement de façon ciblée par la franc-maçonnerie).

– pratique de la détention préventive pour les adversaires politiques p75 (invariance fonctionnelle systémique : embastillement rue de l’Evangile, Nicolas, emprisonné qui n’a pas approché la victime).

– Goebbels contrôle presse, radio, cinéma, édition p76 (invariance fonctionnelle systémique : les Françaises et les Français ne croient plus les médias et mésestiment les journalistes).

– la perle des perles p78 : « … le national-socialisme, d’autre part, tend à arracher dès que possible les enfants à la famille pour les confier à la direction de l’Etat » (invariance fonctionnelle systémique radicale : TAUBIRA-PEILLON arracher les enfants à la famille et à la religion).

– les chômeurs sont hébergés dans la gigantesque administration du parti p80 (invariance fonctionnelle systémique : le Totalitarisme Français s’appuie sur la prébende de masse).

– « intolérance et dogmatisme » des Eglises protestantes qui ne veulent pas se faire digérer p98 (invariance fonctionnelle systémique de type propagande en miroir : le qualificatif d’obscurantisme remplace le qualificatif de fanatisme de la Terreur et du massacre des enfants du Petit-Luc en Vendée).

– les Alliés ne soutiennent pas les conjurés p115 (invariance fonctionnelle systémique : vote à main levée au Sénat, « Droite » et « Gauche » confondues).

Et le point nodal systémique p74 : dans les camps de concentration, le régime alimentaire est calibré pour une survie de 9 mois (invariance fonctionnelle systémique : Biafra, génocide arménien pour les femmes et les enfants, HOLODOMOR, parachèvement de l’euthanazie et ghettos plus programme pour les slaves et la France, Grand bond en avant, Corée du Nord…).

Conclusion : la France est un vrai système totalitaire et le génocide du Rwanda, les 190 morts du système ALEGRE, le massacre barbare des appelés prolétaires de Mourmelon et les milliers d’enfants du fichier Zandwoort ,sont là pour confirmer que l’on a pas affaire à des rigolos ou à des amateurs.

2°) « Purifier et détruire Usages politiques des massacres et génocides » de Jacques SEMELIN :

– page 37 : « Ta mort, c’est ma vie. » : ce qui est très exactement la définition du pervers (cf « La passion de détruire d’Erich FROMM).

– page 41 : culte de la violence, « ce véritable culte de la violence qui semble se développer en Allemagne au cours des années 1920 », cf Trocadéro, Rennes, Nantes.

– page 51 : « l’idéologie soviétique s’est heurtée dans les faits à une résistance de noyaux familiaux et sociaux profondément ancrés dans les mentalités collectives », cf la Manif Pour Tous et l’électorat musulman.

– page 61 : diversification des ennemis, définition de l’ennemi de plus en plus large , cf le Mein Kampf du Satanisme aujourd’hui : génocider les 3 grandes religions monothéistes et « l’humanité entière indigne de vivre ».

– page 73 : « guerre rendue inévitable par la croyance en son inévitabilité », cf l’euthanazie et l’éradication eugéniste des trisomiques.

– page 81 : « ensorceler la nation ».

– page 97 : le génocide est annoncé, cf l’annonce publique et officielle, de type Mein Kampf, du génocide des 3 grandes religions monothéistes et de « l’humanité entière indigne de vivre » par le Satanisme..

– page 132 : la persécution procède et progresse par paliers, « lorsqu’une autre mesure discriminatoire était mise en œuvre sans susciter de réactions hostiles, alors un nouveau palier dans la persécution pouvait être franchi », cf l’euthanazie après l’éradication eugéniste radicale des trisomiques.

– page 140 : liens génocides-« grands bonds en avant de caractère révolutionnaire », cf la Terreur.

– page 182 : la BBC annonce officiellement la SHOAH dès décembre 1941 et le 30 juin 1942 le journal anglais The Daily Telegraph avance officiellement le chiffre de 1 million de morts ! cf dans les années 1990, le génocide du Rwanda est présenté à la télé.

– page 186 : les Krankenlagen sont destinés à faire mourir les malades de froid et de faim.

– page 199 : « la passivité dont les Alliés ont fait preuve à l’égard de l’extermination des juifs », cf le Rwanda, en pire, puisqu’il y a eu sublimation collective du génocide.

– page 202 : l’impulsion vient du sommet du pouvoir totalitaire (HITLER, STALINE, MAO, Loge P2-Société de Thulé française…).

– page 203 : plus le processus progresse plus il est difficile à enrayer. C’est dans l’œuf que le Totalitarisme génocideur doit être étouffé : l’euthanazie est le problème totalitaire létal de la France.

– page 241 : la guerre autorise tout cf Rwanda.

page 244 : les nazis « tergiversent » (cf euthanazie) mais leur programme continue (l’euthanazie est parachevée par la famine) : en France, l’euthanazie a été officiellement et publiquement annoncée comme non-négociable

– page 245 : « La route d’Ausschwitz fut construite par la haine, mais pavée d’indifférence. » Ian Kershaw.

– page 247 : la capacité de réaction est progressivement broyée (la France est exceptionnelle au niveau mondial avec la Manif Pour Tous).

– pages 275 et 386 : continuum de destruction, rebondir sans cesse, élargir la cible, c’est le syndrome IVG-éradication eugéniste des trisomiques.

– page 276 : élimination des élites sur listes préétablies (Pologne été 1939, Kigali 7 avril 1994…) : d’où le principe de précaution essentiel par rapport au fichage rue de l’Evangile par la mouvance (le  PS de MITTERRAND) du génocide du Rwanda. A Kigali, les dirigeants de l’Emmanuel ont été assassinés dès le premier jour.

– page 282 : le Totalitarisme génocideur est un traitement industriel de déchets cf l’euthanazie et le pape FRANCOIS sur la « culture du déchet ». Des rituels pédocriminels létaux et barbares au suicide des jeunes et à l’euthanazie, l’intégration verticale est optimale.

– page 286 : l’impunité est LA REGLE. L’impunité est LE signal du Totalitarisme et la France est en plein dedans.

– page 299 : tout est miroir et bouc-émissaire.

– page 305 : inversion des normes (élément-clé du Satanisme Au grand Jour aujourd’hui).

– page 315, les chiffres-clés du syndrome de ZIMBARDO (complément du syndrome de MILGRAM) : 1/3 de sadiques de plus en plus sadiques, 50% de conformistes, 20% de normaux.

– page 329 : la victime participe à sa propre destruction (falaises de Saïpan de TOJO, euthanazie…).

– page 348 : l’impunité est le critère du Totalitarisme. C’est le syndrome République de Weimar et la France est en plein dedans depuis 30 ans.

– page 348 : passage de la propagande en miroir aux miroirs de destruction (page 31 crises en miroir entre Burundi et Rwanda… la France étant présente des deux côtés). Le Totalitarisme opère, lui, les horreurs dont il taxe ses boucs-émissaires, « on dénonce le danger de ce que l’on s’apprête à commettre ».

– page 352 : la déshumanisation est le critère du Totalitarisme (avec un pic, aujourd’hui en France, avec les rituels satanistes de massacres, viols et tortures d’enfants).

– page 365 : la convention de 1948 sur les génocides a été signée à Paris !!! et le Rwanda mettra autant de temps a être reconnu que la Vendée, sans parler de l’Unterwald.

– page 372 : famine hiérarchisée et atteinte à la capacité de reproduction biologique.

– page 373 : tentative de destruction culturelle de l’identité des groupes (on y est en plein en France avec le « projet de civilisation » de type Hitlerjugend).

– page 376 : transfert forcé d’enfants.

– page 391 : loi des suspects cf la Terreur,  STALINE et la Grande Terreur, cf la Manif Pour Tous.

3°) « Heydrich et la solution finale » d’Edouard HUSSON :

– HITLER en personne parle de pacte avec le Diable (page 42), de travail diabolique (page 207).

– la SHOAH est-elle un sacrifice rituel (page 429 et 432) donnant la victoire ou est-elle seulement liée à 1918 (page 404) ?

– HITLER donne les consignes générales (page 21) et, dans le cadre de la polycratie nazie, GOERING, HIMMLER, HEYDRICH, EICHMANN, ROSENBERG, démultiplient, en contexte d’émulation et de concurrence d’ »initiatives en direction du Fürher ».

– la décentralisation du processus induit sa radicalisation de fait accompli en fait accompli, pris comme référence de type « Allez-y, c’est permis ! » (pages 181, 390 pour la France).

– le plan à Long Terme passe par des plans à Court Terme, c’est la théorie de l’engagement de CIALDINI (le doigt dans l’engrenage ou petit à petit l’oiseau fait son nid de fait accompli en fait accompli) (page 227, 396).

– une limite est posée par la nécessité de « ne pas « troubler » la population… » (euthanasie, Mischlinge).

– mais « … le recul tactique cachait une radicalisation stratégique… » (page386)

– il y a endoctrinement de la police (ce qui module la notion d’ »hommes ordinaires » et la « banalité du mal »). (page 168).

– HITLER se veut insaisissable (page 21) : il y a invariance fonctionnelle systémique avec la France de 2014.

– « Hitler parle ouvertement d’une situation quand elle est bien établie. » (page 484) : cf de l’IVG à l’éradication eugéniste radicale des trisomiques façon falaises de Saïpan de TOJO.

– compte-rendu de la réunion de Wannsee : « C’est l’un des nombreux cas où le texte révèle un double fond : y adhérer revenait à être entraîné beaucoup plus loin que ce que l’on voulait… » (page 513). La systémique est identique au passage de l’IVG à l’éradication eugéniste des trisomiques (plus performante qu’HITLER via la méthode falaises de Saïpan de TOJO) et du PACS de GUIGOU au mariage pour tous, ce qui préfigure le dérapage létal de l’euthanazie comme en Belgique et aux Pays-Bas.

– la frustration suscite la rage chez HITLER qui met bas les masques.

– CHAQUE ERREUR, CHAQUE LOUPE, ENTRAINE UNE MONTEE DE LA VIOLENCE (page 238). LA REPRISE EN MAIN S’OPERE PAR LA RADICALITE. C’est le processus en cours en France : HOLLANDE sublime ses échecs (ou sa désolation totalitaire méticuleuse ou de type chien crevé au fil de l’eau, au sens d’Hannah ARENDT ?) par l’euthanazie.

– il y a élargissement du concept de Juif, comme pour l’IVG et l’éradication eugéniste des trisomiques (page 525).

– en Russie, les Juifs sont ciblés en tant que fonctionnaires et en tant qu’élite culturelle (page 515).

– les brutalités sont autorisées, intimidation (cf la France de 2013-2014 du national  au local) (page 47).

– « la SS et la police voulaient avoir les mains libres pour « arrêter les personnes dont le profil politique méritait qu’on s’intéressât à elles ». » (page 284) : comment ne pas penser au ratissage large et au fichage de masse rue de l’Evangile et au T-shirts-étoiles jaunes ?

– le fichage (page 301) est destiné à tuer tous ceux qui pourraient combattre et en particulier les élites, c’est un critère clé du Totalitarisme (Nuits des longs couteaux, Einsatzgruppen, Kigali 7/4/1994). La France depuis le général ANDRE et BOUSQUET est hors norme en matière de fichage létal et néfaste.

– en France occupée et non occupée, le recensement des Juifs pour l’évacuation sera effectué, selon toute vraisemblance, sans difficulté… » (compte-rendu de la réunion de Wansee page 522).

– le refus d’accueillir les réfugiés juifs fonde la SHOAH (page 42), ROOSEVELT y joue un rôle clé (page 118).

– d’ALEGRE à Outreau puis à la Belgique euthanaziant les enfants, il y a identité dans la « progression dans l’ordre du mal » (cf Berel LANG dans « Pourquoi Hitler ? » de Ron ROSENBAUM) par rapport au passage des Einsatzgruppen aux camps d’extermination.

– la massacre des femmes et des enfants est au cœur de la transition via les Einsatzgruppen (pages 282, 284, 310, 311).

l’euthanazie est le cœur du Totalitarisme génocideur et commence, comme la SHOAH, par une euthanazie par balles dès octobre 1939.

– il y a analogie inversée du « indigne de vivre » et du « mourir dans la dignité ».

– passage de l’euthanasie par pitié à la  SHOAH sans pitié.

– le génocide nazi vise le « non conformisme étranger à la communauté » (page 187), ce qui permet de prédire le final de l’euthanazie en France et en Europe.

la SHOAH commence au cœur de l’euthanazie avec le massacre des handicapés et malades juifs (pages 176, 184, 185, 190, 231, 241, 268, 304, 400, 418-419).

– les Einsatzgruppen ciblent, au tout départ en Pologne, à la fois les handicapés et malades, les juifs et les élites catholiques polonaises (185-190).

– il y a lien SHOAH-génocide des prisonniers russes (page 344).- la famine est un critère clé du Totalitarisme nazi (pages 297, 336, 338, 339), de STALINE (Holodomor), MAO, de la Françafrique (Biafra). La famine est planifiée par les nazis pour les prisonniers russes et pour les populations slaves de la Pologne à l’Ukraine et à la Russie.

– HITLER prévoit pour « la fin de la guerre… la persécution qu’il déclencherait alors contre les chrétiens… » (page 496).

– il y a accoutumance au meurtre (page 320) : ceci vaut pour l’euthanazie franco-belgo-hollandaise.

– il y a radicalisation cumulative de la violence (c’est amorcé en France avec la Nuit de Cristal en cours avec multiplication des profanations) (pages 31 et 531).

– il y a de plus en plus de victimes (page  201), une sorte de pic épidémique.

– il y a massacres au départ pour libérer des places pour les rapatriés germaniques comme aujourd’hui en France pour l’euthanazie hospitalière selon « On tue les vieux » [« On tue les vieux » de Christophe FERNANDEZ président de l’AFPAP Association française de protection et d’assistance aux personnes âgées, Thierry PONS coordinateur de l’AFPAP, Dominique PREDALI journaliste avec introduction par le Professeur Jacques SOUBEYRAND chef du service interne et gériatrie à l’hôpital Sainte-Marguerite de Marseille, décembre 2007,  page 76 « … Le Docteur Jean-Marie Gomas est encore plus catégorique : toutes les semaines, dans les hôpitaux de la région parisienne, des patients se font euthanasier sans l’avoir demandé et sans qu’il soit possible de les protéger. Il affirme que ces euthanasies sauvages sont monnaie courante dans les hôpitaux comme à domicile. L’une de ses consoeurs a d’ailleurs démissionné d’un grand centre anticancéreux d’Ile-de-France « car elle en avait marre de voir euthanasier ses malades tous les week-ends pour faire de la place pour les chimio du lundi matin »… »]

– au final, comme pour le Mein Kampf des chanteurs satanistes d’aujourd’hui et des poids lourds satanistes (1), l’objectif est de tuer tout le monde : Polonais, Ukrainiens, Russes, en commençant par les villes (analogie systémique avec les kmers rouges !) (pages 203, 589).

(1) http://beynost.over-blog.com/article-la-france-des-genocides-et-des-rituels-de-pouvoir-avec-viols-tortures-et-massacres-100134624.html

(2) Comme pour Hitler [et comme pour l’ANGKAR pour le génocide du Cambodge, avec les thèses de KHIEU SAMPHAN et HOU YUON en France, qui posent les fondations du traitement des citadins comme des boucs-émissaires, clone du programme d’Hitler pour la France : « Ce qu’il nous faut » déclare-t-il au Dr Kersten, « c’est une France agricole, vache à lait du Reich.Les paysans survivront toujours, mais les citadins, donc les ouvriers et les intellectuels, vont périr. Une douzaine de millions environ. Nous avons fait le calcul. » ], un nouveau Mein Kampf est affiché ouvertement, sans sanction face à l’incitation aux génocides de masse (en tout premier lieu de la MIVILUDES, archétype de la gestion de contrefeux rideaux de fumée): comme en 1925, chacun est prévenu. «… Je tue les enfants, j’aime les voir mourir… Tu es jeune mais tu vas mourir : je ne prendrai aucun prisonnier… Tuez les chrétiens, tuez les chrétiens… J’aimerais vous voir mourir. Armées de l’obscurité, détruisez par le feu leurs temples et leurs églises !… Nous voulons créer le plus possible de crainte de chaos et d’agonie pour que cette société chrétienne puisse se casser la gueule… nous répandons la mort et la dévastation…» «… Groupe Funeral dont le musicien dénommé « Hades » décrit ses objectifs dans le fanzine Deo Occidi : « J’ai créé Funeral pour diffuser mes idées, basées sur la destruction des religions juive, chrétienne et musulmane, la pureté et la suprématie de la vraie race aryenne […] L’esprit de Heinrich Himmler ne mourra pas. Nous sommes l’élite de la race supérieure. Sous le signe SS nous triompherons. Honneur et fidélité [cf le militaire français porteur de la devise SS en Centrafrique]. Sieg Heil. »… » … « Slayer dédia une de ses chansons Angel of death au bourreau nazi Joseph Mengele… Il y a trop de monde sur la terre… les survivants insensés seront heureusement écrasés sous les roues de notre progrès »… « Nous sommes attirés par la perversion et la décadence de l’être, nous aimons la souffrance… »… La Vey : « … l’arène crie et veut du sang chrétien… »… »Que le massacre commence/ Décapitez les chrétiens/ Violez leurs femmes et leurs enfants/ Leurs tombes doivent être profanées », programme du groupe norvégien Dimmu Borgir « … « …Anorexia Nervosa, qui se définit comme du dark metal nihiliste… : »… Purifiez ce monde dans le sang ! »… » même groupe (de Limoges) : « Suicide is sexy », Le conjoint de la fille de La Vey : « … il nous plairait de voir la majorité de la race humaine assassinée, parce qu’elle ne mérite pas le don de la vie », « un bain de sang serait une purification rituelle de la planète, qui a été trop longtemps souillée et dégradée »… « Et si l’on pendait le dernier curé avec les tripes du dernier islamiste » « Il faut aboutir à l’extinction de la race humaine. » « …Vous ignorez de quoi nous sommes capables. Eh bien, tremblez ! Le pire est à venir. LA PARTIE COMMENCE ! » Figaro Magazine 18/3/06 p 28-29 : « … Marilyn Manson… le poster géant exhibé sur la scène de ses concerts – plus de cent mètres carrés – d’un enfant crucifié et dépecé, littéralement écorché et pendant sur une croix non moins géante. » C dans l’air 22/2/05 sur le néo-nazisme : le policier représentant Synergie, pas né de la dernière pluie, souligne la montée de l’audience de Marilyn Manson dans les jeunesses allemandes et françaises. C dans l’air 18/3/05 sur le satanisme [j’ai été censuré sur le Forum de C dans l’air pour avoir cité ce C dans l’air !!!] : Cordonnier mentionne que Marilyn Manson est un très haut gradé de l’Eglise de Satan, 4e degré maître des voûtes, nommé par La Vey. Aujourd’hui en France 17/2/06 page 1 : « Sectes : le culte de Satan… Dans une interview donnée en novembre 2006, Marilyn Manson affirmait que  » l’Eglise de Satan est un élément fondamental du combat que nous allons mener… »… » Charlie Hebdo 10/9/2008 : «Que l’on redonne les chrétiens à bouffer aux lions !» Amorce de tonalité type Volkischer Beobachter ?

C dans l’air du 18/3/05 sur le satanisme : « …LA TOUTE PUISSANCE, LE PLAISIR DE DETRUIRE… LA DESTRUCTION DE TOUS LES ETRES HUMAINS COMME SYMBOLE DE TOUTE PUISSANCE… DOMINER ET DETRUIRE TOUS LES AUTRES… »

Aucun pays civilisé ne peut laisser s’exprimer de pareils appels au génocide universel, du type de la radio des mille collines gestionnaire du génocide au Rwanda, sauf à être secrètement partie prenante.

Publicités

Bygmalion struture de siphonnage de l’UMP selon le Canard du 25/6/14 p3. Les cocus du SARKOTHON ne donneront plus. SARKO a-t-il déclaré les millions de dons des cocus de l’UMP ?


Le lynchage du Rom c’est l’équivalent du Nigéria confiant la ville de Maiduguri aux gangs face à Boko Haram (Le Monde 24/6/14 p18).


Bouches-du-Rhône : un syndicaliste CGT ripou piquait les indemnités de travailleurs qu’il « défendait ». Source Aujourd’hui en france 26/6/14 p20.


Boko Haram : 279 jeunes filles enlevées, « les femmes ne doivent pas du tout être instruites » (1). » Que font les féministes ? On devrait les entendre non stop matin, midi et soir. Idem pour Julie GAYET après son clip qui se trompait volontairement de cible. TODD et LEBRAS démontrent que c’est la diagonale d’instruction des femmes Scandinavie-Savoie qui a fait progresser l’Europe.

(1) Source Aujourd’hui en France 25/6/14 p8.


La France de VALLS et HOLLANDE est un pays vraiment totalitaire, de type ERDOGAN ou POUTINE, comparée à l’Italie.

Permalien de l'image intégrée


Amandine ESTRABAUD : transmis par Paul-Emile CHARLTON. Article 40 du code de procédure pénale : tout ce qu’indique ce mail et les vidéos citées à sa suite est-il exact ? La saga du juge RENARD est édifiante sur le dérapage totalitaire de la France. Tout ce que recense mon travail de 30 ans sur la corruption et de 20 ans sur les génocides est-il exact ? L’étouffement des rituels satanistes pédocriminels létaux et barbares d’ALEGRE (les pseudo-suicides, Edith SCHLEICHARDT en tête, faisandés par des légistes et avec une promotion du type mentionné par PE.CHARLTON) à Outreau (cf l’ex-policier des RG de Toulouse qui, lui, confirme) et l’étouffement des génocides de la Françafrique, du Rwanda-Kivu-Zaïre-Congo-Brazzaville, font de la France un état totalitaire hyper-dangereux.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/2014/06/17/un-homme-en-garde-vue-un-apres-la-disparition-d-amandine-estrabaud-dans-le-tarn-500533.html

Décodage du système :

https://www.youtube.com/watch?v=09dQNcPt5fU

https://www.youtube.com/watch?v=CU2oACk1Yx4

104 000 vues

http://www.youtube.com/watch?v=EAKnYQZut7U

90 000 vues

http://www.youtube.com/watch?v=Pux3B82ElZY

http://www.youtube.com/watch?v=z4Y0kLc346Y

http://www.youtube.com/watch?v=WTFPphpT9pY

http://www.youtube.com/watch?v=mI1iKliR-O0

http://www.youtube.com/watch?v=HwijolX0bAs

http://www.youtube.com/watch?v=A0V4uoE9x9c

http://www.youtube.com/watch?v=g8WRXg_7Xe4

http://www.youtube.com/watch?v=nuLCgq7OlA4

http://www.youtube.com/watch?v=bv6JPjTXBkY

http://www.youtube.com/watch?v=vAlP9b1uzYE

http://www.youtube.com/watch?v=ES51b1zBmLM

https://www.google.fr/#q=AMIDLISA

http://editionsliberte.com/pdf/BoiteAPandore.pdf

 

https://beynost.wordpress.com/?s=30+ans

https://beynost.wordpress.com/2014/08/25/synthese-de-30-ans-de-travail-sur-la-corruption-et-10-ans-sur-les-genocides-en-sachant-que-jai-fait-un-expose-sur-le-nazisme-a-18-ans-en-2e-annee-de-fac-il-y-a-50-ans-merci-a-mes-lecteurs-de-secu/

La France est devenue un état totalitaire, de type poutinien, qui doit retrouver la liberté par :

– l’alignement de la liberté constitutionnelle d’expression et de la liberté constitutionnelle de la presse sur celles des USA,

– le rétablissement du droit de manifester, sans provocations et répressions d’état totalitaires (1),

– le droit de boycott, équivalent du droit constitutionnel de grève et du retrait de la plèbe romaine sur le Mont-Sacré,

l’application du principe de subsidiarité, promis lors du référendum de Maastricht,  de la portion de rue et du hameau à l’Europe,

– le référendum d’initiative populaire de type suisse,

– le recall de type californien,

– l’autonomie des territoires qui le souhaitent sur le modèle du Sud-Tyrol,

– le tirage au sort des représentants du peuple, sur 400 territoires du national au local, pour éviter le viol de l’article 3 de la Constitution : “Aucune section du peuple ne peut s’attribuer la souveraineté nationale” et surtout pas la nébuleuse occulte occultiste gnostique-luciférienne  à l’origine du nazisme et de génocides à la chaîne de la Vendée au Rwanda-Kivu-Congo-Brazzaville,

– la limitation des mandats politiques à un mandat unique, y compris dans le temps,

– la déchéance de la nationalité française pour tout dirigeant politique violeur des articles 2, 3 et 64 de la Constitution et 2, 12 et 16 de la Déclaration des droits de l’homme son préambule, de l’article 40 du CPP, avec jugement par un jury citoyen de 1200 Françaises et Français statistiquement représentatif du peuple français seul souverain.

– l’application de la Charte des naturalisés (déchéance de la nationalité française)  aux naturalisés qui violent la Constitution et son préambule la Déclaration des droits de l’homme.

– la perte à vie des droits civiques pour toute fonction publique suite à une condamnation dans un contexte réellement démocratique,avec jugement par un jury populaire et citoyen tiré au sort.

– la mise en place d’un crime de parjure pour toute fonction élective et régalienne, jugé par jury populaire et citoyen tiré au sort, avec pour sanction unique la privation à vie des droits civiques,

– la suppression de la CJR, il est inadmissible que les politiques se « jugent » entre eux,

– l’incompatibilité des fonctions régaliennes avec l’appartenance à des sociétés secrètes à serment d’allégeance inconditionnelle,

– la mise en place d’exécutifs tournants, élus avec l’incompatiblité précitée, sur le modèle suisse et réduits à environ 400, du national au local,

– la réservation au peuple seul souverain du droit de légiférer pour la Constitution (comme en Suisse) et pour sa représentation y compris pour l’exécutif.

– une armée et une police citoyennes, de type suisse et garde nationale (l’armée de métier de MARIUS marque la mort de la République romaine et sans les appelés les généraux putschistes d’Algérie auraient gagné et la « La répression pour tous ? » sonne l’alerte rouge par rapport à la mise en œuvre de corps francs type « République » de Weimar),

– tirage au sort de ministères publics tournants (sur le modèle de l’exécutif suisse) avec interdiction d’appartenance à des sociétés secrètes à serment d’allégeance inconditionnelle,

– à terme le remplacement du système régalien par 8000 coachs appliquant le principe de subsidiarité et l’appreciative inquiry, dans un contexte d’open source et de crowd sourcing.

– la nationalisation de 30 ans de biens mal acquis.

– la transmission durant 30 ans d’un mandat de gouvernance de la France aux pays scandinaves et à la Suisse, pour éradiquer le totalitarisme français.

Les références, pour sortir des routines négatives, des « jeux sans fins », des « toujours plus de la même chose » (cf Ecole de Palo Alto) sont :

– « La dynamique interne du travail Le rôle du mental », de Timothy GALLWEY, sur l’invention du coaching à l’équipe de tennis d’Harvard.

– « Systémique et entreprise » de Jacques-Antoine Malarewicz, sur la mise en oeuvre du coaching dans un groupe humain dédié à l’action.

– « How to be a star at work » de Robert E.KELLEY, sur l’invention de la performance humaine en groupe par un simple réparateur sur poteaux (promu au Bell Labs du New Jersey et à ses annexes de Chicago et Colombus, pour sa performance humaine) et l’analyse scientifique de son processus.

– « A contre-courant » de Ricardo SELMER, sur la mise en oeuvre exhaustive du principe de subsidiarité (la même expérience a eu lieu à Mantes dans le même type d’entreprise de moteurs marins).

– « The end of management » de Thomas PIZDEK, spécialiste de la Qualité qui aboutit au principe de subsidiarité.

– « Capital réseaux » sur les réseaux d’alliance sur le web, coeur du crowd sourcing.

Rappel : en crowd sourcing a été résolu, en quelques semaines (par un non-biologiste), le dépliage des protéines sur lequel les biologistes bloquaient depuis des années.

C’est le temps de la Résistance, des dissidents, des Indignés, des “Justes de la République” et des “Compagnons de la deuxième libération” !

 

8bdyo0k

 d’Estienne d’Orves

Le Totalitarisme Français est une société secrète au grand jour au sens d’Hannah ARENDT, avec sa Loge P2-Société de Thulé, son Reichsicherheitshauptamt et ses Heydrich, ses SS gnostiques-lucifériens, ses SA satanistes, ses ROEHM de Mourmelon, ses fonctions régaliennes de type République de Weimar à l’agonie, son armée de réserves de barbares fabriqués à échelle industrielle, ses rituels létaux et barbares d’ALEGRE à Outreau, sa Légion Condor et ses génocides françafricains à la chaîne à 10 millions de morts. Pour cornaquer une Société de Thulé, il faut 3-4 personnes, pour un génocide type SHOAH-Rwanda, une trentaine de personnes, pour les exécutions sur fichiers, type Nuit des Longs Couteaux ou 7 avril 1994, il suffit de quelques centaines de prétoriens, pour la police politique de type STASI, il suffit de contrôler la hiérarchie et quelques milliers d’hommes de main de profil SA, pour les colonnes infernales type Vendée ou Rwanda, il suffit de laisser carte blanche aux pervers formatés en masse par le tsunami occultiste-sataniste-sadomaso consumériste et médiatique. La France compte 15% de pervers, selon les dossiers sur le sujet. Le contrôle totalitaire de l’appareil régalien (HITLER s’est emparé de l’Allemagne et de l’Autriche par le contrôle des ministères de l’Intérieur : la mise sous contrôle des ministères de l’Intérieur et de la Défense en France aujourd’hui est documentée officiellement par le Figaro Magazine du 7/12/12 page 42 et du 26/2/14 page 39), des tireurs de ficelles aux assermentés des sociétés secrètes et aux tenus par le chantage, est transparent.

C’EST L’EMPRISE COLOSSALE ET LETALE (ASSASSINATS), STALINIENNE (voir HERRIOT et l’HOLODOMOR), DE L’ETOUFFEMENT DES RITUELS PEDOCRIMINELS LETAUX ET BARBARES, D’ALEGRE A OUTREAU, ET DU GENOCIDE DU RWANDA QUI QUALIFIE LE TOTALITARISME FRANCAIS ET L’ETAT D’ALERTE ROUGE.

Le Totalitarisme Français Loge P2-Société de Thulé est classiquement fondé sur la désolation totalitaire de masse du peuple au sens d’Hannah ARENDT ( plus de 4 Français sur 10 ne se chauffent plus correctement aujourd’hui). Pour passer de l’anomie (absence de règles) à l’amok (état de fureur homicide), il ne faut, en France, qu’allumer l’étincelle : la Loge P2-Société de Thulé Totalitaire Française (qui a un palmarès de casseroles létales et barbares à rendre jaloux HITLER, STALINE et MAO) est là pour allumer la mèche, comme au Rwanda !

L’anomie, soigneusement cultivée (1/3 de siècle de corruption de masse), et les génocides françafricains, galops d’essai à 10 millions de morts, préfigurent un amok de type Rwanda en France sur la base de l’annonce prémonitoire de GOUTEUX, qui en connaissait un rayon sur le sujet. La Loge P2-Société de Thulé est son catalyseur, hoquet du nazisme et de la SHOAH.

 

Décodage du système :

https://www.youtube.com/watch?v=09dQNcPt5fU

https://www.youtube.com/watch?v=CU2oACk1Yx4

104 000 vues

http://www.youtube.com/watch?v=EAKnYQZut7U

90 000 vues

http://www.youtube.com/watch?v=Pux3B82ElZY

http://www.youtube.com/watch?v=z4Y0kLc346Y

http://www.youtube.com/watch?v=WTFPphpT9pY

http://www.youtube.com/watch?v=mI1iKliR-O0

http://www.youtube.com/watch?v=HwijolX0bAs

http://www.youtube.com/watch?v=A0V4uoE9x9c

http://www.youtube.com/watch?v=g8WRXg_7Xe4

http://www.youtube.com/watch?v=nuLCgq7OlA4

http://www.youtube.com/watch?v=bv6JPjTXBkY

http://www.youtube.com/watch?v=vAlP9b1uzYE

http://www.youtube.com/watch?v=ES51b1zBmLM

https://www.google.fr/#q=AMIDLISA

http://editionsliberte.com/pdf/BoiteAPandore.pdf

– « Seduced by Death: Doctors, Patients, and the Dutch Cure » par Herbert HENDIN, sur l’euthanazie, hoquet du cœur et de la racine de la SHOAH.

– « HEYDRICH et la solution finale » d’Edouard HUSSON, décodage de la systémique du Totalitarisme génocideur barbare et du lien euthanazie-SHOAH-massacre des élites polonaises.

– « Je suis debout L’aîné des enfants d’Outreau sort du silence » par Chérif DELAY avec Serge GARDE.

– « Les cultes de l’enfer » de Dominique CELLURA sur le satanisme, coeur du système France aujourd’hui, complété par « Au Cameroun de Paul Biya » de Fanny PIGEAUD, pages 110-118, sur le fait que tout le monde, hommes, femmes et enfants, passe à la casserole sacrificielle sataniste létale avec actes de barbarie.

– « B … comme barbouzes » de Patrice CHAIROFF et le DVD « La Françafrique » de Patrick BENQUET : la France Totalitaire Génocideuse est issue du SAC et de FOCCART

– « Escadrons de la mort, l’école française » de Marie-Monique Robin qui décrit le RSHA, le Reichsicherheitshauptamt français

– « La mafia des sectes » de Bruno FOUCHEREAU sur « LUCIFER ABC » qui décode le génocide du Rwanda

– « Le Guide des sociétés secrètes » de Jean-Pierre BAYARD (expert encyclopédique de la franc-maçonnerie et auteur d’un ouvrage sur « Les pactes sataniques ») qui dresse le tableau de la nébuleuse occultiste qui a mis la France sous contrôle

– « La sorcellerie au cœur de la République » de Sylvie JUMEL, énarque

– « L’affaire Alègre, la vérité assassinée » de Gilles SOUILLES sur l’omerta systématique sur les rituels de pouvoir avec viols, supplices et massacres

– « Outreau la vérité abusée » de Marie-Christine GRYSON-DEJEHANSART et « Cult and ritual abuse » de James Randall NOBLITT et Pamela Sue PERSKIN, sur le versant pédocriminalité rituelle : la pédocriminalité sera revendiquée après l’euthanazie

– « Retour à Outreau Contre-enquête sur une manipulation pédocriminelle » de Jacques THOMET, l’auteur prenant ses distances avec Alain SORAL dans l’introduction.

– « Les disparus de Mourmelon » de Eric BELLAHOUEL, sur les RHOEM français.

– « La France au coeur du génocide des Tutsi » de Jacques MOREL sur la décinaison logistique de « LUCIFER ABC » avec le sorcier du couple HABYARIMANA et « Noir Chirac » de VERSCHAVE sur le génocide officiellement maçonnique, avec complicité active de l’ONU, du Congo-Brazzaville-Beach.

– « Hitler et l’Ordre Noir » d’André BRISSAUD, « Les racines occultistes du nazisme » de Nicholas GOODRICK-CLARKE, « Hitler et les sociétés secrètes. Les sources occultes du nazisme » de René ALLEAU, sur le Satanisme Au Grand Jour comme hoquet du nazisme.

– « Lucifer dethroned » de William & Sharon SCHNOEBELEN confirme « Lucifer démasqué » de Jean KOSTKA/Jules DOINEL, après 100 ans d’aveuglement lié à l’intox experte de TAXIL : les loges bleues sont le paravent de la nébuleuse occultiste et de son noyau sataniste létal tireur de ficelles des génocides.

– « La répression pour tous ? » de François BILLOT de LOCHNER, sur le totalitarisme stalinien (et nazi page 98) aujourd’hui en France.

(1) [« La répression pour tous ? », pages : 72 (métro syndrome PAPON : une maman de 37 ans), 75 (métro syndrome PAPON, avec insultes pétasse et salope), 77, 81 (brutalisation d’une jeune femme à terre+jeune fille handicapée violemment frappée : films pris accablants), 149 (« Nous voyons une manifestante à genou devant les CRS. Un civil (toujours avec son brassard) vient vers elle et lui donne un gigantesque coup sur la tête, accompagné d’un : « Arrête de sourire. » [Monsieur HOLLANDE votre République exemplaire, c’est « un gigantesque coup sur la tête » pour délit de sourire ???], 150, violence sur une jeune fille de 20 ans : « Un groupe de policiers en civil nous a donné l’ordre de nous agenouiller, mains en l’air [là, ça me fait penser à la fameuse photo du ghetto avec les enfants mains en l’air], tout en matraquant ceux qui n’allaient pas assez vite… j’ai souri en les voyant s’exciter tous seuls. L’un d’eux m’a alors attrapée par la capuche, me projetant la tête contre le sol tout en me criant : « ça te fait rire, ça te fait rire ? » Puis j’ai senti ma tête vibrer. il m’avait donné un gros coup (de genou je pense) en plein crâne. J’ai entendu tout le monde qui se mettait à crier… »), 103 et 153 (femme enceinte dans un transport bondé et avec chaleur étouffante : ça ne vous rappelle rien ?), 145 « des femmes enceintes, un aveugle [au fait, la vieille dame ratissée large alors qu’elle allait au Monoprix a-t-elle été fichée, monsieur HOLLANDE, vous qui avez commémoré la manif du FLN et de PAPON ?], un vieillard, des enfants. Monsieur HOLLANDE, les hommes qui rouent de coups des femmes et qui, après qu’un cordon des CRS les ait, de façon étonnante, laissé passer (la menace d’incidents de MAUROY en 1984 à VALLS en 2013 m’avait fait me poser la question : les incidents vont-ils être organisés façon incendie du Reichtag ou chemin de fer de Moukden ? Je n’osais penser que la réalité serait de type Totalitaire en France métropolitaine, dans ma patrie, dans mon pays, mais, après le Rwanda et les massacres d’ALEGRE à Outreau, comment ne pas craindre le pire pour ne pas tomber dans le vécu des juifs de Vilnius et de Budapest, surtout après les annonces de massacres de GOUTEUX et du sataniste norvégien de la Corrèze ? ), font apparaître des T-shirt à croix gammées (« La répression pour tous ? » page 98), est-ce la naissance officielle d’un corps franc, de corps francs, de type République de Weimar ? sous l’égide d’un état totalitaire et qui seront protégés par la « Justice » comme sous la République de Weimar ? Ces hommes sont-ils formés dans des donjons sadomasos pour frapper ainsi des femmes ? Sont-ils recrutés chez les satanistes : comment ne pas se poser la question après avoir vu sur France 2 un commando du COS exhibant un blouson HELL FEST dans les premiers jours d’opération au Mali et après l’annonce de l’opération LUCIFER ABC par la DGSE début 1994 ? Nuit de Cristal et étoile jaune (le délit de T-shirt) pour la France qui porte la France selon TODD et LEBRAS dans leur dernier ouvrage « Le Mystère français ». Si oui : allons-nous vers un régime de type Ukraine (avant les tirs sur la foule et les 80 morts) ? La corruption, chez nous, est déjà massive depuis 30 ans.]

 

La mise sous contrôle des ministères de l’Intérieur et de la Défense en France aujourd’hui est documentée officiellement par le Figaro Magazine du 7/12/12 page 42. Sophie COIGNARD, dans Le Point, du 18/1/07 page 39 : « … La police est un nid de francs-maçons, notamment chez les commissaires… » Selon Sophie COIGNARD en août 2014 : 25% des commissaires et 50% des contrôleurs sont francs-maçons. « Un Etat dans l’Etat » de Sophie COIGNARD page 123 « 24 juin 2003, Nicolas Sarkozy… : « La franc-maçonnerie est ici chez elle au ministère de l’Intérieur… (1) » « Place Beauvau » d’Olivia Recasens, Jean-Michel Decugis et Christophe Labbé : « … Clotilde Valter, inspectrice générale de l’administration, spécialiste des questions de police au PS et ancienne conseillère du premier ministre, Lionel Jospin, pour la sécurité : « Le poids de la franc-maçonnerie est écrasant, je n’ai jamais vu ça, nulle part ailleurs. Jamais à un tel niveau » (p. 163). Une opinion partagée par un ancien de l’équipe de Daniel Vaillant : « La franc-maçonnerie est partout au ministère de l’intérieur à tous les étages et dans tous les bureaux. On le sent dans les coups de fil au cabinet du ministre pour les nominations. » L’EXPRESS du 27/6/12 p49 sur le ministère de l’Intérieur : “une génération de quadragénaires désespérés par le plafond de verre que constitue le poids des syndicats et de la franc-maçonnerie dans la maison”. Il y a même évolution vers le droit divin : « … Place Beauvau… Le poste lui paraît d’autant plus réservé qu’il dispose de solides réseaux francs-maçons… » (Le Point 10/11/11 page 59 en haut au milieu) « … il existe deux fraternelles distinctes, l’une pour la base (4000 membres), l’autre pour les très hauts gradés (150 membres). La seconde a une réputation de faiseurs de rois… » (« Les frères invisibles » page 334 Pocket). Tout cela définit un « Etat Totalement Totalitaire » violeur des articles 2 et 3 de la Constitution et 6 et 16 de la Déclaration des droits de l’homme son préambule.

HITLER s’est emparé de l’Allemagne et de l’Autriche par le simple contrôle des ministères de l’Intérieur.

La somme « La mafia des tribunaux de commerce » de GAUDINO, qui a crevé l’abcès du détournement de la Justice en bandes organisées, date de 1995.

« En dix ans, les magouilles au sein des tribunaux de commerce et la malhonnêteté avérée de trop nombreux magistrats consulaires et mandataires de justice ont coûté au pays un million d’emplois et, aux entreprises, des milliards de francs ! Tel est le bilan affligeant dressé par Antoine Gaudino au terme d’un hallucinant tour de France de cette forme de corruption institutionnalisée. »

« Jean-Loup Izambert considère que la magistrature française est partagée entre impuissance, incompétence et influences puisque des organisations secrètes comme les loges maçonniques y exercent un pouvoir, les maçons étant liés entre eux par un serment de solidarité qui prévaut sur le serment des magistrats à la République[2]. »

Source wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Loup_Izambert

http://www.lepoint.fr/politique/les-francs-macons-des-justiciables-pas-comme-les-autres-01-02-2011-130548_20.php

« … Récemment, une sorte d’expérience de laboratoire a eu lieu au tribunal de Paris. Des francs-maçons attaquent d’autres francs-maçons, tous de la même obédience. C’est, depuis un an, la panique à la GLNF, deuxième obédience du pays derrière le GO. Des frères sont entrés en dissidence et remettent en question la légitimité du grand maître, François Stifani, qui, selon eux, outrepasse son pouvoir. Pour régler le contentieux, il a fallu, horresco referens, faire appel à la « justice profane ». Chaque camp espère tomber sur des juges compréhensifs, et reconnaît donc de façon implicite l’influence fraternelle dans les prétoires. Les frères avocats sont nombreux aussi… »

Le chapitre 9 « Détournements de justice » de la somme « Les frères invisibles » de Ghislaine OTTENHEIMER et Renaud LECADRE, Pocket,  pages 248-275, est entièrement consacré au faisandage de la « Justice » par la franc-maçonnerie, d’un bout à l’autre de la France.

Le Point du 12/1/01 évoque un dragueur franc-maçon de l’ENM Ecole Nationale de la Magistrature doté à la Chancellerie d’un fort pouvoir disciplinaire.

Tout cela définit un « Etat Totalement Totalitaire » violeur des articles 2, 3 et 64 de la Constitution et 2, 6, 10, 12 et 16 de la Déclaration des droits de l’homme son préambule, des articles 7, 8, 9, 10, 11, 12, 17, 19, 20, 21, 25, 26, de la Déclaration universelle des droits de l’homme, du principe de laïcité (1), de l’article 432-4 du Code Pénal… et l’article 40 du CPP, l’article de loi le plus violé de France !

Rappel d’archétypes de spoliations maçonniques en bande organisée :

Le Journal de la Côtière n°378 du 20 au 26 février 2003 :

– page 1 : « Jugement non appliqué. Une habitante demande justice… Vivant depuis deux ans avec le Revenu Minimum d’Insertion dans une maison sans chauffage qui est mise aux enchères, une habitante de La Boisse demande qu’un jugement du tribunal de Bourg-en Bresse lui octroyant une rente mensuelle de 1500 euros soit appliqué. Une affaire douloureuse qui met le doigt sur les dysfonctionnements de l’appareil judiciaire et sur une éventuelle dérive franc maçonnique… »,

– page 2 : « … la décision de justice n’a jamais été appliquée malgré de TRES NOMBREUSES LETTRES ECRITES AUX MAGISTRATS ET AUX HOMMES POLITIQUES… le plus hallucinant reste tout de même les multiples dysfonctionnements de l’institution judiciaire… des procès-verbaux ont disparu… », des pièces à Bourg-en-Bresse comme à Grenoble [marqueur répétitif et maintenant bien connu « disparition de documents »], « … un dossier de 229 pages qu’elle envoie en recommandé avec accusé de réception… au tribunal administratif de Lyon (TA) et au ministère de la justice. Bizarrement ce dossier a disparu aussi bien au TA qu’au ministère… Un réseau franc-maçon ?… Son seul revenu est le revenu minimum d’insertion (RMI). Bien loin des 10 000 francs mensuels et du capital de 600 000 francs que la justice lui a attribué par jugement… »

AGGLO-RIEUSE 1 et8/9/04 : « Depuis 10 ans la saga judiciaire X défraye les prétoires. Cette vieille famille montpelliéraine piégée dans un projet immobilier qui les a mis sur la paille ne s’avoue pas vaincue. En octobre dernier le juge Y met en examen la puissante société Z… Les chefs d’accusation sont « FAUX, USAGE DE FAUX ET ESCROQUERIE ». MAIS COMME PAR HASARD, LA CHANCE OU LES RESEAUX D’INFLUENCE PARALYSENT LA MACHINE JUDICIAIRE MONTPELLERAINE La famille X engage comme architecte W… détail qui tue W a caché qu’il n’est pas inscrit à l’ordre des architectes. EN 2003, LE PROCUREUR DE MONTPELLIER RELEVE A SON ENCONTRE « DES PRESOMPTIONS GRAVES DE FAUX EN ECRITURES, D’USAGE DE FAUX ET D’ESCROQUERIE » LE SUPPOSE HOMME DE L’ART CONSEILLE LES X POUR LE CHOIX DE L’ENTREPRISE… CE SERA LA SOCIETE Z, une filiale de la monumentale société V. LES DEUX DIRIGEANTS DE LA SOCIETE Z SONT DANS LE COLLIMATEUR DE LA JUSTICE, AINSI QUE T qui dirige la société V… Tous ces notables sont bien entendu présumés innocents…LA SOCIETE V DEMARRE LES TRAVAUX EN 1992… POURTANT, UNE CLAUSE STIPULE QUE L’ENTREPRENEUR NE PEUT COMMENCER LE CHANTIER AVANT QUE LE FINANCEMENT DES BANQUES SOIT EFFECTIF… IL A ETE AJOUTE A LA MAIN AU STYLO SUR LE CONTRAT QUE « LA MISE EN PLACE DU CREDIT D’ACCOMPAGNEMENT DEVRA SE FAIRE AVANT FIN 92 » LES X NE PARAPHENT PAS LE RAJOUT ; SEULE LA SIGNATURE DE LA FILIALE DE LA SOCIETE V FIGURE SUR LE DOCUMENT… LA SOCIETE V… EXIGEANT… LE PAIEMENT IMMEDIAT… LES X SONT ACCULES A LA RUINE. « MON PERE EST MORT DE CHAGRIN ET MOI, J’AI FAILLI ME FOUTRE EN L’AIR… »… LEURS DEUX VILLAS D’HABITATION SONT SAISIES, UNE AUTRE EST LA PROIE DES FLAMMES. ELLE ABRITAIT LES PIECES COMPTABLES DE L’OPERATION. BIZARRE… LE FAMEUX TERRAIN EVALUE A 15 MILLIONS DE FRANCS EN 1990 EST BRADE EN 1996 POUR 10 FOIS MOINS A LA SOCIETE T, UNE DROLE D’ENTREPRISE DANS LE COLLIMATEUR DE LA JUSTICE… SELON LE MIDI LIBRE DE L’EPOQUE, LA PROCEDURE EST TROUBLANTE : « LE TRIBUNAL DE COMMERCE PRESIDE ALORS PAR S ACCORDE UN PLAN DE CONTINUATION DANS DES CONDITIONS INESPEREES. L’ENTREPRISE A UN DELAI DE 16 ANS POUR REMBOURSER SES DETTES »… LA SOCIETE T OBTIENT DE LA MAIRIE DE MONTPELLIER UN PERMIS DE CONSTRUIRE POUR LE MOINS SURPRENANT… DES EVENEMENTS SEMBLANT DECLENCHES PAR DES FORCES OCCULTES REVIENNENT REGULIEREMENT. SANS TOMBER DANS LA PARANOIA, ON POURRAIT DECRYPTER CERTAINS ASPECTS DE CETTE AFFAIRE EN Y VOYANT L’INFLUENCE DE RESEAUX FRANCS-MACONS QUI NE FONT PAS QUE REFLECHIR A LA PENSEE PHILOSOPHIQUE. SI L’ON SE REFERE A L’OUVRAGE DU JOURNALISTE JACQUES MOLENAT «LE MARIGOT DES POUVOIRS», LES BONNES FEES DE LA SOCIETE T PORTENT L’HABIT DU CLUB DES R, LE CERCLE MACONNIQUE LE PLUS INFLUENT DE MONTPELLIER… CELUI PAR QUI CHAQUE FIL DE L’AFFAIRE ABOUTIT S’APPELLE Q… IL REALISE LE GRAND SCHELEM… « ON SE CROIRAIT DANS UN PAYS DU TIERS MONDE EN CE QUI CONCERNE LA JUSTICE ». [Dumas a évoqué sans problème les sections spéciales : ils doivent encore en rire en chargeant les canons lors des agapes] L’HOMME… SAIT DE QUOI IL PARLE. LE JUGE… QUI INSTRUISAIT… VIENT DE PARTIR… SOUHAITONS QUE SON SUCCESSEUR MONTRE… QUE MONTPELLIER N’EST PAS L’AFRIQUE ET ENCORE MOINS UNE REPUBLIQUE BANANIERE. » 

AGGLO-RIEUSE 6/4/05 p 1-2 : « LE PLUS JEUNE FRANC-MACON DE FRANCE POURSUIT SON PERE EN JUSTICE. CET HERAULTAIS DE 23 ANS RECLAME 18 MILLIONS D’EUROS A SON PERE… JEAN-FRANCOIS C…. BRILLANTES ETUDES A SUP DE CO, OFFICIER DANS L’ARMEE… PRECOCE CHEF D’ENTREPRISE… LE 28 JUIN 2003 IL ‘RECOIT LA LUMIERE »… IL Y AVAIT UNE TRENTAINE DE FRERES ET L’UN D’EUX M’A INTERPELLE EN DISANT « C’EST UNE HONTE D’ATTAQUER SON PERE EN JUSTICE » RACONTE JEAN-FRANCOIS… »… J’AI MIS UNE BAFFE A MON ACCUSATEUR ET JE SUIS SORTI »… COMME LE DEPLORE A MI-VOIX LE JEUNE HOMME « IL Y A DES POROSITES ENTRE UNE FRACTION DU MILIEU JUDICIAIRE ET LES FRERES » [C’EST DONC OFFICIEL DE SOURCE  MACONNIQUE, M.PERBEN : ALLEZ-VOUS SANCTIONNER LES RENARD LOCAUX OU ATTENDREZ-VOUS UNE FOIS DE PLUS D’Y ETRE CONTRAINT PAR LES EVENEMENTS ?] … MON PERE AVAIT 90% ET MOI 10%… J’APPRENDS QUE J’AURAI CEDE TOUTES MES PARTS… ON A IMITE SA SIGNATURE [MEME SCENARIO DANS L’AIN POUR UN MAIRE CORROMPU QUI DONNE DES PARTS DE SA FEMME A SA MAITRESSE EN IMITANT LA SIGNATURE ET QUI FINIRA… A MONTPELLIER!]. IL PORTE PLAINTE POUR FAUX ET USAGE DE FAUX A L’ENCONTRE DE SON PERE ET DE SA NOUVELLE COMPAGNE A QUI BENEFICIE CETTE CESSION… LE PERE QUI EST RICHISSIME POSSEDE UNE GRANDE PARTIE D’UNE ZONE D’ACTIVITE HERAULTAISE… LE PAPA DE JEAN-FRANCOIS SERAIT UN ANCIEN DE LA CELEBRE LOGE P2… » 

« Arrêtons le jeu de massacre » de Loisel et Bourlet (ouvrage remis à tous les députés) p 206-208 : « L’affaire Cotsaftis. Une belle propriété de famille fait l’objet de convoitises de professionnels du droit, qui mettent au point un savant mécanisme juridique, dont l’objectif final non avoué, est de s’accaparer ce bien à vil prix. L’accaparement du bien d’autrui par des professionnels avertis est au cœur du sujet. De plus en plus, dans notre société, des personnes non averties peuvent être confrontées à une telle démarche et se retrouver du jour au lendemain, en position de victimes d’un système dont elles ne soupçonnaient pas l’existence… Le récit de l’histoire vécue par ces personnes s’inscrit en fait dans une démarche de spoliation.

Monsieur Cotsaftis a hérité, dans les années 80 d’une grande maison, située dans le quartier historique d’une ville universitaire du Sud de la France. Cette maison, transmise de père en fils, appartenait depuis près d’un siècle à sa famille « honorablement connue sur la place, le grand-père et le père de monsieur Cotsafis y ayant établi leur cabinet médical, tout en y exerçant une fonction de consul de leur pays d’origine, la Grèce ». A la suite de sa mutation de Paris vers sa ville natale et après plusieurs années de travaux de remise en état de sa maison « financés par plusieurs prêts », il s’installe avec sa famille dans cette demeure, qui devient leur résidence principale.

Quelques années après, les travaux étant quasiment terminés, son épouse crée dans la partie non occupée par eux, une entreprise offrant à ses clients de multiples activités : centre culturel et de remise en forme, activité de conseil en entreprise et restauration, permettant l’organisation d’ateliers, de séminaires, d’expositions et de spectacles…

Avec cette entreprise, aux activités en plein essort, les Cotsaftis n’imaginent alors pas l’importance du risque qui va planer sur leur résidence, en cas de difficultés économiques. En effet, grâce aux disciplines mises en œuvre, de nombreux clients ou visiteurs vont bénéficier des activités dispensées, mais aussi admirer les caractéristiques exceptionnelles de cette belle maison. Et « certains » seront désormais à l’affût de la moindre faiblesse pour assouvir leurs convoitises… Parmi eux, on retiendra la présence de personnages avertis dans l’inivers du droit qui, par le biais de subtiles et habiles manœuvres, finiront par acquérir cet immeuble à vil prix, au moment opportun.

Et tel a été le cas, lorsque M.Cotsaftis s’est retrouvé brutalement « licencié économique », après trente années de bons et loyaux services. Les époux Cotsaftis disposaient pourtant à ce moment-là d’un patrimoine, fruit de plusieurs vies de travail, qui aurait alors dû leur permettre de sortir de cette situation difficile.

Mais, lorsque M.Cotsaftis fait l’objet dudit licenciement, les compagnies d’assurances qui avaient pourtant couvert les prêts bancaires ASSORTIS D’UNE ASSURANCE PERTE D’EMPLOI (associés à ces investissements) ne respecteront pas les contrats signés. Il en résulterat une évidente difficulté économique au sein de la famille, dont les revenus ne permettent plus d’honorer les échéances desdits prêts, difficulté qui sera le point de départ des problèmes qu’ils vont rencontrer, malgré le succès croissant du centre pluridisciplinaire.

Les murs de la maison seront donc vendus à vil prix, aux enchères publiques « par le biais d’une société écran », à des personnages peu scrupuleux, juristes confirmés, rôdés aux pratiques d’acquisition de biens de personnes en difficulté, qui iront jusqu’à détruire brutalement l’instrument économique dudit centre pluridisciplinaire, sans procédure préalable et ce, malgré le bail existant.

En parallèle, ils obtiendront successivement des tribunaux locaux, l’extension de la liquidation judiciaire de monsieur Cotsaftis à son épouse (alors qu’ils étaient mariés sous le régime de la séparation de biens) et à la société locataire des lieux (propriétaire du fonds de commerce préalablement détruit), puis l’autorisation d’expulser les Cotsaftis et leurs enfants de leur maison de famille, malgré les procédures civiles et pénales en cours d’instruction dénonçant ces faits. En conséquence, la famille Cotsaftis se retrouvera alors « à la rue et sans travail » avec des créances pour la plupart indues ou gonflées dans des proportions anormales, ce qu’ils ont également dénoncé, sans suite !

Dans cette affaire, comme dans beaucoup d’autres, certes un peu difficile à résumer, parce que parsemée d’embûches, il faut s’interroger sur le rôle de certains personnages soit disant conseil plus préoccupés de faire « de bonnes affaires », que d’assurer sérieusement la défense de ceux qui viennent les solliciter… Moralité de cette affaire, sur fond de décisions de juridiction économique, nous observons que les juridictions et les victimes ont été manipulées. Elles n’ont pas su ou pu découvrir « les manœuvres astucieuses » mises au point par certains professionnels du droit, ce qui a conduit ces justiciables, après une longue vie de travail et de réussite professionnelle, à quelques années de la retraite, vers un véritable cauchemar [les manœuvres dolosives constituent un bénéfice psychologique secondaire : les affaires Dutroux, disparues de l’Yonne et Alègre ont montré le lien corruption échangisme SM pédocriminalité serial-killers].

Dans ce contexte, les Cotsaftis vont tenter de récupérer ce dont ils ont été dépossédés. Mais ils sont CONFRONTES A UNE VRAIE BANDE ORGANISEE, ce qui les contraint aujourd’hui à subir de multiples procédures judiciaires qui n’en finissent pas et dont ils doivent assumer le coût élevé [localement leur cas n’est pas unique].

DANS CETTE AFFAIRE, COMME DANS TANT D’AUTRES, ON PEUT SE POSER LA QUESTION DE SAVOIR COMMENT DANS NOTRE SOCIETE DE PLUS EN PLUS « JUDICIARISEE », DES PERSONNAGES INFLUENTS, PROFESSIONNELS AVERTIS DU DROIT, PEUVENT REGNER DURABLEMENT EN « MAITRES » AU COEUR DES JURIDICTIONS, GRACE A LA MAITRISE DES PROCEDURES, APPAREMMENT SANS AUCUN CONTROLE, NI RAPPEL A L’ORDRE, AFIN DE S’ACCAPARER « PAR DES PROCEDES SUBTILS » ET TOUJOURS DANS DE TRES BONNE CONDITIONS, LE BIEN D’AUTRUI. Et comme le dit madame Cotsaftis : des affaires comme la nôtres « une famille ruinée et dépossédée de ses biens, une entreprise détruite et liquidée sans raison » il y en a beaucoup en France.

Il est donc important dans l’intérêt de tous, de dénoncer ces différentes affaires afin… de trouver des solutions, qui permettront un jour aux victimes spoliées de retrouver leurs biens et leur honneur. »

Le livre de Fontenelle « La baie des affaires. Enquête sur les dysfonctionnements de la justice a Nice. » a un dernier chapitre stupéfiant que toutes les françaises et tous les français devraient lire pour s’informer sur l’état de la justice : « …les dysfonctionnements de la justice à Nice ne sont pas une vue de l’esprit d’Eric de Montgolfier, contrairement à ce que semble penser l’Inspection générale des services judiciaires… Le juge Renard confie le dossier [« suicide Vito »] à la juge d’instruction Anne Vella[Point 12/1/01 p59 : Anne Vela, juge d’instruction… a joué la transparence et révélé sa propre appartenance à la franc-maçonnerie… »]…Le parquet de Nice requiert… la mise en examen et le placement sous mandat de dépôt… la juge d’instruction rend une ordonnance de refus de plus ample informer… le chambre d’accusation… présidée par Yves le Bourdon [défenseur de Renard au CSM] … confie le dossier Vito à… Jean-Paul Renard… La cour d’appel, en revanche, ne s’interroge pas – mais ce n’est pas sa vocation – sur les raisons pour lesquelles Anne Vella ne s’est pas livrée à ces vérifications les plus élémentaires… Et pourtant, le 23 janvier 2001, le juge Renard, comme avant lui Anne Vella, renvoie le docteur C. devant le tribunal correctionnel… les juges de la cinquième chambre constatent que « les faits déférés au tribunal correctionnel sous la qualification de délit sont de nature à entraîner une peine criminelle », et se déclarent incompétents… Les avocats de Cédric Vito… ont mis le doigt sur UN ASPECT ASSEZ TROUBLANT DE CE DOSSIER : ILS ONT DECOUVERT QUE PLUSIEURS DE SES PROTAGONISTES ETAIENT FRANCS-MACONS A LA GLNF…»

« La vendetta française » Coignard p 96 : « … COUR D’APPEL D’AIX-EN-PROVENCE. CETTE COUR, CONNUE POUR ABRITER DES FRANCS-MACONS DE HAUT RANG, DONT ON NE PEUT ECRIRE LES NOMS SOUS PEINE D’INTERMINABLES ET COUTEUX PROCES… La piste des représailles fraternelles [contre de Montgolfier] est d’autant plus crédible que L’INSPECTION GENERALE DES SERVICES JUDICIAIRES ELLE-MEME COMPTE JUSQU’AU PLUS HAUT NIVEAU DE NOMBREUX FRANCS-MACONS DANS SES RANGS… »

Article L731-1 du Code de l’Organisation judiciaire… la récusation d’un juge peut être demandée… s’il existe un lien de subordination [le serment maçonnique] entre le juge… et l’une des parties… s’il y a amitié [la solidarité maçonnique]… notoire [d’où la nécessité impérative de lever le secret maçonnique, mais la répétition crée la suspicion légitime cf le roman de Renard et ses appuis hiérarchiques francs-maçons décryptés par Coignard] entre le juge et l’une des parties…

La demande de renvoi pour suspicion légitime est une demande de dessaisissement d’une Chambre de la juridiction saisie lorsqu’une des parties fait valoir que les magistrats qui la composent pris collectivement et non individuellement , font preuve , ou risquent de faire preuve d’inimitié , ou d’ animosité à son égard .(articles 356 et suivants du Nouveau Code de Procédure civile). L’article 668 du Code de Procédure Pénale dit que tout juge peut être récusé s’il y a entre lui et l’une des parties « toutes manifestations assez graves pour faire suspecter son impartialité ».

Monde 10/7/03 p15 : « Plus qu’un état des lieux du tribunal, le document de l’IGSJ constitue UNE CHARGE AU VITRIOL A L’ENCONTRE DU CHEF DE PARQUET… M. de Montgolfier avait choqué plus d’un magistrat en évoquant publiquement [Borrel, Jambert, Line Galbardi, ne seraient-ils pas vivants s’ils avaient communiqué ?] les « influences » exercées par une « franc-maçonnerie d’affaires » sur le cours de certains procédures judiciaires. Disparition de dossiers au sein même du palais de justice [marqueur répétitif commun désormais à nombre d’affaires de La Boisse à la scientologie en passant par les carnets d’adresses d’Auxerre-Appoigny et Toulouse], instructions étouffées, procédures bâclées… L’Inspection consacre une bonne partie de son rapport à ces affaires. Sa conclusion ? « Si le traitement de certaines procédures n’était pas toujours exempt de critiques, les signalement effectués n’ont que très rarement permis de mettre en évidence des défaillances professionnelles ou déontologiques ». PARADOXALEMENT, L’EXAMEN DE LA PLUPART DES DOSSIERS ETUDIES PAR L’IGSJ DONNE LE SENTIMENT EXACTEMENT INVERSE… s’il « peut être reproché à M.Renard d’avoir fait preuve de légèreté et d’imprudence en conservant des relations, même occasionnelles, avec une personne déjà condamnée dont les activités paraissent douteuses, rien, en l’état et sauf rebondissement, ne permet pour autant de douter de sa probité »… CONCERNANT L’EXISTENCE D’UNE « MACONNERIE D’AFFAIRES », L’INSPECTION ASSURE QUE SES INVESTIGATIONS « N’ONT PAS PERMIS DE CONFIRMER LA THESE DE L’EXISTENCE D’UN TEL RESEAU »… OUTRE LE DOSSIER QUI A VALU A M.RENARD D’ETRE POURSUIVI, CETTE AFFIRMATION SE HEURTE AUX DEVELOPPEMENTS DE L’ENQUETE SUR LES MARCHES PUBLICS DE NICE. CETTE INSTRUCTION, QUI A VALU A PLUSIEURS PROCHES DU MAIRE DE NICE D’ETRE MIS EN EXAMEN AU MOIS DE MARS, A PRECISEMENT MIS EN LUMIERE L’EXISTENCE D’UN « RESEAU » MACONNIQUE… »

Madeleine Le Guillou Présidente d’Association Contre la Corruption met en exergue le point nodal systémique du rapport de l’IGSJ sur de Montgolfier : grâce à celui-ci, LES ENQUETES SUR LES MORTS SUSPECTES SONT PASSEES A NICE DE 3 A 59 PAR AN. DE MONTGOLFIER EST SANCTIONNE « EN BANDE ORGANISEE » POUR AVOIR FAIT SON DEVOIR CONTRE LA JUSTICE DEVOYEE « EN BANDE ORGANISEE ».

Nouvel Obs 28/10/04 http://www.nouvelobs.com/dossiers/p2086/a252700.html : « … Alors qu’à Paris Renard perd pied, son principal adversaire reste introuvable. Tous les journalistes cherchent à joindre Eric de Montgolfier. On voudrait une réaction, une de ces phrases bien senties dont il a le secret. Le procureur de Nice, qui avait le premier dénoncé l’influence des loges sur la justice locale, est en vacances à Rome. Il savoure sa victoire dans la Ville éternelle. Quel incroyable retournement! Il y a près d’un an, c’était lui le vaincu. Ses ennemis et la chancellerie avaient bien failli avoir sa peau en rejetant sur lui la responsabilité des fautes qu’il dénonçait! Illustration presque trop parfaite du vieil adage: «Le premier qui dit la vérité…» Le procureur iconoclaste a failli tomber dans un traquenard qui aurait pu lui coûter son poste à Nice et sa réputation. L’une de ces machines infernales politico-médiatiques, sur fond de connivences maçonniques, d’arrière-pensées politiques et de lâcheté institutionnelle dont il est souvent difficile de se relever. Devant le CSM, il y a quinze jours, le représentant du ministère de la Justice a stigmatisé la «perte complète des repères déontologiques» de Jean-Paul Renard et «ses manquements graves et répétés» aux devoirs d’un magistrat. Il n’a pas prononcé une seule fois le mot «franc-maçon». Pourtant, l’ombre des frères planait sur tous les dossiers examinés: magistrats maçons, élus maçons, policiers maçons, chefs d’entreprise maçons, délinquants maçons… In fine, le représentant du garde des Sceaux a demandé la sanction maximum: la révocation. Il a aussi affirmé que la chancellerie avait tout fait pour diligenter l’enquête du CSM… C’EST EN FAIT L’INVERSE QUI S’EST PASSE…. il faut revenir sur l’invraisemblable bras de fer qui oppose le procureur de Nice et Jean-Paul Renard depuis près de cinq ans. Un duel qui illustre toute la complexité du combat contre les fameux «réseaux francs-maçons» dans la justice, dénoncés par Eric de Montgolfier, quelque temps après son installation sur la Côte… enfin, un homme finit par bouger: c’est le premier président de la cour d’appel d’Aix-en-Provence, Bernard Bacou. Fraîchement débarqué dans le Sud, il est sidéré par le contenu du rapport. Sidéré aussi par l’assourdissant silence du pouvoir politique. Bien que la loi l’y autorise, Bacou se refuse dans un premier temps à saisir, seul, le Conseil supérieur de la Magistrature. «Etant donné le niveau de gravité des actes reprochés au juge Renard, il me semblait plus approprié que ce soit la chancellerie qui effectue cette saisine. D’autant que je ne possédais pas tous les éléments», explique-t-il aujourd’hui au «Nouvel Observateur». Bernard Bacou fait alors savoir qu’il attend une réaction du ministère jusqu’au mois de janvier 2004. Las. La chancellerie ne donnant toujours pas signe de vie, le magistrat décide de monter seul au créneau. Mi-janvier, il saisit de lui-même le CSM…

Pour l’instant, le magistrat a sombré seul. Mais pendant ces vingt-deux années passées dans les Alpes-Maritimes, il aurait accumulé suffisamment de «munitions» contre suffisamment de personnes, franc-maçonnes ou pas. Il serait une «bombe vivante» dont la possible déflagration ferait trop de dégâts et ruinerait l’image de la justice… Une dernière hypothèse court dans les couloirs du tribunal de Nice. De nombreux magistrats ne comprennent pas non seulement pourquoi l’IGSJ a rendu un rapport aussi «abracadabrantesque» au printemps 2003 mais aussi pourquoi la chancellerie a mis autant de temps à réagir. Certains évoquent, bien sûr, les «réseaux maçons» qui irradient toute la magistrature. Jusqu’à l’IGSJ? Jusqu’au CSM? [il suffisait de lire « La vendetta française » de Coignard pour avoir la réponse] En 2000, quand le juge Murciano de Grasse a été convoqué par l’instance disciplinaire, il a carrément mis en cause un des magistrats qui siégeait, en évoquant son appartenance à la même loge que Michel Mouillot… http://www.nouvelobs.com/dossiers/p2086/a252702.html

« Un juge au-dessus des lois ? » Fontenelle : « … le palais de justice de Nice a été, pendant – au moins – une dizaine d’années, une zone de non-droit… Il n’est pas sain qu’un magistrat fasse partie d’un réseau qui a pour principe le secret… Le patron d’un groupement de francs-maçons profite d’un entretien avec la ministre de la Justice pour formuler des menaces contre le procureur de la République de la quatrième ville de France… madame la ministre a déclaré au boss du Grand Orient de France « qu’aucun changement n’interviendrait concernant le secret d’appartenance à une structure maçonnique ou autre »… [viol des premiers articles de la Constitution de la France]… Un homme se lève alors pour défendre le juge Renard, et l’histoire devient vraiment très, très belle. Il s’agit d’Yves Le Bourdon, président de la chambre de l’instruction (ex-chambre d’accusation) de la cour d’appel d’Aix-en-Provence… Lancé, Yves Le Bourdon, qui ne peut certes pas deviner que ses affirmations se retourneront contre lui trois ans plus tard, semble ne plus pouvoir s’arrêter… les sept enquêteurs de l’IGSJ sont à Nice… le procureur général d’Aix-en-Provence, Gabriel Bestard, leur envoie un signal fort. Il stigmatise publiquement Eric de Montgolfier, le décrivant comme « habile et dangereux »… A Nice, en 2001, les inspecteurs avaient manifestement pris une commande assez particulière : une tête de proc… Les auteurs du rapport de l’IGSJ écrivent, à la page 130, qu’ils n’ont recueilli « aucun élément à même de confirmer, ou de révéler, des faits mettant en cause la probité de M.Renard »… Il faut préconise L’Inspection générale des services judiciaires qu’Eric de Montgolfier s’en aille… Il en va de même pour M.Dorcet… Hervé Expert, devrait aussi être muté…Cela s’est passé en France, au mois de juin 2003. Et pas dans une république bananière [dans une Etat totalitaire]… Et Dominique Perben, ministre de la Justice, semble trouver cela positivement formidable… « Ensuite, explique Vincent Lamanda, […] j’ai entendu certaines personnes du monde judiciaire exclusivement (magistrats, greffiers, avocats, gendarmes), dont l’entretien avec les membres de l’Inspection générale n’avait pas donné lieu à l’établissement d’un procès-verbal ou qui n’avaient pas été interrogées et dont il paraissait indispensable de recueillir le témoignage, ou encore, pour l’une d’elles, qui avait déclaré publiquement que ses réponses avaient été « minimisées », ou enfin, pour une autre, qui pouvait détenir de nouvelles informations […]. »… Ses tournures, tout au long de son rapport, sont visiblement l’œuvre d’un pince-sans-rire… je me demande si Vincent Lamanda, seul, n’a pas abattu beacoup plus de boulot en moins de 6 mois que n’en avaient effectué en dix mois les sept enquêteurs de l’IGSJ ?… « Robert « tenait » plusieurs personnes de haut rang autour de lui, que ce soit au niveau politique, judiciaire, fiscal et policier » [confirmation que l’Etat français totalitaire est fondé sur le chantage en sus de la bande organisée]… probablement des photos en « galante compagnie » …  JE N’AI PAS ENVIE DE PASSER LES TRENTE PROCHAINES ANNEES A ME DEMANDER, A CHAQUE FOIS QUE JE VERRAI UN ELU, UN MAGISTRAT, UN AGENT DU FISC OU UN POLICIER : « EST-CE QUE CE GARS-LA EST « TENU » ? »… Le sous-préfet, au téléphone, m’a simplement dit : « Si vous saviez ce que je sais, vous ne désigneriez pas M.Renard. » [donc le système dirigeant de la France, qui a couvert Renard avec acharnement, était parfaitement au courant]… Vincent Lamanda… : « Au vu des éléments recueillis, DE NOUVELLES ENQUETES MERITERAIENT SANS DOUTE D’ETRE ENTREPRISES TANT SUR DES FAITS IMPUTABLES A M.RENARD… QU’A L’EGARD D’AUTRES MAGISTRATS… »…

Aujourd’hui en France 10/7/07 page 13 : « Conseil supérieur de la magistrature L’ex-procureur de Bayonne menacé de révocation… alors qu’il participait à un colloque de magistrats organisé, les 24 et 25 mai 2004, par le Conseil de l’Europe en Allemagne. Pierre Hontang, avait présenté un rapport sur les « principes fondamentaux d’éthique pour le ministère public »… le magistrat est soupçonné d’avoir dérobé la carte bancaire d’une secrétaire et d’avoir effectué , la nuit du 25 au 26 mai , deux paiements au Bijou, bar de nuit fréquenté par des prostituées… « M.Hontang a manqué de la plus élémentaire dignité » a estimé hier le représentant du ministère public. « Une seule issue me paraît possible, c’est la révocation pure et simple » a-t-il ajouté.

 France Totalitaire : « Les frères invisibles » de Ghislaine OTTENHEIMER et Renaud LECADRE, Pocket 1°) page 40 : « … « Un frère s’arrangera toujours avec son avocat pour que son affaire soit jugée le jour où l’audience est présidée par un frangin compréhensif », témoigne un membre de la GLF… », 2°) page 273 : « … Les avocats… Cette profession bat… tous les records en matière d’engagement maçonnique… parfois pour le pire. Combien de clients, lâchés la veille d’une audience ou non prévenus de sa date, ont eu un jour le sentiment que leur avocat défendait une autre cause cachée ?… » Les bâtonniers et l’Odre sont-ils noyautés ?

 Philippe PICHON (en référence à la demande infâme de dommages et intérêts du ministère de l’Intérieur officiellement sous emprise totalitaire maçonnique en violation de l’article 3 de la Constitution « La souveraineté nationale appartient au peuple… Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice. ») constitue le test pour savoir si la France est un pays totalement totalitaire où les opposants sont traité comme en Chine, en Biélorussie, en Ukraine ou chez POUTINE et pour savoir si les magistrats de MONTGOLFIER, MURCIANO, de MAILLARD, TREVIDIC, BACOU et LAMANDA et les juges qui ont blanchi Philippe PICHON sont des exceptions statistiques du bas de la courbe de GAUSS.

Avec une lueur d’espoir :

http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/2013/03/13/stifani-glnf-contre-lexpress-une-autre-relaxe/